La ballade du maudit poète

Aller en bas

La ballade du maudit poète

Message  HELLION le Dim 22 Juil 2018 - 7:52

La ballade du maudit poète
 
J'étais pas plus haut qu'ça,
La muse me taxa.
D'un petit air coquin,
Elle me dit – Gamin,
Espèce de fripon,
Soulève mon jupon !
Lorsqu'elle me hélait,
Comme un con je bêlais
– Je veux faire poète !
Tu sais, papa, c'est chouette.
– Profession peu prospère !
Me répondait mon père.
 
– Mais, mon papa, regarde,
De bleu le ciel se farde.
La rosée du matin sur notre vert gazon,
C'est-t'y pas bien plus mieux qu'apprendre mes leçons ?
– Va pas nous emmerder avec tes conneries !
De ton projet idiot même la bonne rit.
À mon ire prends garde !
– Mais, mon papa, regarde !
Le bel astre du jour qui de son rayon fauve
Se complaît à jouer sur ton beau crâne chauve !
– Tu la veux celle-là
Sur ta joue, bien à plat ?
 
– Ben, puisque c'est comme ça, je vais aux cabinets,
Sur le trône affûter mon grand talent inné
Et dans ma solitude, aux vécés sans tracas,
J'écrirai mon poème en faisant mon caca.
– À ta guise mon gars,
Mais fais gaffe aux dégâts !
Et même si tu crois que rimer c'est sacré,
Lorsque du petit coin dans le beau soir diapré,
Tu sortiras rêvant à ta gloire demain
N'oublie pas, bon à rien, de te laver les mains !
Après, tire la chasse ,
La poésie, ça passe…
 
Chez les filles plus tard, tout pareil je gueulais
– J'suis poète, aimez-moi ! Venez dans mon palais !
Au début ça marchait, après beaucoup moins bien.
Je ne parvenais pas à conserver le lien.
– Je suis tienne prends-moi !
Couinait tout en émoi
La belle qui fondait.
Rimant, je répondais
– Quand je vois ta césure, ô ma belle odalisque,
Je me demande un peu ce qu'avec toi je risque.
Mes vers la déroutaient.
Dehors elle me foutait.
– Ta diérèse est foireuse, ô mon gentil connard.
Ton pied, j'en suis navrée, va le prendre autre part.
 
J'suis tombé chez les gueux,
Des paumés, des pouilleux.
Je n'avais plus d'amis.
J'ai pleuré, j'ai gémi.
– Bon ça, pour l'élégie, ce sont les maux de l'ère !
M'a dit en rigolant mon copain Baudelaire.
– Il faut que tu en chies.
Quand tu auras franchi
L'étape des revers,
Tu feras de beaux vers !
Puis il a poursuivi son chemin d'infortune
Me lançant tout de go ces trois mots sous la lune
– Mon enfant, sois maudit !
J'n'ai dit mot, esbaudi.
 
J'ai rencontré les chiens.
Ils m'ont dit – Allez, viens !
Et m'ont pris avec eux.
Je me suis senti mieux,
Bouffant dans leur gamelle,
Chassant dans les ruelles.
Quand j'étais trop haineux,
Ils me mordaient un peu
Mais le soir, bons apôtres,
Ils hurlaient – T'es des nôtres !
Tu sais pas aboyer,
Mais on va te choyer.
Pisse un coup sur le mur, t'auras ton territoire !
N'oublie pas nos odeurs aux temps aléatoires.

On a quelques vieux os, on va te les donner.
J'ai ramassé les os sans trop m'en étonner.
 
De mes pattes avant,
Le dos contre le vent,
Mes larmes épongées,
Longtemps les ai rongés.
S'en furent les années,
Vinrent les jours fanés.
Mes vieux potes les chiens
Engloutis corps et biens,
Encore je les ronge,
Et tandis que je songe
À la vie qui fut mienne,
À mes peines anciennes,
Me vient que je les aime
Et j'en fais des poèmes.

HELLION

Nombre de messages : 204
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ballade du maudit poète

Message  teverino le Dim 22 Juil 2018 - 11:59

Poème narratif et loufoque, j'ai adoré. Du rythme, bien enlevé, de l'hexamètre et de l'alex, que des rimes riches : maestria. Il est juste un peu dommage d'avoir "traduit" Baudelaire, pour les filles j'aurais attendu une strophe plus sexy
avatar
teverino

Nombre de messages : 424
Age : 62
Date d'inscription : 23/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ballade du maudit poète

Message  HELLION le Dim 22 Juil 2018 - 21:46

Cher ami,


Merci de votre généreuse appréciation. Concernant «Baudelaire», je devrais mourir de honteSi je n’avais quelque alibi de fortune avec Ce fichu handicap visuelQui me prive de la possibilité de corriger des erreurs orthographiques aussi grossières. Quant à la strophe sur les filles, il me faut vous dire que je l’ai édulcorée. Dans une précédente version, elle était un tantinet plus… osée.


Bien Cordialement vôtre

HELLION

Nombre de messages : 204
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ballade du maudit poète

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum