La Route

Aller en bas

La Route

Message  'toM le Mer 11 Avr 2018 - 22:03

https://i.servimg.com/u/f62/19/89/33/65/la_rou11.jpg

C’est terriblement angoissant l’automne ces couleurs qui apparaissent qui disparaissent qui changent du jaune du rouge du marron C’est rassurant le vert on n’y pense même pas ça rassure de ne pas avoir à y penser ça dit qu’il y a le temps C’est l’automne Je suis une femme et je suis dévorée par l’automne les feuilles tombent et tombent d’où que je me tourne c’est dramatique de devoir tomber comme ça inéluctablement laisser ce grand vide au travers de soi laisser voir le gris en haut la nuit bientôt Je suis une femme et je suis dévorée dévastée une branche nue la peau les os et l’énergie du désespoir Qui avance droit devant qui suit la ligne vers Je suis une femme amoureuse dévorée droit devant vers et qui s’étiole d’être amoureuse droit devant vers Vers elle ne sait plus quoi plus qui entre les feuilles qui tombent les chevreuils qui détalent les camions qui filent vers la Ferté-Macé qui n’en ont rien à cirer d’une femme éperdument et follement et dévorément au milieu de la chaussée La passion là-bas après la petite côte est-ce qu’il y a la place pour autre chose que d’aimer au loin s’arrêter enlever ses chaussures s’asseoir ne plus s’user le souffle et puis les genoux
avatar
'toM

Nombre de messages : 155
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Route

Message  seyne le Lun 16 Avr 2018 - 10:50

J'aime beaucoup. Au centre de ce paysage, un personnage, et toute la splendeur se transforme dans ses yeux, dans sa douleur.
J'aime que la première idée (le dépouillement par la vieillesse) se transforme en un dépouillement par la passion, sûrement vécue sans réciprocité, et qu'on finisse par y voir aussi une sorte de calvaire, de chemin de croix. Mais dans toutes ces représentations, la mort souffle, arrache.
avatar
seyne

Nombre de messages : 877
Age : 66
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Route

Message  'toM le Ven 27 Avr 2018 - 14:53

Merci d'aimer. J'écris toujours un peu, je partage moins souvent. J'économise mes feux de paille.
Peu importe, c'est ta lecture qui est intéressante. Jusqu'où tu fais aller ce personnage, dans cette scène écrite très vite, donc irréfléchie.
Car tu parles de vieillesse, de mort, de passion dans l'irréciprocité. Là où je la laisse un peu "en plan", dans le désarroi.
J'aime cette image de la ligne droite qui paradoxalement dit qu'aller là n'a pas de sens. Mais qu'il importe d'aller quelque part. Je crois qu'il n'y a que la ligne droite, et la passion. Et l'interrogation sur le sens qu'il y a à continuer, ou le sens qu'il y aurait à s'arrêter.
Je pense que l'amour, et/ou la mort sont visibles ou peuvent l'être, mais que j'ai préféré la détacher de ces références encore trop "pragmatiques". C'est bien les textes courts car ils ouvrent beaucoup de passages.
avatar
'toM

Nombre de messages : 155
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Route

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum