Le miroir

Aller en bas

Le miroir

Message  Colibris10 le Mer 18 Juil 2018 - 12:39

Le miroir…

Au début, devant ce fameux miroir, le premier réflexe que j’ai c’est de me dire «  comme tes yeux sont pochés la vieille » et la première phrase souvent que l’on se dit chaque matin de façon automatique, comme si on l’avait programmé d’avance pour le restant de nos vies « Je suis fatiguée ». Les premières fois que j’ai prononcé les mots « tu es magnifique et je t’aime » en me regardant dans le miroir, mes yeux fixait mon ventre qui semblait prendre trop de place et mon visage semblait grimacé ou plutôt constipé, terrorisé par le mot je t’aime et magnifique…Je me suis dit en moi-même, il faut être vraiment prétentieux de se trouver magnifique. Alors les premières fois que j’ai fait cet exercice je n’y croyais pas vraiment. Je prononçais les mots sans y croire où les adressais de façon sincère à mon chien Membo qui parfois traversait le même miroir où il y avait mon reflet .J’étais capable de prononcer ces mots avec sincérité  pour mon entourage sauf pour la seule personne qui aurait dû compter plus que tout …c’est-à-dire moi.
Le constat me figea vraiment, où un de ces fameux matin devant ce miroir, j’ai compris que toutes ces frustrations, toutes ces colères et toutes ces jugements venaient d’une personne que je n’aimais pas, c’est-à-dire encore moi…ce matin-là je me suis mise toute nue devant le miroir et j’ai pris le temps de m’observer. Cela faisait des années que je fuyais les miroirs alors croyez-moi ce fut un exercice douloureux au début mais très libérateur…je devais sortir toutes les fausses perceptions que mes hamsters s’amusaient à retourner dans ma tête à propos de moi et me voir tel que je suis réellement. C’est vrai, combien de fois on parle de régime et que l’on voudrait perdre du poids, changé d’alimentation. Dans le fond seule notre langue perd du poids à force de trop parler. Je me regardai dans le miroir, automatiquement, mes yeux fixèrent mon ventre, cela était plus fort qu’eux, alors je déposai mes deux mains sur mon ventre. J’ai senti la peau abîmées par les trois césariennes, les vergetures qui semblaient dessiner un chemin vers le même tunnel, pourtant, en portant plus d’attention, je sentie des muscles sur mon côté gauche qui s’ennuyaient de ces copains partent à la dérive du côté droit depuis de longues années. Je me suis dit « Ouais ils seraient temps d’organiser de belles retrouvailles » et là avec mes deux mains je ramener mon côté droit vers mon côté gauche histoire que mes muscles de gauche saluent ceux de droites, ensuite le fou rire habita tout mon corps. Ensuite, mon regard se posa sur ma poitrine, qui étrangement développa une attirance pour la gravité depuis un moment, par contre toujours aussi pulpeuse (oups..je viens vraiment de me donner un compliment) cela avait sorti spontanément sans que ma tête sans mêle. Je continuais mon observation avec le visage. Je percevais bien les rides d’expressions autour de mes yeux, elles n’étaient pas trop apparentes pour le moment car d’un coup, cela m’a frappé, mes yeux n’avaient pratiquement plus d’expression. Ils semblaient éteints, à ce moment quelques larmes coulèrent doucement sur mon visage sans oublier de titiller mon nez au passage. J’ai caressai doucement mon visage un bon moment et remarquer que mon œil droit semblait plus enflé que le gauche, Mes yeux étaient gonflés mais vides d’expression. Et là égal à moi-même je me posai encore une de ces fameuses questions par rapport, mais si essentielle pour moi, « mais où est passé mon expression, ma joie, ma lumière (oups….lumière mais quelle lumières ?!?!)  , pourquoi j’avais prononcé le mot lumière à ce moment-là je n’en ai aucune idée. Je n’étais pas encore au courant à ce moment-là que c’est l’être que nous sommes, par contre mon cœur lui, le savait. Eh oui !!! Il semble tout savoir, toujours aussi imperturbable dans ses battements…à cette réflexion je le remercier de tout mon cœur, encore quelques larmes qui coulent…mais ça va, pas trop salées juste ce qu’il faut pour déverrouiller le verrou de cet âme endormie. Et là comme si mes hamsters sentaient le danger, se sont réveillés en amenant mes yeux fixer mes fesses plates, «  merde ils auraient pu attendre un autre moment !!! Je commençais juste à me sentir mieux » et là un autre fou rire. Ensuite je me surpris à regarder mes jambes avec admiration car aucunes varices, bien galbées où il faut et encore musclées, « finalement pas si pire que ça  la vieille » et la inévitablement mes yeux se posa sur mes pieds, plus précisément sur mes orteils !?!?Comprenez bien que ma pointure de chaussure est 11, mes orteils sont si longues que je pourrais jouer du piano avec les touches noires, sans problèmes. À ce moment précis, justement, je m’imaginais jouer du piano avec mes orteils. Je vous dit pas la scène hilarante qu’il venait de prendre le contrôle de ma tête, surtout que dans ma tête j’étais encore nue en jouant du piano(pas le temps de penser aux vêtements), mes hamsters en étaient tout retournés et épuisés, ceux-ci étaient temporairement décédés….qui vous pensez en a profité pour faire un petit brin de causette avec moi ??? Allez dites-le  tous en __________. En effet c’est bien lui, cette fameuse joie, ce fou rire, cette imperturbable battement de vie .

À suivre !!!

Colibris 10

Colibris, merci de lire la page d'accueil de ce site et plus particulièrement la partie relative au rythme de postage des textes.
Je sais que le site est très calme en ce moment mais c'est histoire de laisser de la visibilité aux textes des autres, que nous vous remercions par ailleurs de lire et de commenter. Parce que VE c'est ça aussi, pas uniquement une vitrine mais un outil participatif.
D'avance un grand merci ! La Modération

Colibris10

Nombre de messages : 9
Age : 50
Date d'inscription : 16/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Modérateur

Message  Colibris10 le Mer 18 Juil 2018 - 15:44

Un grand merci à vous d'avoir partagé ces quelques textes...effectivement lire ce que les autres écrivent c'est important et je l'ai fait...et je me rend compte que je ne correspond pas aux profil de ce forum. Je suis désolée c'était ma première expérience dans ce domaine. Je n'ai pas de messages à laissé à ceux que j'ai lu car le ton que certain utilise pour commenter ne me correspond pas... Merci encore pour l'accueil. J'ai fait arrêter le signallement de courriel et messages mais je n'ai pas pu supprimer mon profil...j'aimerais si possible que vous puissiez le faire.

Colibris10

Nombre de messages : 9
Age : 50
Date d'inscription : 16/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le miroir

Message  HELLION le Mer 18 Juil 2018 - 20:54

Il est dommage que vous nous quittiez déjà. Néanmoins,, je crains que vous n'ayez raison lorsque vous dîtes que ce site ne vous correspond pas. Sa fréquentation suppose, en effet,un certain sens de l'altérité dont vous ne semblez guère investie.

HELLION

Nombre de messages : 203
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le miroir

Message  midnightrambler le Mer 18 Juil 2018 - 23:59

Chère Colibris,

Difficile de dire quoi que ce soit sur ton texte ... une écriture automatique ? Je sais faire ça aussi ! Mais c'est une sorte de thérapie qui ne concerne que celui qui écrit !

Content par ailleurs d'apprendre que tu as probablement lu mon dernier texte ...
Désolé qu'il n'ait pas suscité non plus le moindre commentaire de ta part !
Les plus anciens sont toujours sur le site, mais ils étaient assez nombreux et tu n'as probablement pas eu le temps de les lire !

Bonne nuit !
avatar
midnightrambler

Nombre de messages : 2453
Age : 65
Localisation : NORMANDIE laclefdeschamps66@hotmail.fr
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le miroir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum