Vos lectures

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Invité le Dim 14 Juil 2013 - 15:52

Une autrice à découvrir : Elif Shafak. Titre : la bâtarde d'Istambul. ici
Résumé de "La bâtarde d'Istanbul"

Voici l'histoire de deux familles dans les dernières années du XXe siècle. L'une, les Kazanci, est turque et vit à Istanbul; la seconde, arménienne, les Tchakhmakhchian, s'est installée à San Francisco après le génocide. Chez les Kazanci, les femmes sont de grandes amoureuses, des hypocondriaques ou des fortes en gueule, et les hommes n'atteignent pas les quarante ans. Chez les Tchakhmakhchian, on est prude, religieux, sans imagination, frileux en tout, excepté Rose qui abandonne son époux pour se remarier avec un. .. Turc. Lorsque la fille de Rose, Armanouch, se rend à Istanbul pour y rencontrer la famille de son beau-père, elle se lie d'amitié avec la plus jeune des Kazanci, Asya, celle que l'on appelle la "bâtarde". Au cours du séjour d'Armanouch beaucoup de secrets seront mis à nu, et pas des moindres: inceste, rapt d'enfant, identité volée. Un meurtre conclura les révélations. Et la vie continuera.

Mon libraire me l'a offert (un gratuit 10/18 pour 2 achetés), après l'avoir lu j'ai acheté "Lait noir" et "Bonbon palace" (10/18). Pas encore lus (je suis sur le livre Inter "Sombre dimanche" (pas mal), la revue Lire (celle des vacances sur laquelle il y a plein de livres à acheter… Bouhhhh, vais pas y arriver, Kate Morton "les heures lointaines" (très bien. pavé de plus de 800 pages mais on ne le lache pas), Le crépuscule de Prométhyée (un essai de F. Flahaut) le canard et pis d'autres choses).

Bonne lecture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Polixène le Dim 14 Juil 2013 - 20:40

coline Dé a écrit:
Polixène a écrit:

Et puisque je suis venue sur ce fil, j'en profite pour dire aussi grand bien du tout dernier Carole Martinez:  " Du domaine des murmures". A peine acheté, aussitôt avalé, j'ai été aspirée.
Je n'en ferai pas la "critique", mais si certains d'entre vous ont lu aussi son premier, "Le coeur cousu", on pourra échanger nos vécus de lecteurs.

Autant j'ai adoré le coeur cousu en dépit de son titre pas franchement  alléchant, autant j'ai eu du mal  à terminer  Du domaine de murmures que j'ai trouvé beaucoup plus conventionnel. A mon avis, après le succès  du  Coeur cousu, son éditeur a dû lui demander de remettre ça très vite et elle a sorti de ses tiroirs un livre écrit bien avant : je n'ai pas retrouvé le côté libre et baroque de son inspiration et pourtant le thème s'y serait prêté...


Oui, Coline, tu as certainement raison, il est un cran en dessous, mais le point de vue adopté (celui de l'héroïne), imposait peut-être cette écriture plus retenue?
Dans le second, c'est l'histoire de la femme qui m'a touchée et tenue en haleine, alors que le premier, presque une saga, offre plusieurs polarités.
J'ai vécu le premier comme une kermesse, le second comme une ballade sur une ligne de crête, et adoré les deux.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Pussicat le Lun 23 Sep 2013 - 17:19

j'aimerais vous faire partager une découverte et un coup de coeur pour Lydia Padellec.
j'ai découvert son travail en surfant sur la toile.
elle habite la région parisienne - personne n'est parfait )))
sérieusement, non pas sérieusement, flottement, elle est "entrée" en poésie, comme elle le confie, il y a dix ans, un peu plus.
sa poésie est minimaliste proche du haïku, et même dedans.
ses textes me touchent et voilà, c'est tout.
elle est un peu touche-à-tout, elle dessine, peint, fait des photos, du collage.
elle a créé une maison d'édition : les Editions de la Lune bleue
elle fabrique les livres à la main, comme un artisan, j'aime ça.

***

Assise sur le lit, la bouche interroge le regard de la méduse. Le sel picote les orteils et l’eau monte très vite. Des hippocampes s’accrochent aux fils de la couverture. Le pied transi de mer devient galet.

***

Tanka
Soirée froide et pluvieuse
sous les néons de l’abri-bus
des amoureux s’embrassent
Je regarde
l’ombre à mes pieds


***

j'aurais pu en glisser plein, plein, plein...

visitez son blog
http://surlatraceduvent.blogspot.fr/p/biographie.html
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  jfmoods le Lun 7 Oct 2013 - 8:18



Travailleur pauvre de la grande ville, Marcovaldo doit subvenir seul aux besoins de sa petite famille. Tout cela pourrait aisément virer à la sinistrose, si l'homme n'avait conservé son âme d'enfant. Ce roman, où il ne se passe rien sauf l'essentiel, se présente sous la forme de courtes histoires au fil des saisons. Tour à tour drôles, cocasses, émouvantes, surréalistes, elles nous rappellent que nos vies ne sont pas seulement à vivre. Elles sont aussi à rêver.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  jfmoods le Lun 7 Oct 2013 - 8:21



Chaque grand auteur nous entraîne, comme malgré nous, dans ses obsessions. Pour Auster, c'est d'abord son Amérique, réelle, au fil des époques, fantasmée, au fil des utopies qu'il lui invente. C'est aussi, au-delà de la virevoltante plongée dans les correspondances secrètes issues de la littérature et du cinéma, une réflexion dense et déroutante sur le hasard, l'identité et le processus même de la création littéraire.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  jfmoods le Lun 14 Oct 2013 - 9:25

Il est des romans qui, à peine refermés, rejoignent en silence le large des oeuvres vouées au pilon de la mémoire. D'autres, au contraire, ayant noué avec vous d'intimes et troublantes correspondances, font escale pour longtemps sur vos quais, cales pleines. Le roman qui suit fait partie de cette seconde catégorie.



Les romans de Simenon (au hasard, "Oncle Charles s'est enfermé", "Quartier nègre") ne racontent-ils jamais autre chose que l'histoire d'un rendez-vous manqué ?
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quelques lectures inoubliables

Message  jfmoods le Sam 23 Juil 2016 - 16:15

"Contre !" de Henri Michaux (dit par Michel Bouquet)

-> https://www.youtube.com/watch?v=K6l2VCyyOhY
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  So-Back le Sam 23 Juil 2016 - 17:12

Michel Bouquet au taquet, grand interprète, texte de resistance de rébellion, mais en aucun cas tiède

So-Back

Nombre de messages : 2283
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  jfmoods le Dim 24 Juil 2016 - 7:42

"La courbe de tes yeux" de Paul Éluard (dit par Gilles-Claude Thériault)

-> https://www.youtube.com/watch?v=eXEgjyEMHxw
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 675
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Pussicat le Lun 15 Aoû 2016 - 4:22

J'ai entrepris un travail de lecture sur quatre auteurs :
Aragon : Le roman inachevé
Saint-John Perse : Éloges, suivi de : La Gloire des Rois, Anabase, Exil
Michaux : Plume, précédé de Lointain intérieur
Éluard : Capitale de la douleur, suivi de L'amour la poésie

Je ne connaissais pas Éloges de Saint-John Perse... un choc !
Ni Plume de Henri Michaux... je lis Lointain intérieur actuellement et je suis bouleversée par certains textes :
Sur le chemin de la mort... ouche !!!
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Pussicat le Dim 18 Sep 2016 - 6:28

Éluard me bouleverse. Je m'aperçois que je n'avais que survolé ce génie...

"Pour l'éclat du jour des bonheurs en l'air
Pour vivre aisément des goûts des couleurs
Pour se régaler des amours pour rire
Pour ouvrir les yeux au dernier instant

Elle a toutes les complaisances."

Extrait : Capitale de la douleur

( Et dire, modestement, que sur un autre site, plusieurs lecteurs ne comprennent pas pourquoi je mets une majuscule en début de vers alors qu'il n'y a pas de point au vers précédent !... que répondre ? )
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos lectures

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum