Renaissance

Aller en bas

Renaissance

Message  soledad le Sam 7 Avr 2018 - 4:01


Une étoile suspendue à son fil se prenait pour une feuille d’automne.
Le pouce et l’index jouaient du pendule à la recherche des sources.
Là.
Une seule marée aux vagues distraites abreuvait ma seule veine.
Je sortis.
J' entrebâillai la toile qui enveloppait mon lit,
avalai d’un trait, l’air sonore de la nuit.
J’étais déjà là,
attentif à mon réveil,
campé sur le socle du passé.
Je m’approchai de moi, pour revêtir ma peau d’homme,
et les cinq continents baignés de sens.
Je retrouvai ainsi, ma pudeur primaire
abandonnée la veille sur un fauteuil en osier.
Un filet de voix put alors s’écouler et mes mains étreindre.
Mes vingt doigts venaient à peine de parcourir mon corps
pour lui dire dans ses lèvres, mon syllabique plaisir.
L’imaginaire modelait les nuages
et je les nommai.
Alors, je cueillis en tremblant l’amertume et l’espoir
qui butinés au printemps avaient un goût sucré,
et crus qu’il était temps d’accueillir les vivants.

soledad

Nombre de messages : 31
Age : 56
Date d'inscription : 04/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance

Message  Pussicat le Ven 20 Avr 2018 - 20:06

Oh matin quel réveil. Mâtin quel réveille matin... !
je retiens "avalai d’un trait, l’air sonore de la nuit" pas original mais ça sonne... je n'aurais pas tapé la virgule marquant la pause dans la lecture
d'ailleurs ce n'est la seule virgule que j'aurais supprimé
le détail pèse sur une légèreté comme un choc de contraires
comme "mon syllabique plaisir"
ou
"Je m’approchai de moi, pour revêtir ma peau d’homme,"
à relire, donc...
à bientôt de vous re-lire
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour le commentaire

Message  soledad le Sam 28 Avr 2018 - 7:00

Chaque jour est une nouvelle réincarnation. Certains jours plus que d'autres d'ailleurs, parfois j'ai l'impression de revivre le même film.
Je reviendrai sur les pauses, je sais que j'ai tendance à abuser des silences, sans doute car je les aime bien au théâtre.
Merci encore

soledad

Nombre de messages : 31
Age : 56
Date d'inscription : 04/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et comme ça?

Message  soledad le Sam 28 Avr 2018 - 7:04

Une étoile suspendue à son fil se prenait pour une feuille d’automne.
Le pouce et l’index jouaient du pendule à la recherche des sources.
Là.
Une seule marée aux vagues distraites abreuvait ma seule veine.
Je sortis.
J' entrebâillai la toile qui enveloppait mon lit,
avalai d’un trait l’air sonore de la nuit.
J’étais déjà là
attentif à mon réveil
campé sur le socle du passé.
Je m’approchai de moi, pour revêtir ma peau d’homme
et les cinq continents baignés de sens.
Je retrouvai ainsi ma pudeur primaire
abandonnée la veille sur un fauteuil en osier.
Un filet de voix put alors s’écouler et mes mains étreindre.
Mes vingt doigts venaient à peine de parcourir mon corps
pour lui dire, dans ses lèvres, mon syllabique plaisir.
L’imaginaire modelait les nuages
et je les nommai.
Alors, je cueillis en tremblant l’amertume et l’espoir
(qui butinés au printemps auraient un goût sucré)
et crus qu’il était temps d’accueillir les vivants.

soledad

Nombre de messages : 31
Age : 56
Date d'inscription : 04/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum