Du fond et de la forme, en poésie et en général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  gypoete barbu le Mer 16 Sep 2015 - 6:41

Hum, j'avais envie de lancer une discussion sur ce sujet, si c'est le lieu (je suis nouveau sur ce site).
Le caractère général est attesté : poésie, prose, messages de messageries, discours divers dont politiques, circulaires réglementaires même (Cf. celles de l'Education Nationale sont fameuses et poétiques : connaissez-vous la définition administrative de la piscine, du foot, du rugby ? Réponses sur demande)
Je me lance :

LE FOND ET LA FORME

Le fond, c'est le contenu (par exemple le pinard), le message à faire passer, l'impression à donner, les sentiments à transmette etc.
La forme, c'est le contenant (par exemple le verre qui contient le pinard), la forme sonnet, le nombre de pieds par vers, les rimes masculines et féminines alternées, la ponctuation, le rythme (ex : 3,3,3,3 ou 4,4,4 ou 6,6 dans un alexandrin - 2 hémistiches, souvent recommandées, parfois obligatoires - ou encore 4,6 dans un décasyllabe), etc.
Lequel du fond ou de la forme est le plus important ? La question est controversée. Assurément le contenu prime (le pinard se déguste, des effets sont recherchés ...) Mais sans une forme attirante, le message passe mal voire pas du tout (sans un verre, le pinard s'écroule en flaque). Passons les implications érotiques (Belle pêche, petit noyau ...)
Victor Hugo a subtilement résolu (en alexandrins, SVP) ce dilemme : " La bagarre est épique où ils sont face à face, / La forme, c'est le fond qui remonte en surface." (forme : 6, 6 - 3, 3, 3,3, fond : variante de la question Thèse/antithèse/synthèse - Thèse/antithèse/foutaise, selon les iconoclastes - qui me plonge en réflexions sans fin - le fond qui remonte à la surface ... -)
Un "bon"* poète doit* présenter la perfection* dans ces deux aspects du poème. Le Maître à mon sens dans ce domaine est Stéphane Mallarmé. Le sommet de son œuvre (20 ans de travail) est le sonnet dit "en OR et en X" Cf.internet. Alain Lipiez (l'écolo) a pondu une extraordinaire étude à ce sujet, que j'ai reprise pour une conférence que j'animais (texte libre de droits communicable sur demande).
* Ceci dit, c'est une vision de la poésie. Une déconstruction plus ou moins drastique de ces règles peut conduire à des chefs d'œuvre ... Voir Raymond Queneau (par exemple), ou bien, pour ne pas me citer, mon pastiche d’icelui "Mes ancêtres les Vikings", lisible sur ce site.


Qu'en pensez-vous ? Que les auteurs caciques de ce site se mobilisent !
gypoete barbu
avatar
gypoete barbu

Nombre de messages : 81
Age : 70
Localisation : Albertville Savoie
Date d'inscription : 13/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  hi wen le Mer 16 Sep 2015 - 19:11

on s'en fout.
perso je regarde le dedans, qui se trouve aussi dehors, et transparait à la fois et dans le fond, et dans la forme. c'est à dire que je suis à l'opposé de votre formulation, voyant dans le fond et la forme un objet de contrôle, alors qu'ils sont pour moi agis d'une intentionalité qui les dépasse.
et donc le Verbe est. Alleluyah.

hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re à hi wen

Message  gypoete barbu le Jeu 17 Sep 2015 - 3:54

Dédjou !
ILS envoient en première un superdjeun bretteur breton (? : elle souris), champion du dedansdehors, du genre chevau-léger sans rang spécial assigné !
Coup de rapière : on s'en fout, pointalaligne ?  …Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire…Oh! Dieu!… bien des choses en somme… (Pensée fugace à mon maître d'arme Rostand, paix à ses cendres du côté d'Arnaga)
Du dedans : seule femelle, qu’Aristophane
Appelait  Baleinos blancos du Cappadoce
Avait sur le cœur tant de chair et si peu d’os !
Du dehors : Voulez-vous les mettre en loterie ?
Assurément, voilà deux jolis gros lo-lots ! 
De le fond : et le Var reflue, quand tu te baignes !
De la forme : Ce sont des rocs !… des pics !…des caps !
Que dis-je, que vois-je ? Ce sont des monticules !»
etc.
Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit,
Si vous aviez eu un peu de lettres et d’esprit…

(in La tirade des nez-nez, par gypoete, extraits)

Riposte ?

gypoete barbu
avatar
gypoete barbu

Nombre de messages : 81
Age : 70
Localisation : Albertville Savoie
Date d'inscription : 13/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  Gobu le Jeu 17 Sep 2015 - 10:02

"Le style y a que ça de vrai"
(Tatave Flauflau)

"Fuck le style, à la mine y a que le fond qui compte"
(Mimile Zozo)

"A la niche, les cabots"
(Gogo Bubu)
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  So-Back le Jeu 17 Sep 2015 - 11:03

quand je suis en forme , je vais au fond ( des choses)
quand je suis au fond, pour la forme, je passe devant

si je suis en fond, la forme suit en souriant
si je suis en forme, le fond - ement

avec la le fond, la forme fuse
avec la forme, le fond ruse

So-Back

Nombre de messages : 2236
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  hi wen le Jeu 17 Sep 2015 - 21:03

Etait-il bien nécessaire de vous épandre en d'inanes carabistouilles? La débauche d'effets fait office de cache-misère. Ainsi en est il de la forme, vêtement du fond, à son tour parure de l'ame qui ne parle d'autant que pour mieux se taire (terre). Si tout relève du semblant, et que d'aucuns prennent malice au jeu des appats rances, ma foi, à votre guise, au jakadi chacun est libre de ses duperies. Et s'il vous sied plus le semblant de la forme ou du fond, du contenu ou du contenant, fayes ce que voudra, y'a pas de lézard. Il faut bien que la chair exulte, et sortir mimile de temps en temps.


hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fond et forme etc.

Message  gypoete barbu le Ven 18 Sep 2015 - 7:06

hi wen a écrit:Etait-il bien nécessaire de vous épandre en d'inanes carabistouilles? La débauche d'effets fait office de cache-misère. Ainsi en est il de la forme, vêtement du fond, à son tour parure de l'ame qui ne parle d'autant que pour mieux se taire (terre). Si tout relève du semblant, et que d'aucuns prennent malice au jeu des appats rances, ma foi, à votre guise, au jakadi chacun est libre de ses duperies.  Et s'il vous sied plus le semblant de la forme ou du fond, du contenu ou du contenant, fayes ce que voudra, y'a pas de lézard. Il faut bien que la chair exulte, et sortir mimile de temps en temps.


Extrait des instructions générales officiellement prescrites sur ce site vosecrits par nos administrateurs bien aimés (je les salue) :

"Nous demandons à chacun d’apporter le maximum de soin à ce qu’il publie, sur le fond comme sur la forme. Nous ne publions pas les textes inachevés, les écrits commis à la va-vite, ceux trop tournés vers le pathos, et ceux encombrés de fautes d'orthographe et/ou de français."

Alors ...
gypoete

Nous demandons également à nos membres de se comporter en adultes et de respecter les autres participants; ceci n'est pas une cour de récréation ! Merci d'alimenter ce fil de manière sérieuse, sous peine de le voir verrouiller
avatar
gypoete barbu

Nombre de messages : 81
Age : 70
Localisation : Albertville Savoie
Date d'inscription : 13/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  David le Sam 19 Sep 2015 - 13:10

Salut,

En fait, "le fond et la forme" c'est un mensonge utile. En gros, face à l'insondable, on commence par le couper en deux, pour résoudre d'une part la moitié du problème et de l'autre, l'autre moitié. Par exemple et comme image, il est aussi commun de parler du fond et de la forme que du corps et de l'esprit. Un problème va naitre de ce paradigme, c'est quand il est pris à rebours. Le prendre à rebours dans le cadre du fond et de la forme, c'est écrire d'après cette optique, pour la forme ou pour le fond, comme de faire sa vie en privilégiant le corps sur l'esprit ou l'esprit sur le corps.

Il ne faut pas prendre la façon de voir le monde pour la nature du monde.

super, j'ai fait court.

de rien
avatar
David

Nombre de messages : 362
Age : 46
Date d'inscription : 19/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://ahlalalan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  hi wen le Sam 19 Sep 2015 - 21:09

c'était intense

hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  So-Back le Dim 20 Sep 2015 - 9:01

et quand c'est intense, il faut la forme pour aller au fond (du propos

So-Back

Nombre de messages : 2236
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du fond et de la forme, en poésie et en général

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum