Boîte en fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boîte en fer

Message  gypoete le Mar 16 Jan 2018 - 10:43

J’ai scellé mes pensées dans une boîte en fer
Cachée sous le plancher de ma plus vieille armoire
Irrémédiablement gommé de ma mémoire
Ce par quoi j’ai grandi et par quoi j’ai souffert

Oublié les chemins qui mènent en enfer
Jeté par-dessus bord les clefs du purgatoire
Très minutieusement extrait de mon histoire
Le trouble d’un drap blanc dans un moment offert

Effacé les photos trop vainement gardées
Qui me font de la peine à peine regardées
Brûlé les textes forts que personne n’a lus

Clos de ma destinée le quatrième tome
Jamais rien comme avant ne se refera plus
J’entame désormais la fin de ma vie d’homme.


7 janvier 2018

gypoete

Nombre de messages : 57
Age : 56
Date d'inscription : 15/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boîte en fer

Message  jfmoods Hier à 8:03

Ce sonnet en alexandrins, dont le point final constitue le seul élément de ponctuation, est à rimes embrassées, suivies et croisées, suffisantes et riches, majoritairement féminines.

Les participes passés qui jalonnent le poème ("scellé", "cachée", "gommé", "Oublié", "Jeté", "extrait", "Effacé", "Brûlé", "Clos") et la disparition du pronom personnel sujet entre les vers 2 et 13 manifestent le désir d'anéantissement du poète.

Les adverbes traduisent la radicalité ("Irrémédiablement", "Jamais rien") et l'intensité ("Très minutieusement") d'une démarche visant à se défaire d'un fardeau devenu inutile ("trop vainement").

Vie et écriture se confondirent en une épreuve pourvoyeuse d'un peu de joie (image de la pureté : "Le trouble d’un drap blanc dans un moment offert") et de beaucoup de douleurs (gradation anaphorique : "Ce par quoi j’ai grandi et par quoi j’ai souffert", subordonnées relatives : "les chemins qui mènent en enfer", "les photos... / Qui me font de la peine", métaphore : "les clefs du purgatoire").

Les allitérations (t, d, m) et l'assonance (a) du dernier vers ("J’entame désormais la fin de ma vie d’homme") véhiculent l'apaisement d'avoir fait table rase d'un passé manifestement trop lourd à porter.

Merci pour ce partage !
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boîte en fer

Message  gypoete Hier à 19:48

Wouaouh... ! Quelle analyse ! J'en suis tout émoustillé. Quelle justesse. Merci jfmoods !

gypoete

Nombre de messages : 57
Age : 56
Date d'inscription : 15/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boîte en fer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum