La fonte (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fonte (1)

Message  PieAir le Lun 20 Juil 2015 - 17:02

Encore quelques séries. La séance sera bientôt finie. La salle de Musculation baignait dans son atmosphère habituelle d'odeurs de transpirations, de cuir et d'humidité .
Dès qu'un membre passait la porte de plexiglas à ouverture électronique (pour l'ouvrir il fallait un badge obtenu à l'inscription, que l'on passait sur une Led infrarouge ), il était immergé dans une cacophonie synchronisée de grognements et de chocs à la sonorité métallique, mêlé aux discussions et aux vociférations encourageantes, le tout sous le fond du frottement des courroies des vélos et des pas foulés sur les tapis de course. L'effort était omniprésent, se manifestant même à travers le boitement de la ventilation essoufflée. 
Je finissais mon exercice de développé couché aux haltères. J'avais opté pour un programme différent depuis quelques semaines et la progression se ressentait, gonflait mon enthousiasme, qui était par ailleurs bien adapté à la bonhomie ambiante. 
Il y avait peu d'adhérents aujourd'hui. Quand on s’entraîne comme moi, sans véritable créneau fixe, on voit beaucoup de monde, et on se rend compte qu'une grande partie des membres  s’entraînent constamment à la même heure.Assez pratique quant on veut savoir qui éviter, Ou qui espionner.
La salle c'est un environnement en soi, avec son propre écosystème, ses espèces endémiques, son climat ( chaud et humide ), son organisation. Et j'étais de ceux qui observait ce petit monde, s'en amusait, sans jamais juger.
Le haut de la chaîne alimentaire, c'est le Comité. Composé de 10 membres inaliénables. Des têtes charismatiques qui assurent la cohésion et la gestion de tout le club. En quelque sorte, une Vème république associative.
 Depuis quelques temps l'augmentation du prix des inscriptions, pourtant longtemps stables, le non remplacement des machines usées, et la suppression de la réductions pour les anciens membres, avaient fait des émules au sein du club de 385 adhérents. Un petit groupe de résistance s'était même formé. Je les connaissais tous, et d'ailleurs ils m'avaient vivement invité à venir, un dimanche matin, protester contre le Bureau. Je leur avait dit que ça ne m'intéressait pas, mais, au fond, j'étais tout de même tenté de connaitre le déroulement de la chose. 

J'avais pris un des trois bancs libres sur l'espace dédié aux haltères.Je pris une paire de trente kilos dans chaque mains, puis m'assis doucement sur l'extrémité du banc en cuir rouge. Je pris une grande inspiration, puis bascula les hanches en avant, puis le dos,  bien à plat contre le banc.
L'exercice pouvait commencer. Je levais avec la plus grande vitesse possible les deux haltères, positionnées au niveau des pectoraux,  juste à la lisière des épaules. Il faut maîtriser correctement sa respiration afin de rendre l'exercice le plus efficient possible. Aussi,  il est important de garder une bonne position, au niveau du dos et de la tête. Les crispations et les petits traumatismes,  très discret lorsque l'organisme est chaud, deviennent véritablement gênants le lendemain,  voir le surlendemain de la séance.  Il faut alors les éviter le plus possible, en restant souple dans l'exécution, et ça malgré le poids.
La série finit,  je laissais tomber de chaque côtés les deux haltères, qui s'écrasaient, dans un fracas sourd,  sur les dalles de caoutchouc protégeant le sol.

Après cela je pris ma douche,  puis rentra chez moi,  j'imaginais les "révoltés" ( c'est comme ça que j'avais surnommé le groupe de résistance)  s'opposant au Comité, ça m'amusais,  et puis j'étais tout de même ennuyé qu'ils ne remplacent pas certaines machines.  
Demain,  je me lèverai peut-être, juste pour jeter un oeil,  de loin.

PieAir

Nombre de messages : 61
Age : 23
Date d'inscription : 26/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum