Exo "Port" : Dernière escale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exo "Port" : Dernière escale

Message  Rebecca le Sam 14 Jan 2017 - 18:35

La lune était ronde, sa mère peu prolixe
Marine vint au monde : accouchement sous X !
La traversée du Styx, et l’enfant adorable
Emportée par les eaux, belle et invulnérable

Sous les cris des oiseaux, sous une nuit opaque
Surnagea longuement, la vie pour havre-sac.
Elle erra sans attaches, observant les rivages
Qu’importent les mères,  sans nom et sans visage !

Elle grandit sauvage, sans ancre et sans regrets
Elle fit des voyages, voguant sans pedigree.
Bien qu’elle sut l’amour bien avant son vieil âge,
A l’endroit de son cœur était un coquillage

Qui onc ne fut marié  ni ne fut amarré .
Quand elle eut traversé, contre vents et marées
De la vie infinie, les étendues dorées
Les horizons blafards et les ciels chamarrés

Un soir que la lune brillait au firmament
Elle entrevit la mort et l’appela : « Maman ! »
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo "Port" : Dernière escale

Message  Polixène le Dim 22 Jan 2017 - 19:52

Et toi non plou, tou n'as pas chanhhgééé...et pour ça qué tou nou manquais....

Beau poème, bien dense, bien chaloupé, dont j'adore la chute.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo "Port" : Dernière escale

Message  teverino le Mar 24 Jan 2017 - 0:58

Il ne me semble y avoir aucun vers boîteux, tous des doubles hexamètres sans que cela sonne trop son alexandrin ce qui ne seyerait guère au sujet et aux images. J'aime beaucoup les rimes internes, qui parfois répondent (Styx) aux rimes finales mais ne sont pas trop lourdes ou insistantes. Je relève également dans ses rimes internes un clin d'oeil à mon propre texte dans cet Exo : Rebecca a corsé la consigne en s'imposant une contrainte supplémentaire. Sans nous la faire subir.
Je diverge en revanche sur la chute, n'aimant pas l'association entre Amour et Mort (ni guère linnocence de l'enfance associée au cour de pierre...) : pour me le rendre acceptable, et même si le texte s'ouvre sur la lune (ronde comme une grossesse) tout comme se clot avec elle , il eût fallu une chute du genre

Un soir que la lune brillait au firmament
Elle entrevit son sort et l’appela : « Maman ! »


Mais chacun chute comme il pleut...
avatar
teverino

Nombre de messages : 358
Age : 61
Date d'inscription : 23/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo "Port" : Dernière escale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum