Femme quantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Femme quantique

Message  Art. Ri le Lun 13 Juil 2015 - 20:51

misère vols d'ombres démences d'averse déluge stance des mers misère misère ailes noire dédales solitude je t'aime femme d'océan qui fulgure ô pâleur d'astre sous ta robe ta conque-nudité tes espaces rêvés beauté ta vitesse dans l'éther violence et tes chocs jumeaux

misère tes atomes sanglants vibrent dans l'âme de toute chose le mouvement se déploie sans faille comme une fleur d'eau de la plus haute perfection misère misère mon cœur je te trouve partout où je désire t'offre un lit de nuit-des-temps que tu déplies avec tes ailes de soleil tes lianes quantiques autour de mon corps

tes épines féeriques volent en éclats d'univers et de brûlures minérales ô douleurs carnivores ô ciels pourpres dévorés et l'augure chante une élégie et les big bang bénissent le monde et l'amour lentement fêlé soupire et s'emporte au loin pshit parfum enfui

les draps se dissipent comme vapeur de tourmente je ne sais plus ton odeur c'est une nuit terrible il y a le goût du feu à tes lèvres ton souvenir est comète fantôme de volupté il hante les couloirs incendiés d'une chair lustrale

tristesses lavées tristesses sacrées les mers les Djurdjuras les Orients tes poumons blancs soufflent leur bougie de deuil les ailes noires se lèvent les voiliers meurent à l'horizon tu nages dans la mort

je t'aime fille côtière visage blême et mammifère noyé tu flottes dans le feu dans la misère à la dérive dans la crue et l'averse solaire te dit au revoir et le météore infini des origines te ressasse et te ressasse

la poésie était le rêve d'un abîme parcouru d'îles frissonnantes de civilisations pures de vols lumineux sur la mer comme caresses de l'âme
avatar
Art. Ri

Nombre de messages : 314
Age : 19
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femme quantique

Message  Polixène le Mar 14 Juil 2015 - 15:30

Le plus poétique ici reste pour moi cette vision totalement romanesque de la femme-orient, image sublimée d'un non-lieu intime. "poétique", précisément non, "touchant" serait plus vrai.
Reste que je n' ai pas retrouvé cette brûlure d'absence que j'apprécie habituellement, ce qui n'enlève strictement rien au texte.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum