Les hautes herbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hautes herbes

Message  Mélusine le Lun 6 Nov 2017 - 21:04



Le soir d’automne s’étiole comme un cœur d’agonie. Les nuages en pleine débâcle s’enfuient vers d’autres cieux. Pourtant il suffirait d’un rien pour que tout se calme. L’arrivée de la nuit en majesté.

Le trait fin du chemin se faufile entre les hautes herbes. Jusqu’à disparaître totalement. Pour nous laisser faire. Vides d’idée. Vers un horizon évaporé.

avatar
Mélusine

Nombre de messages : 185
Age : 57
Localisation : sous l'ondée
Date d'inscription : 13/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  teverino le Mar 7 Nov 2017 - 0:42

Je suis sensible à ce bref texte au fort pouvoir évocateur (j'aime moins la fin sans verbes; par ailleurs si l'on retire vides d'idées on voit que l'on gagne en puissance /pureté). Joli appel de la nuit comme un Christ en majesté. J'apprécie la contraposition entre les deux strophes.

Le texte est parcouru d'un rythme, cousinant tantôt avec le 6/6 tantôt avec le 5/5 ou l'octosyllabe, mais sans doute avec un peu trop d'irrégularité. Espérant ne pas offenser l'auteur je proposerais les modifications suivantes (bien que le faire/vers soit inheureux):

L'automne du soir s’étiole comme un cœur d’agonie. Les nuages en débâcle s’enfuient vers d’autres cieux. Pourtant il suffirait d’un rien que tout se calme. L’arrivée de la nuit en majesté.

Le trait fin d'un chemin se faufile entre les hautes herbes. Jusqu’à disparaître totalement. Pour nous laisser faire. Vers un horizon évaporé.


 Je le dispose en vers, l'auteur ne sera sans doute pas d'accord mais c'est juste pour faire ressortir le rythme :

L'automne du soir s’étiole comme un cœur d’agonie. (6 +8)
Les nuages en débâcle s’enfuient vers d’autres cieux. (6 + 6)
Il suffirait pourtant d’un rien que tout se calme. (6 + 6)
L’arrivée de la nuit en majesté. (6 + 3)

Le trait fin d'un chemin se faufile entre les hautes herbes. (6 + 9)
Jusqu’à disparaître totalement. (6 + 4)
Pour nous laisser faire. Vers un horizon (5 + 5)
évaporé.    (4)
avatar
teverino

Nombre de messages : 362
Age : 61
Date d'inscription : 23/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  HELLION le Mar 7 Nov 2017 - 18:46

J'aime ce texte d'une mélancolie dont j'ai beurré mes tartines d'écolier, au goûter de cinq heures, dans mon enfance rurale.

HELLION

Nombre de messages : 116
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  roun le Ven 24 Nov 2017 - 3:33

Très beau, une belle mélancolie d'automne avec quelque chose de mystérieux comme la nuit, qui arrive doucement pour faire vibrer un décor. Une belle contemplation bien retranscrite, qui a quelque chose de vivant.

roun

Nombre de messages : 7
Age : 24
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  So-Back le Ven 24 Nov 2017 - 9:49

on ressent une torpeur dans cet automne, je le vois comme une toile peinte par une artiste qui s'abandonne

So-Back

Nombre de messages : 2376
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  Annie le Mar 28 Nov 2017 - 8:43

la musique me rappelle ces vers de Verlaine
"le son du cor s'afflige vers les bois
d'une douleur on veut croire orpheline...
... et l'air a l'air d'être un soupir d'automne..."

Annie

Nombre de messages : 1405
Age : 67
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  seyne le Mar 28 Nov 2017 - 12:48

oui, très beau poème.
En dehors de la mélancolie "exquise" du crépuscule d'automne - double chute vers le sombre et le froid (dans un double cycle) - la force du poème tient aussi je crois à une invitation philosophique, à peine évoquée, vers l'acquiescement, la paix, le non-vouloir.
avatar
seyne

Nombre de messages : 842
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  HELLION le Mar 28 Nov 2017 - 22:45

6Très juste ! Je partage l'avis de Seyne

HELLION

Nombre de messages : 116
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hautes herbes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum