Voie piétonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voie piétonne

Message  laventure le Lun 27 Avr 2015 - 16:01

Voie piétonne

Un jour viendra le temps du messager.
Il connaît les chemins où les hommes et les femmes ne se regardent pas pour comprendre.
Il frappe à toutes les portes. Parfois, à la rencontre de l’étranger, la parole reste close, mais souvent on l’invite à partager un repas ou des draps frais qui n’attendaient que lui. Pour le réchauffer, on fait un feu avec le meilleur bois, celui que d’habitude on réserve à la charpente des bateaux, à la sève tombante.
Il traîne dans des forêts sombres, en se méfiant de la trahison des images du sacrifice et de l’illusion des ruisseaux à l’eau transparente. Il s’endort dans des clairières où la lune reste invisible. La même étoile éclaire ses nuits.
Il cueille des herbes lointaines et en tisse des bouquets pour offrir à celles ou ceux qui doutent du chemin parcouru.
Il traverse les mers, les montagnes, les déserts avec comme seul fortune une goutte de pluie au creux de sa main. Il quitte l’haleine et la poussière fade des villes. Il oublie les cités qui donnent naissance à la misère et à la pauvreté crasse et il rejoint un phare sur l’océan.
Il parcourt les foires d’hivers à la grisaille moderne, quand les couleurs ne sont plus que des néons blafards et les manèges aux enfants disparus, des masses métalliques froides. Il envie le trapéziste immobile dans le ciel.
Il se joint aux révolutions des peuples, les accompagne au plus loin, en oubliant parfois le pourquoi de son voyage.
Il prend le train et choisit toujours le compartiment où l’on se fait face.
À l’heure de la prière, il patiente devant le porche de l’église. Il regarde le Christ en croix et, s’il le trouve beau, il rejoint la voix d’un dieu quotidien.


On l’invite dans des écoles pour qu’il apprenne le langage des enfants. Il récite par cœur toute la poésie de Mimosa Amhéti et puis un peu de la sienne aussi. On le remercie avec des dessins de villages aux toits ronds où circulent des voitures aux roues carrées.
Il entre dans des bars et il en ressort ivre, ivre et encore ivre, mais sans honte d’avoir étanché sa soif et d’avoir gueulé plus fort que les autres.
Il visite d’autres musées que ceux que l’on raconte. Il reste longtemps immobile et dit qu’il n’est pas pressé, que d’autres avant lui se sont assis là sans bouger. Il attend pour partir le premier flocon de neige, le premier rayon du printemps, la première soirée d’été et le dernier souffle chaud de l'automne.
Il prononce les mots du deuil et marche sur des tombes abandonnées. Il demande aux morts le pourquoi de la disparition et les morts restent silencieux. Jamais ils ne donnent réponse aux interrogations de la mascarade qui nous enchaîne.
Sans raison, il improvise une séparation et un retour. Il ne tremble pas avant de s’endormir, car il sait que l’aube sera toujours à écrire.
Quand, dans les rues d’un village sans murs, il se perd, le regard étincelant d’une vieille femme le guide et lui raconte la légende des frontières et de l’imaginaire interdit.

Sur le dernier chemin, il regarde le soleil qui donne la même lumière au monde et pourtant, à son passage, il lui semble que chaque arbre porte en lui sa propre lumière.




avatar
laventure

Nombre de messages : 20
Age : 53
Date d'inscription : 07/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://objethoraire.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie piétonne

Message  Polixène le Ven 3 Juil 2015 - 21:36

Je ne sais pourquoi ce texte était resté sans reflet, sans réponse.
J'avais dû, aux premières lectures, me laisser agacer par une tonalité qui sonne faux; et puis le texte suit son chemin, d'autres sens s'ouvrent, tout devient possible et la poésie ose s'assumer.
Avec quelques petits travaux de façade, il se tiendrait encore mieux.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum