Septembre 2023

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Septembre 2023

Message  jeanloup le Mer 21 Déc 2016 - 8:02

Lorsqu’il y a plus d’un an, sous le doux soleil tropical, j’avais envisagé de terminer ma vie en septembre 2023 ; c’était juste une idée belle lancée au quatre vents.  
Et puis aujourd’hui je me dis que les pensées s’envolent mais que les écrits restent alors pour ne pas oublier, je l’imprime sur écran.

Pourquoi septembre 2023 ? Serait on tenté de me dire.
Et pourquoi pas ? Je répondrais.
A-t-on besoin d’une raison pour fixer une date ?
Pourtant j’en avais quand même une… Et je m’en souviens à présent. Mais  elle était mauvaise, comme toutes les raisons…
C’est pour ça qu’elle est bonne.

Je suis curieux de voir ce que donnera au Qatar la coupe du monde 2022.
Je parle de football bien sûr, pour ceux qui ne suivent pas, non pas mon raisonnement mais les compétitions sportives.
Certains pensent qu’elle aura lieu dans un autre pays, mais plus le temps avance et plus la probabilité d’un ailleurs s’amenuise.  Mais surtout il se dit qu’elle sera en hiver.
Une coupe du monde avant Noël, j’aimerais  bien savoir comment ça va s’organiser et ce serait dommage de mourir avant.

J’aurais pu évidemment choisir de déserter ce monde dès la coupe remise, mais il me parait plus simple, pour l’organisation, de finir ma triste existence en région parisienne car là est ma maison ; et comme je tiens à mourir nu, non dans ma salle de bain, mais en plein air sous le soleil,  la France n’est pas un lieu très compatible avec l’hiver car je ne veux pas crever de froid.

Mourir nu est important, c’est même primordial puisque toute ma vie, je me suis corrompu à cacher, au moins en public, des parties de mon corps.
Les intégrismes modernes, religieux ou « laïcs » ( Au fond, ce sont les mêmes puisque le laïcisme est né du religieux ) ont créé des morales qui rendent la nature coupable.

On n’oblige pas les animaux à enfiler des shorts, des jupes ou des burquas dans les espaces publics, quoique j’imagine bien que pour ceux qui comme les chiens nous sont très familiers, cela viendra bientôt. Mais pour ce qui est des humains, nous sommes tous tenus de le faire.

Nombreux sont ceux là même d’un cynisme incroyable qui critiquent leurs clones qui ne vont qu’un chouïa plus loin en obligeant les femmes à cacher leur visage alors qu’eux même s’astreignent et contraignent leurs enfants à cacher des parties du corps pourtant moins suggestives.

Laisser voir une verge, un vagin ou une paire de fesses. C’est une obscénité ? Une provocation ? C’est un appel au viol ?
Mais si on fait des statistiques, bien plus d’envies de viols naissent à la vue d’un beau visage qu’à celle d’un minou.
Serait il donc plus judicieux pour ne pas provoquer, de cacher son visage plutôt que son chaton ?
Alors quelle est la différence entre les talibans et notre société ? On déplace le curseur de quelques millimètres sur une échelle qui va de la terre à la lune.

Les humains d’aujourd’hui imprégnés des morales que les intégrismes sectaires ont produit pendant 3000 ans haïssent ce qui est naturel.
Les sauvages d’hier avaient ils un problème avec la nudité avant que les peuples élus ne viennent les  convertir.
Les hommes étaient ils tous violeurs ? Les enfants tous traumatisés ?

Voilà pourquoi je veux mourir débarrassé de ce qui rend les femmes et les hommes pervers en me dénudant entièrement et ne pas porter sur mon corps dans un moment si important le symbole de la corruption.  

Mais les vêtements ne sont pas que pour me dissimuler, ils sont aussi accessoirement une protection contre le froid, surtout dans les contrées peu adaptées au genre humain, comme Paris par exemple, où être nu en extérieur se conçoit surtout en été.
C’est donc forcément en été que je veux m’en aller ; et le premier été suivant cette coupe du monde chère à tous le émirs débutera jour de solstice en juin 2023.

Je pourrais donc dès ce moment mettre fin à ma vie, mais ce serait dommage de ne pas profiter d’un été qui s’annonce ; c’est donc en fin de celui, quand il fait encore chaud, mais plus pour très longtemps, juste avant l’équinoxe d’automne, avant que la chaleur s’en aille, que sans la moindre révérence, il faut que je me tire.

Voilà comment m’est apparu septembre 2023 pour vous dire : « A jamais ».
Grâce à une grande logique débile…
Débile mais très censé.

Maintenant reste à savoir si je serais capable de faire de cette idée, une réalité ?
Je n’ai jamais tué personne, alors me tuer moi, n’est ce pas plus difficile que de tuer autrui ?
J’exclus les médicaments, je n’en ai jamais pris. Ce ne sera pas le moment, un jour si important, de faire des tests pharmaceutiques et risquer de me retrouver comme un con dans un hôpital avec un lavage d’estomac.
Le flingue c’est plus facile, il suffit de le plaquer contre la tempe ou sur le cœur… Mais comment s’en procurer un ? Ce n’est pas en vente libre et jamais de ma vie, je n’ai su acheter une chose prohibée.
Même sauter d’un gratte-ciel me parait compliqué car comment accéder au toit ?
Aujourd’hui tous les immeubles sont tellement sécurisés
Reste à me prendre un train dans le dos… Ou de face.
Je peux également me noyer mais ce n’est pas très évident.

Le mieux serait bien sûr, juste au dernier moment,  une mort naturelle, mais là, faut pas rêver. Je ne crois pas au père noël, encore moins en été.
Si le moment venu, je ne passe pas à l’acte, inutile de remettre ça à une date ultérieure car ça ne voudrait rien dire.

Tout ça évidemment volera en éclat si je suis mort avant.
Si on m’annonce demain qu’un cancer ravageur s’est logé dans mon corps, je ne l’en chasserais pas. Pas question de lutter, je le laisserais me tuer sans le moindre regret… Si ce n’est évidement que cela me ferait louper la coupe du monde qatari.  Mais comme je l’avais dit plus haut, c’est une mauvaise raison.

Pourtant je ne crois pas qu’un cancer agressif ou autre chose de ce genre là vienne tenter quoi que ce soit.
L’accident est possible. Fortuit, il peut arriver demain ou dans un an, mais surtout il surgit toujours à l’improviste, quand on ne s’y attend pas.
Un camion qui nous fauche moi et ma bicyclette. Mon avion qui s’écrase…
Alors évidemment, je n’aurais pas le temps de me déshabiller, ce qui tue mon projet, mais après tout… Tant pis.

jeanloup

Nombre de messages : 112
Age : 102
Localisation : choisy le roi
Date d'inscription : 23/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  Rebecca le Mer 21 Déc 2016 - 17:45

"On n’oblige pas les animaux à enfiler des shorts, des jupes ou des burquas "....

en effet les animaux ne se vêtent pas, pas plus qu'ils ne peignent, ne dansent, ne composent de symphonies, n'inventent de théories, n'écrivent, ne philosophent, ne poétisent, ne recherchent le pourquoi du comment , ne créent des jeux, et des règles du jeu , et des règles de vie, des fêtes, et des rituels ...en effet les animaux ne cherchent pas à repousser l'ordre du réel, à l'embellir, à le réinventer, à explorer l'imaginaire, à multiplier les formes, les couleurs, les textures , les sons , pour enchanter ses sens et donner à la vie une once de sens , en effet l'homme dont le cerveau n'est pas mature à la naissance n'a de cesse que de lui faire créer chaque jour de nouvelles connexions pour agrandir le champ des possibles et n'être pas limité au chant des instincts et donc à chaque besoin qu'il doit assouvir il rajoute sa propre touche de créativité , chacun selon les circonstances historiques, géographiques, physiologiques etc cherche et adopte des solutions plus ou moins élaborées, adaptées certes et en codifie la technique, l'usage, la symbolique., la politique ..c'est ce qu'on appelle la culture ...que chacun à son niveau peut contribuer à enrichir, et à améliorer par sa vie, sa pensée, son oeuvre et son sens critique

le port de vêtements, de maquillage, de trophées semble assez universel comme façon pour chaque culture d'exprimer son génie ; si l'homme a assez d'imagination aussi pour se rêver nu (et certaines cultures le permettent dans des lieux certes ritualisés) , il a assez conscience de la nécessité d'un besoin fondamental qui est celui de respecter l'intimité de l'autre

"Alors quelle est la différence entre les talibans et notre société ?" demandes tu ...c'est déjà une interrogation plus intéressante que se demander pourquoi on ne se comporte pas comme les animaux comme si ça pouvait être une solution aux questions qui nous agitent. Moi je compare les sociétés au degré de liberté qu'elles accordent à leurs membres pour la faire évoluer
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  Rebecca le Mer 21 Déc 2016 - 17:50

Et si tu allais courir nu dans la savane pour te faire dévorer par un lion ? Ce serait une mort utile en plus de satisfaire ton souhait futile :-)))
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  jeanloup le Jeu 22 Déc 2016 - 10:20

je n'avais pas l'intention d'entrer dans une conversation en postant ce petit texte mais ta grande monstruosité m'y pousse malgré moi.
Je crois que les pires talibans ne t'arrivent pas à la cheville au niveau intégrisme.
Non je ne partage pas ta religion et cela me rend malheureux que tu me l'impose chaque jour, alors je le dis. Mais visiblement, si tu en avais le pouvoir, tu exterminerais avec plaisir ceux qui émettent une critique de ton immense sectarisme. Serais-ce tes enfants, tu n'hésiterais pas à les faire condamner.
Moi je ne souhaite pas ta mort, j'espère seulement la mienne. Je n'ai pas la moindre haine contre les gens comme toi, je regrette seulement votre haine envers moi.
Mais de quoi as tu peur ? Vous avez déjà gagné. Vous avez imposé au monde vos morales et vos valeurs. Maintenant vous vous battez entre vous pour défendre les mêmes choses avec quelques nuances.
Tu peux vivre longtemps, ça ne me dérange pas. Tu n'as pas à me craindre, jamais je ne ferais un geste contre qui que ce soit. De toute façon résister ne sert à rien. On a vu les indiens ou les aborigènes. Ils ont eté exterminés et ceux qui ont survécu ont du se convertir.
Et puis ce n'est pas ma nature d'essayer de me battre car contrairement à toi, je n'éprouverais aucun plaisir à détruire les autres.
Alors tu peux aller cogner tranquillement sur tes gosses. Et peut-être un jour, ils partageront ta haine.

jeanloup

Nombre de messages : 112
Age : 102
Localisation : choisy le roi
Date d'inscription : 23/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  seyne le Jeu 22 Déc 2016 - 11:13

Houla ! Ça chauffe et les plus graves accusations volent dans le prétoire autour de ce petit récit bien innocent.
Je comprends l'agacement de Rebecca devant tant de légèreté face au thème du suicide, qui prend là des allures de voyage d'agrément peu motivé, et je trouve bien intéressant le lien qu'elle fait entre culture et dissimulation des zones génitales...qui est la conduite la plus fréquente dans l'espèce humaine même s'il y a quelques exceptions. Le sujet est vaste et passionnant.
Ce qui est général je crois c'est le fait que la culture s'est substituée aux barrières de l'instinct animal pour réguler les conduites de reproduction. Et on peut être admiratif de l'extraordinaire richesse et diversité de tout cela...que ne met nullement en péril l'idée de mourir tout nu.
Heureusement que la parole ne tue pas et que nul lion ne dévorera jeanloup, nul loup non plus, et que Rebecca continuera à raconter tendrement des contes de loup à ses enfants et petits-enfants
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  Rebecca le Ven 23 Déc 2016 - 5:05

"Voilà pourquoi je veux mourir débarrassé de ce qui rend les femmes et les hommes pervers en me dénudant entièrement et ne pas porter sur mon corps dans un moment si important le symbole de la corruption. "

Personnellement je trouve bien naïf de croire que la perversité réside dans quelques centimètres de textile... La perversité est un sujet autrement plus complexe, non ?

"Mais visiblement, si tu en avais le pouvoir, tu exterminerais avec plaisir ceux qui émettent une critique de ton immense sectarisme. Serais-ce tes enfants, tu n'hésiterais pas à les faire condamner.
Moi je ne souhaite pas ta mort, j'espère seulement la mienne. Je n'ai pas la moindre haine contre les gens comme toi, je regrette seulement votre haine envers moi."

Les mots que tu utilises "exterminer " "mort" "haine" habillent ta pensée d'une violence et d'une parano peu commune à moins que ce ne soit que la façon que tu as choisie de vêtir ton humour et ton gout de l'échange verbal.
. Je te proposais juste une explication sur la problématique que tu soulèves -la nudité en société - (et une solution supplémentaire et adaptée au catalogue suicide que tu proposes)

"Ma grande monstruosité ?"

Puisse la monstruosité se mesurer à l'aune de ma petite personne. J'avoue , j'ai éclaté de rire. Mais pourquoi pas ? Sur un site littéraire, nous ne sommes jamais que des êtres de fiction. Alors oui, je le reconnais, monstre, perverse, ogresse, taliban, bourreau d'enfant et bouffeuse d'aborigènes, et même sorcière je peux l'être et avec une perversité dont je me délecte et me réjouis...:-))))

Bon je te laisse, je dois aller cogner sur mes gosses ( entre nous, désormais, je préfère cogner sur les gosses d'autrui, les miens à leur âge seraient foutus de me mettre une bonne trempe et je ne suis que sado, pas maso)
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  hi wen le Ven 30 Déc 2016 - 9:07

"Mais les vêtements ne sont pas que pour me dissimuler"
savoureux

"en effet les animaux ne se vêtent pas, pas plus qu'ils ne peignent, ne dansent, ne composent de symphonies, n'inventent de théories, n'écrivent, ne philosophent, ne poétisent, ne recherchent le pourquoi du comment , ne créent des jeux, et des règles du jeu , et des règles de vie, des fêtes, et des rituels ...en effet les animaux ne cherchent pas à repousser l'ordre du réel, à l'embellir, à le réinventer, à explorer l'imaginaire, à multiplier les formes, les couleurs, les textures , les sons , pour enchanter ses sens et donner à la vie une once de sens , en effet l'homme dont le cerveau n'est pas mature à la naissance n'a de cesse que de lui faire créer chaque jour de nouvelles connexions pour agrandir le champ des possibles et n'être pas limité au chant des instincts et donc à chaque besoin qu'il doit assouvir il rajoute sa propre touche de créativité , chacun selon les circonstances historiques, géographiques, physiologiques etc cherche et adopte des solutions plus ou moins élaborées, adaptées certes et en codifie la technique, l'usage, la symbolique., la politique ..c'est ce qu'on appelle la culture ...que chacun à son niveau peut contribuer à enrichir, et à améliorer par sa vie, sa pensée, son oeuvre et son sens critique"

beuuurk. ça donne pas envie.

hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septembre 2023

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum