Ma source éteinte

Aller en bas

Ma source éteinte

Message  Invité le Dim 20 Aoû 2017 - 20:56

Dans tous les souterrains le sommeil se tapit
Pour échapper au jour et sa lumière crue
Le veilleur parfois sombre en retenant un cri
Et la lune applaudit le calme de la nuit
Le vent dans sa clémence envoie au loin le bruit

Ne reste que le sang pour battre la mesure
Témoigner de la vie derrière les paupières
Refléter l’infini de la grandeur des rêves

      Nul arbre ne frémit attendant que tes lèvres
      S’entrouvrent pour chanter ou parler de concert
      Auprès de la rivière attentive à nos craintes
      S’écoulant vers la mer pour y noyer la pluie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma source éteinte

Message  HELLION le Sam 9 Sep 2017 - 8:32

Pardon, Éclaircie ! Et bonjour,

J'avais lu ton poème lors de sa publication, le 28 août, je m'étais promis d'y revenir pour en faire commentaire. Puis, voilà…

En fait, je crois avoir compris pourquoi. Ce texte n'est pas dénué d'hermétisme et sa compréhension n'est pas immédiate. À peine le titre donne-t-il un indice. La première impression qui s'en dégage est celle d'un immobilisme quasi-total, de quelque chose, de quelqu'un enlisé dans le ciment de son corps et autour de lui, toute une nature attentive à protéger son attente éternelle. Seul, le sang qui bat sous les paupières au rythme d'un cœur endormi, témoigne encore une trace de vie. La pluie, elle-même, selon ce beau dernier vers, se noie dans une sorte de retour à l'origine maritime (ou maternelle) dans le cycle, d'ailleurs n'est guère dynamique et fertile puisqu'il y a noyade.

Un poème sous le signe de la tente, donc, attente de la parole de l'autre, peut-être de l'être aimé qui seul est en mesure de ressusciter ce monde figé.

Il y a beaucoup de gravité dans ce poème. J'ai toutefois une hésitation sur l'expression « parler de concert » dans la dernière strophe. Je ne saisis pas exactement le sens que tu souhaites lui donner…

HELLION

Nombre de messages : 201
Age : 68
Date d'inscription : 19/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma source éteinte

Message  isa le Jeu 14 Sep 2017 - 16:13

Une ambiance "bizarre" se dégage de ce poème qui pour être franche me met un peu mal à l'aise sans que j'arrive à élucider pourquoi: je lui trouve un côté un peu glaçant, un peu sombre... mais du coup ça reste une belle performance pour moi puisqu'il réussit justement à ne pas me laisser indifférente! (après je n'exclus pas d'être passée complètement à côté de ce que tu voulais transmettre avec ce texte)
avatar
isa

Nombre de messages : 448
Age : 27
Localisation : Elbonerg
Date d'inscription : 08/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma source éteinte

Message  Pussicat le Sam 14 Oct 2017 - 19:29

première lecture et j'adore,
je ne sais pas pourquoi, il me parle, me chuchote une petite musique que je connais,
reconnais,
je reviendrais,
trop d'émotions
je prends je garde
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4769
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'absence, cette solitude...

Message  soledad le Mar 6 Fév 2018 - 12:49

La nuit, moment de recueillement, moment aussi des souvenirs débridés dans la solitude d'une absence.
On le voudrait là, notre attachement à la vie, en chair, en mots, en battements si proches que les siens seraient nôtres.
Oh, sommeil, abandon quotidien de la mélancolie!

soledad

Nombre de messages : 40
Age : 57
Date d'inscription : 04/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma source éteinte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum