En péril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En péril

Message  isa le Dim 5 Juil 2015 - 13:25

D'aussi loin que remonta sa mémoire, Shanyas avait toujours été là. Majestueux, toujours immobile, connecté avec le ciel et la terre, tenant bon contre les attaques du vent, de la neige et des pluies les plus fortes.
Alors que la nature alentours se renouvelait au rythme des six saisons du royaume, Shanyas résistait au passage du temps. Il demeurait indifférent aux centaines d'enfants qui avaient tous, un jour ou l'autre, essayé de grimper au sommet de ses branches recouvertes de mousse et de lierre. La pluie ne dérangeait pas les petits aventuriers puisque, inexplicablement, Shanyas était toujours parfaitement sec.

Comment réussit-il à survivre ? Se demanda Nylla en levant les yeux vers le ciel nuageux. Un orage semblait, une fois de plus, se profiler à l'horizon. Elle aimait la saison des orages, avec son lot d'éclairs zébrant le ciel, de tonnerre distant et de pluie torrentielle sous laquelle elle dansait sans fin. Mais elle savait que cette saison allait bientôt toucher à sa fin et que la période des nuages allait commencer avec ses longs jours pendant lesquels ni un rayon de soleil ni une goutte de pluie n'allait rejoindre le sol.

Nylla se leva doucement du tapis de feuilles mortes qui jonchaient le sol pour se rapprocher de Shanyas. Dans un silence quasi-religieux, elle toucha le tronc de l'arbre et ressentit les vibrations infimes et inexpliquées qui l'animaient. Elle ferma les yeux pour mieux profiter de l'instant, tandis que les premiers grondements du tonnerre commençaient à se faire entendre. L'odeur caractéristique des innombrables feuilles en décomposition jonchant le sol parvint à elle avec plus de force.
Ouvrant les yeux elle regarda l'une d'entre elles disparaître progressivement dans la terre.

« -Encore là ? Mais qu'est-ce que tu peux bien trouver à ce vieil arbre ? »
Sans avoir besoin de se retourner, Nylla savait qui venait de prendre la parole. Ce ton impertinent ne pouvait être que celui de Filoan qui ne semblait avoir d'autre but dans la vie que de lui gâcher ses moindres moments de tranquillité.
Il faisait partie de la tribu des Impatients, qui passaient leur journée à courir, à occuper les moindres moments de vide par une activité, si possible utile à la communauté. Filoan avait une hache à la main qui dégouttait régulièrement sur le sol, faisant à ses pieds une mare dorée. L'arbre qu'il venait d'abattre ne devait pas avoir plus de quelques années et devait déjà être entre les mains de menuisiers qui allaient ajouter ses planches au « Somptueux », ce bâtiment absurde qui gagnait peu à peu du terrain sur la forêt.

Contemplant les ramifications de Shanyas qui disparaissaient à perte de vue dans la forêt, Nylla ne put réprimer un soupir.
« Tu ne comprendras donc jamais...
- Non, TU ne comprendras donc jamais, rétorqua Filoan d'un ton suffisant, que ton arbre menace notre projet. Nos locaux actuels ne sont pas assez grands et nous avons besoin d'un bâtiment supplémentaire, qui ne peut pas exister pour le moment à cause des grosses branches de cet arbre inutile qui occupent toute la place.
- Ces bâtiments ne vous servent qu'à exploiter les autres, en les faisant travailler des journées entières dans des pièces sans fenêtre ! S'énerva Nylla
- Tu devrais surveiller tes paroles, grogna Filoan en serrant plus fort sa hache. »
L'espace d'un instant Nylla eut peur avant de se reprendre, de tourner le dos à Filoan et de marcher d'un pas qui se voulait assuré hors de sa portée, sans dire un mot.

Pour rentrer chez elle, Nylla n'avait d'autre choix que de passer à côté du Somptueux. Une fois de plus, elle fut abasourdie par l'avancée de ce projet gargantuesque. Les bâtiments se succédaient les uns après les autres sans discontinuer. Ils ne faisaient tous qu'un étage, et les rares fenêtres étaient toute grillagées. Pour plus de sûreté, le mur d'enceinte était surmonté de fils barbelés. La ressemblance avec une prison se faisait de jour en jour davantage sentir : les exploitants avaient assez rapidement déclaré que trop de lumière naturelle nuisait à la productivité : en enfermant les hommes dans des pièces sans fenêtres, avec comme seule source lumineuse une lampe électrique, ils pouvaient les faire travailler plus d'un jour d'affilé.
Les montres s'étaient raréfiées et avaient fini par être interdites dans l'ensemble du royaume.
Nylla avait pour le moment échappé au recrutement massif d'ouvriers pour la production. Faisant partie de la tribu des Contemplatifs, elle était sûrement perçue comme un mauvais investissement pour le Somptueux. Essayant de vivre chaque instant présent avec force, elle pouvait passer des heures à ne rien faire, juste à sentir la vie passer, glisser régulièrement entre ses doigts.
Inexplicablement, le rythme de la nature semblait accéléré autour de Shanyas. Comme les Impatients courraient tout le temps, ils ne s'étaient aperçus de rien, ne voyant l'arbre que du coin de l’œil pour aller travailler mais Nylla, elle, y avait été sensible très tôt. Le rythme des saisons était différent. En restant quelques heures auprès de l'arbre, on pouvait voir une bonne partie de la vie d'une feuille : sa naissance et sa croissance ou son flétrissement, sa chute et son absorption par le sol.
Le phénomène pouvait passer inaperçu car chaque feuille évoluait à son propre rythme, indépendamment des autres.

Un craquement la fit sursauter. Le bruit léger d'une brindille qui se casse en plusieurs parties, sous le poids d'un homme ou d'un animal. Nylla souhaita que ce ne fût qu'un animal : les animaux étaient bien plus prévisibles que les hommes, et parfois moins dangereux. L'ombre projetée par le soleil rasant anéantit directement ses espoirs : il s'agissait d'un homme, avec une hache à la main. Filoan l'avait donc suivie pendant tout ce temps. Prenant son courage à deux mains, elle se retourna d'un coup et lui jeta un regard rageur. Elle décela dans son attitude une menace qui la fit frémir. Elle ignorait les intentions de Filoan, mais elle se doutait que ces dernières n'étaient pas amicales...
Filoan prit sa hache et, avec un sourire narquois, la planta dans le tronc le plus proche de lui. Instantanément, un liquide doré s'en échappa, glissa jusqu'au sol formant une petit mare. Les larmes montèrent aux yeux de Nylla tandis qu'il relevait sa hache pour asséner un nouveau coup à l'arbre. Avec un cri de rage, elle se jeta sur lui et essaya de détourner la trajectoire de la hache mais sans succès : la hache alla se ficher dans l'arbre, agrandissant davantage l'entaille. La jeune fille essaya d'empêcher le coup suivant mais la hache ripa sur le tronc et lui entailla un peu la jambe. Le sang se mêla au liquide doré et la flaque s'agrandit.
Malgré la douleur, Nylla détecta un léger tremblement à la surface de la flaque. Filoan, lui, continuait d'attaquer l'arbre avec des coups de hache sauvages, insensible à une quelconque vibration. Regardant au loin, Nylla vit un point recouvert d'écorce avancer sournoisement. Elle retint sa respiration et ferma les yeux.
avatar
isa

Nombre de messages : 433
Age : 26
Localisation : Elbonerg
Date d'inscription : 08/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  Polixène le Jeu 9 Juil 2015 - 16:50

J'espère que la suite arrive?!!!

Quelqu'un comme moi ne saurait être insensible à cette thématique, bien que le traitement pour l'instant fasse un peu puéril; ça sent le chocolat au lait. Mais cependant c'est porteur, car tout est ouvert!
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  jeanloup le Sam 11 Juil 2015 - 9:07

J’avais trouvé le texte bien écrit, la description jolie, mais le narrateur me paraissait sans intérêt. Le commentaire de l’auteur, tout à coup le révèle et le rend passionnant.

jeanloup

Nombre de messages : 112
Age : 102
Localisation : choisy le roi
Date d'inscription : 23/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  jeanloup le Sam 11 Juil 2015 - 9:12

erreur sur le commentaire précédent. C'était un collé pour ailleurs. Il n'a pas aucune raison de se trouver ici mais je suis maladroit.





jeanloup

Nombre de messages : 112
Age : 102
Localisation : choisy le roi
Date d'inscription : 23/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  jeanloup le Sam 11 Juil 2015 - 9:14

Et l'arbre tombera. Si ce n'est Filoan, ce sera ses suivants. On peut parfois le ralentir mais rien n'arrête le progré

jeanloup

Nombre de messages : 112
Age : 102
Localisation : choisy le roi
Date d'inscription : 23/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  hi wen le Lun 13 Juil 2015 - 15:09

fantastico ludesque pictural? on sent un travail sur la trace scenaristique. j'ai eu un peu de mal, les infos arrivent dans le désordre: donc Shanyas est un arbre, en fait, et nylla une jeune fille.(c'est drole, j'ai cru que shanyas était l'auteur). l'émotion du récit fait un peu flop, du fait de l'importance accordee au traitement casi graphique du sujet (je veux dire bande dessinée), et une sorte de dissonance entre le tragique et la distantiation de la narration

hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  isa le Jeu 23 Juil 2015 - 8:28

Merci pour vos commentaires!!

@ polixène: pas de suite prévue pour le moment... C'est juste un texte écrit il y a quelques temps dans le cadre d'un concours de nouvelles. Je suis bien consciente de cet aspect "enfantin" du texte, mais je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui le provoque. Comme d'habitude, l'idéal serait que je fasse une deuxième version mais en prose j'ai du mal à reprendre des textes aussi longs.

@ jean-loup: j'ai effectivement eu du mal à saisir le premier commentaire, mais j'ai vite compris pourquoi! Merci d'avoir pris le temps d'en écrire un autre pour mon texte.

@ hi wen: c'est intéressant que tu parles de traitement graphique du texte, puisqu'il a été écrit à partir d'une image! Je pensais pas cependant que c'était tangible dans ma manière d'écrire, comme quoi...
avatar
isa

Nombre de messages : 433
Age : 26
Localisation : Elbonerg
Date d'inscription : 08/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En péril

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum