Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Aller en bas

Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  lol47 le Mer 14 Fév 2018 - 9:16

L'artifice est mon besoin en même temps que ma crainte. Oserais-je dire qu'il " participe " du signe mystérieux qui m'unit à Dieu ?

Quand certains évoquent le Reich ( ou mille ans de douleur ), d'autres également assis sur le mensonge goûtent une vie sentimentale tout à fait surprenante. Agrégat de locutions convulsives, de pourriture nue, vaincue, rayonnante par sa scatologie primaire.

Ou Bien, ou désordre.

Je me suis fait baptisé en pays double, du rôle initial de la grammaire qui ne  me servira plus tard, beaucoup plus tard à discerner les mots érotiques à la pamoison, saison mortelle plus qu'infâme...!

Chanter avec Bloy.

En tournant les talons,même à vil prix ou a mille, s'ils se précipiteront dans mon langage, pensai-je. Comme une harmonie fantomatique se ruant , ruse et ruche cherchant le divin .

J'étais juif sans le savoir, russe sans le vouloir, italien sans le pouvoir.

Harmonica, instrument de l'amour, harmonicide instrument inconnu mais pratiqué par les violents les pauvres et les futurs suicidés, Une faute en soi est reconnue dans notre civilisation barbare comme un contrat de mariage qui supposerait une fête joyeuse.

Ah ! Mais je m'égare, je me lancine, je me tire une couverture dont je mange le sang, j'assume le credo puissant qui m'ont donné cette force intérieure, ce vent artistique, cet illicite, ce beau, cette phase quand la déconstruction conduit à ce crime dont ne vous voulions pas mais espérions...
Bien orgueilleux je m'acquis, théière, cocotte-minute, au-delà de la mort démesurée,  celle des Mao et Lenine, ma mémoire s'oppose , Il n'y a rien à invérifier.

L'ordre du monde m'importe peu, c'est sa beauté qui me conduit.

D'autres bouffis par une dentition avariée, de leurs anus flatulents nouent mon estomac. Le cubisme est parfois académique, Je souris en sachant qu'ils croient que je leur en sais gré, Une autre fois mais il n'y en aura pas beaucoup d'autres, nous en parlerons à convenance.
avatar
lol47

Nombre de messages : 1032
Age : 55
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  So-Back le Mer 14 Fév 2018 - 9:42

un texte très fort
la condition humaine est un éternel sujet de nos questionnements

L'ordre du monde m'importe peu, c'est sa beauté qui me conduit.

Il saisit avec transport les beautés sublimes et frappantes, démêle avec finesse les beautés cachées, et proscrit ce qui n’en a que l’apparence.
Jean Le Rond d’Alembert, Discours préliminaire de l’Encyclopédie, Gallica

So-Back

Nombre de messages : 2665
Age : 95
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  lol47 le Mer 14 Fév 2018 - 10:01

Merci de ton commentaire. Effectivement, le questionnement est fondamental et forcément plus important à mesure que je vieillis. Personne n'est à mon sens capable de répondre à nos questions. Spinoza est une référence mais incomplète.
Alors qui ? Dieu ? Non plus.

La beauté est la seule qui nous sauvera. Et l'instrument de la beauté c'est l'art. Aussi, la science en tant qu'art. Sutrout et tant mieux, l'amour. Pas forcément humain. L'amour de la nature, des animaux, de l'univers.
J'aimerais tellement en classe de philosophie...
avatar
lol47

Nombre de messages : 1032
Age : 55
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  Annie le Mer 14 Fév 2018 - 14:04

Très beau, pas tout (selon ma sensibilité), mais des passages très beaux :

"J'étais juif sans le savoir, russe sans le vouloir, italien sans le pouvoir."

Tout comme je le sens : juif je ne le sais pas encore, mais soit
russe, ah oui, quelle littérature, quels poètes, quel peuple épique
et italien, ça va sans dire : il n'est que d'ouvrir les yeux.

Merci

un blog que je consulte souvent : https://schabrieres.wordpress.com/
porte le titre :
beauty will save the world

Annie

Nombre de messages : 1435
Age : 68
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  lol47 le Mer 14 Fév 2018 - 16:33

Annie a écrit:Très beau, pas tout (selon ma sensibilité), mais des passages très beaux :

"J'étais juif sans le savoir, russe sans le vouloir, italien sans le pouvoir."

Tout comme je le sens : juif je ne le sais pas encore, mais soit
russe, ah oui, quelle littérature, quels poètes, quel peuple épique
et italien, ça va sans dire : il n'est que d'ouvrir les yeux.

Merci

un blog que je consulte souvent : https://schabrieres.wordpress.com/
porte le titre :
beauty will save the world

Il est important que nous ne soyons pas seuls, c'est même à cette seule condition que nous pourrons aller jusqu'au bout.
Ce blog est magnifique mais il y a tant d'autres....vieillir, c'est attrapper les minutes et les heures qui vous gagnent. Bonne continuation.
avatar
lol47

Nombre de messages : 1032
Age : 55
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un crachat ( j'étais juif sans le savoir)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum