Discussions autour de nos textes

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Aller en bas

Hurlante nova

Message  Jano le Jeu 20 Fév 2014 - 10:15

Je me doute que vous ne le ferez pas Joe-Joe, mais si vous alliez dans le catalogue lire mes textes au hasard vous verriez que j'accepte la critique quand je n'y décèle pas coups bas ni rancœurs.
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Jeu 20 Fév 2014 - 11:06

Mais enfin, quelle rancœur aurais-je envers vous ?

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Jano le Jeu 20 Fév 2014 - 15:48

Je ne parlais pas de vous mais de façon générale. Ne discutons plus de ça, avançons, avançons ! J'ai l'impression que le site bénéficie d'un sursaut, un surcroît de vigueur. Ne l'enlisons pas dans des querelles inutiles.
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hurlante Nova

Message  Jano le Jeu 20 Fév 2014 - 16:34

Je m'aperçois avec tout ça que j'ai oublié de remercier TerebHantin sans qui ce texte partait droit aux oubliettes sous mon regard dépité. Votre commentaire me rassure car vous avez bien compris le thème, le message du texte. Je commençais à me demander s'il n'était pas trop hermétique !
(La musique électro, goa, trance, techno j'adore. J'écoute en ce moment Kavinsky qui a gagné Les Victoires de la Musique dans cette catégorie.)
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Jeu 20 Fév 2014 - 20:46

Je ne vois pas comment on aurait pu passer à côté du second degré de ce texte, bien soutenu par sa forme. Ce que j'ai aimé c'est que le lecteur est baladé entre de nombreux états émotionnels, entre ricanement, sourire, grossièretés et profondeur. J'aime beaucoup la souplesse d'esprit.
Le plus profond, c'est l'émotion qui nous saisit parfois devant la capacité animale à vivre, simplement, ce qui est à vivre.
Tandis que nous nous tortillons des neurones, minablement.
avatar
seyne

Nombre de messages : 863
Age : 65
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

ah zut!

Message  seyne le Jeu 20 Fév 2014 - 20:56

Je parlais du poème de joe joe sur les singes : "je n'aime pas".
(maudits vestiaires on mélange tout).
avatar
seyne

Nombre de messages : 863
Age : 65
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Philippe Jaccottet

Message  Arielle le Dim 23 Fév 2014 - 10:07

Il n'y a pas que de mauvaises nouvelles : Offrez-vous ou faites-vous offrir l'oeuvre d'un (du plus) grand poète encore vivant :
http://www.la-pleiade.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-de-la-Pleiade/OEuvres90

Arielle

Nombre de messages : 5605
Age : 72
Localisation : sous le soleil breton
Date d'inscription : 02/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/poesie.herbierdesmots/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 26 Fév 2014 - 6:05

Annie, vous me dites: "Je reconnais avoir une réaction négative épidermique devant un texte aussi long".
Réaction épidermique, si vous le dites, je vous crois volontiers, mais je note que la longueur, ailleurs, n'entraîne chez vous aucune réaction de ce type (alors même que la qualité du texte ne semble pas ébouriffante; par ex. là: http://www.vosecrits.com/t10831-le-morne-et-le-badin-fable?highlight=annie).
J'aurais donc tendance à chercher ailleurs l'origine de ce rejet a priori (au delà, bien sûr, des imperfections criantes, du second texte surtout, du moins à mes yeux).
Mais n'en faisons pas un fromage. L'auteur- ou le commentateur ?- vous irrite et c'est bien là un droit inaliénable dont j'aurais, toutefois, apprécié qu'il s'exprimât de façon plus franche.
Je vous bise quand même, si vous le permettez.

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 26 Fév 2014 - 6:09

Arielle a écrit:Il n'y a pas que de mauvaises nouvelles : Offrez-vous ou faites-vous offrir l'oeuvre d'un (du plus) grand poète encore vivant :
http://www.la-pleiade.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-de-la-Pleiade/OEuvres90

Au-delà de son souci du ténu, du fragile, l'un des derniers à se soucier de musicalité, l'un des derniers à battre des deux ailes.

"La poésie est donc ce chant que l'on ne saisit pas, cet espace où l'on ne peut demeurer, cette clef qu'il faut toujours reperdre. Cessant d'être insaisissable (...), elle n'est plus ."

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 26 Fév 2014 - 7:34

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4778848

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Arielle le Mer 26 Fév 2014 - 15:07

joe-joe a écrit:http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4778848
Une leçon de modestie ...

Arielle

Nombre de messages : 5605
Age : 72
Localisation : sous le soleil breton
Date d'inscription : 02/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/poesie.herbierdesmots/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 26 Fév 2014 - 18:36

Arielle a écrit:
joe-joe a écrit:http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4778848
Une leçon de modestie ...

Même si, de mémoire, ne dit-il pas que sa discrétion ne relève pas de la modestie ?

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Arielle le Jeu 27 Fév 2014 - 10:57

joe-joe a écrit:
Arielle a écrit:
joe-joe a écrit:http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4778848
Une leçon de modestie ...

Même si, de mémoire, ne dit-il pas que sa discrétion ne relève pas de la modestie ?

C'est exact. Cette discrétion lui paraissant indispensable pour garder sa fraîcheur. Peut-être vaudrait-il mieux parler d'humilité à son sujet.

Arielle

Nombre de messages : 5605
Age : 72
Localisation : sous le soleil breton
Date d'inscription : 02/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/poesie.herbierdesmots/

Revenir en haut Aller en bas

re : Gai savoir, gai devoir

Message  Raoulraoul le Jeu 27 Fév 2014 - 17:03

Merci Jfmoods pour ton commentaire. Encore un binôme ? Rime AA et BB, concret/abstrait, pensée et action, alexandrin-alexandrin... Oui, je pourrai croiser les rimes...
Merci Louis : en effet grosse erreur de ma part, j'ai vérifié dans "Le gai savoir". Le quatrain 89 correspond en réalité au paragraphe 51, et le quatrain 41 correspond au paragraphe 47. J'ai confondu là, le numéro des paragraphes avec celui des pages de la collection folio/essais, traduit par le célèbre Pierre Klossowski. Merci pour ta vigilance.
Concernant mon titre "Gai savoir, gai devoir", le devoir pour moi n'a rien de la moraline nietzschéenne, mais simplement un devoir que je me suis assigné "librement" pour un plaisir... dionysiaque. Peut-on alors parler de dogme ?
L'exercice était de résumer (mon interprétation) les paragraphes originaux en deux alexandrins seulement, donc évidemment trahissant, réduisant, malmenant la pensée de Nietzsche, mais peut-il en être autrement ? Mr Paul Ricoeur m'a donné l'autorisation...
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Jeu 27 Fév 2014 - 17:49

Lecteur de Nietzsche, mais grosse feignasse, j'avoue ne pas avoir eu le courage de mettre en parallèle tes strophes et les paragraphes du texte.
L'as-tu fait, pour toi, ou pourrais-tu le faire sur le fil de ton poème ?
Même pour qques uns seulement ? (Promis, je commente- et ne serai sans doute pas le seul.)

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Ven 28 Fév 2014 - 6:08

Pussicat, ne vous fatiguez pas tant ! Et puis, le papier... "les quais, les cabinets, la poussière et l'ennui"...

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Ven 28 Fév 2014 - 15:26

joe-joe a écrit:Pussicat, ne vous fatiguez pas tant ! Et puis, le papier... "les quais, les cabinets, la poussière et l'ennui"...
bonjour,
un, je fais ce que bon me semble
deux, je recommence
et pis après, après la lecture, les surlignages, les notations, et tous les gribouillis, j'en fait des avions que nous lançons du haut du balcon... ma fille adore... vos poèmes fendent l'air et planent, c'est fou comme ils vont loin, on dirait pas comme ça mais bien plié ça le fait. Le plus chiant, c'est descendre les ramasser... c'est un plaisir fugace, comme tant de choses
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Ven 28 Fév 2014 - 16:13

Vous avez raison, à planer ainsi sans but, mes poèmes iront plus loin qu'ils ne sont jamais allés.
Icares brisés, frères d'éphémères

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Ven 28 Fév 2014 - 23:19

joe-joe a écrit:Vous avez raison, à planer ainsi sans but, mes poèmes iront plus loin qu'ils ne sont jamais allés.
Icares brisés, frères d'éphémères
nous nous comprenons je crois,
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cerise perdu

Message  Pussicat le Ven 28 Fév 2014 - 23:46

je tiens ici à remercier :
éclaircie... tu évoques une  "écriture "d'urgence"", c'est tout à fait cela... la vie te rattrape, cette chienne de vie qui dévore tes amis-es, tes amours... alors "la peur, l'angoisse" bien sûr transpirent de tous les pores de ce modeste texte... quand tu perds un être cher, tu cherches une lumière dans la nuit, quelque chose à quoi te raccrocher, et c'est quand tu te retrouves seul que cela peut devenir dangereux...
"le mot "perse"" est une distraction de ma part, une faute d'inattention, je devais être ailleurs à ce moment précis - je sais bien où. merci pour la correction,
Annie, pas mieux... tu sais que j'apprécie ton travail alors une simple remarque de ta part me donne à réfléchir et matière à travailler,
et joe-joe... je sens une pointe d'ironie dans ton commentaire... n'est-il pas ? ... une réponse boomerang à celui que j'ai posté au bas de ton dernier texte, "le deux en un" ? ... il est sincère, pourtant.
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cerise perdu

Message  Pussicat le Sam 1 Mar 2014 - 8:08

j'ai posté une seconde version après vos commentaires - interrogation sur "perse" justifiée.

j'en profite pour libérer le titre de confusion possible. je reconnais une faiblesse de ce côté. ce serait moi - ah ah - j'écrirais : poème I, II, III ...
"Cerise perdu" fait référence à l'un des tous premiers textes que j'ai posté ici, il y deux ans déjà.
J'ai oublié le goût des cerises en hiver
c'est aussi un jeu de mot sur "perdu", anagramme de "drupe", les cerises sont de la famille des drupes, fruits à noyaux.
j'ai perdu quelque chose, ou quelqu'un, j'ai froid, mais je suis toujours là.
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re Gai savoir, gai devoir, Joe-joe

Message  Raoulraoul le Sam 1 Mar 2014 - 10:56

Joe-joe, impossible ici de publier les paragraphes du Gai savoir, qui m'ont inspiré. Mais tu trouves ce petit bouquin de Nietzsche partout (coll.poche), même dans les gondoles du supermarché. Je te donne les numéros des paragraphes, dans l'ordre, qui correspondent à mes "poèmes" ; 51 - 47 - 44 - 6 - 76 - 11 - 261 - 154 . De toute façon, achète le livre, tu ne le regretteras pas. C'est un opuscule qui t'accompagnera pour la vie, il ne cesse pas de nous interroger, bousculer, réveiller... tenir en alerte.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Sam 1 Mar 2014 - 12:01

Merci de tes conseils. J'ai fait des études de philo. J'ai le livre. J'avais juste la flemme de chercher les §.

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : La musique en poésie

Message  Raoulraoul le Mer 5 Mar 2014 - 8:57

A Pussicat. La musique c'est la musique ! Ben oui. Mais encore. Puisque les mots servent à se comprendre un peu, veux-tu parler d'assonances, d'allitérations, d'hémistiches, de césures, de rimes riches, pauvres, masculines, féminines, les diverses mesures lentes ou rapides dans l'alexandrin classique etc... ? Là je suis d'accord, mes piètres alexandrins ne sont pas canoniques. Mon intention était autre, mais en utilisant quand même à minima la contrainte de l'alexandrin, car une contrainte est toujours intéressante pour exprimer des "choses" dont la forme justement n'est pas celle utilisée couramment... soit des idées un peu réflexives en toute modestie. Ces écarts de genre justement permettent  peut-être encore une fois d'interroger ce qui est poétique et ce qui ne l'est pas... Bof !
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 57
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  jfmoods le Mer 5 Mar 2014 - 10:15

Je ne serai pas aussi catégorique que Pussicat concernant la musicalité. C'est un concept très subjectif qui peut varier grandement selon les individus. Par exemple...

"Chaque question dérange un mystère dormant."

... n'est pas dépourvu, pour moi, de musicalité. Le jeu assonances (an, i) et des allitérations (k, m, d) double le propos d'un écho agréable.

En revanche...

"Chaque solution déplace un questionnement."

... est problématique. Quoi que l'on fasse, on ne sait pas vraiment où situer la diérèse pour respecter l'alexandrin. Chaque ? Cha-que ? So-lu-tion ? so-lu-ti-on ? ques-tio-nne-ment ? ques-ti-o-nne-ment ? Par défaut, on revient vers l'hypothèse, peut-être la plus logique, que tu as choisi la prononciation en italique afin de faire porter ta diérèse uniquement sur le dernier mot afin de le mettre en valeur. Ce faisant, tu as sacrifié des syllabes dans tes deux premiers mots. Synérèse en début de vers, diérèse à la fin. Le lecteur ne sait trop sur quel pied danser... et reste sur sa faim.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Jeu 6 Mar 2014 - 0:35

je te rejoins Raoul,
sur l'intention c'est réussie... après tu poses une question qui va au-delà de ce que j'avais posté :
Raoulraoul a écrit:soit des idées un peu réflexives en toute modestie. Ces écarts de genre justement permettent  peut-être encore une fois d'interroger ce qui est poétique et ce qui ne l'est pas... Bof !
pas "Bof"... intéressant !
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saveur du soir

Message  Annie le Ven 7 Mar 2014 - 19:21

je crois que j'ai trouvé pour le vers 1
La badiane dans l'un, dans l'autre, le gingembre
ça va ?

Pussicat :-)


Annie

Nombre de messages : 1426
Age : 67
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saveur du soir

Message  Annie le Ven 7 Mar 2014 - 19:25

Pardon, j'ai encore à répondre à David:
bien vu pour Eve, pomme, homme.
le ciel, le soir rayonnent, en lieu et place du soleil, c'est pas ce qu'on appelle une hypallage?

Annie

Nombre de messages : 1426
Age : 67
Date d'inscription : 07/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saveur du soir

Message  jfmoods le Ven 7 Mar 2014 - 19:30

"La badiane dans l'un, dans l'autre, le gingembre"

Un chiasme ? Belle inspiration !
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saveur du soir

Message  jfmoods le Ven 7 Mar 2014 - 19:38

"La badiane dans l'un, dans l'autre, le gingembre"

Si l'on conçoit chacun selon l'interprétation qu'en donne Louis (pôle féminin / pôle masculin), l'effet miroir est forcément le plus pertinent.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Ven 7 Mar 2014 - 20:11

Annie a écrit:je crois que j'ai trouvé pour le vers 1
La badiane dans l'un, dans l'autre, le gingembre
ça va ?

Pussicat :-)
ça me va !
je me rends compte, après coup, de la complexité de ton texte;
et puis : hypallage, chiasme, antithèse... là je suis larguée !

je retourne à mon breuvage :
la vodka dans l'un, dans l'autre, la liqueur ;))
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Legone le Ven 7 Mar 2014 - 21:40

Non ! Pas du tout. Et je me contrefous des commentaires ( je me comprends)
avatar
Legone

Nombre de messages : 1121
Age : 44
Date d'inscription : 02/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Sam 8 Mar 2014 - 15:11

Legone a écrit:Non ! Pas du tout. Et je me contrefous des commentaires ( je me comprends)
j'comprends...
on n'écrit pas pour plaire non ?
enfin perso je n'écris pas pour plaire
en revanche
les commentaires me sont ut²ile
ils me servent
je veux dire
inconsciemment
je suppose
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Sam 8 Mar 2014 - 15:40

Annie a écrit:Quand je dis "camarade" c'est pas ça du tout, question de génération sans doute.

Et quand je lis un poème d'amour, "l'amour le plus physique" comme dit Proust, c'est pas ça non plus.
http://fr.wikisource.org/wiki/Page:Proust_-_Du_c%C3%B4t%C3%A9_de_chez_Swann.djvu/262
alors là évidemment c'est KO !
si tu convoques Proust, levaran82 et sa "belle camarade" font pal figure...
en brochettes "les poulettes" !
et puis, bonus ! tu m'as donnée l'envie de manger une madeleine... histoire de,
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  David le Sam 8 Mar 2014 - 15:53

Annie a écrit:Pardon, j'ai encore à répondre à David:
bien vu pour Eve, pomme, homme.
le ciel, le soir rayonnent, en lieu et place du soleil, c'est pas ce qu'on appelle une hypallage?

Je comprend mieux "métonymie" rencontrée depuis "hypallage", je comprend mieux le grammairien que le rhéteurs, ainsi, la métonymie, c'est juste faire parler une chose pour une autre. Pour l'hypallage, il me semble qu'il y a une idée de symétrie en plus.

Comme exemple d'hypallage sur wikipédia, il y a entre autre l'un de Prévert :

« Un vieillard en or avec une montre en deuil »

Par rapport au mot du poème, la recherche d'un effet est plus évidente dans ces mots là, mais c'est peut-être l'exemple qui veut ça. Dans le poème, les mots pourraient participé d'une conversation "normale" par rapport aux mots de Prévert :

"le ciel haut en couleurs
rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

L'effet "rhétorique à la Prévert" n'est pas là, je trouve, alors que le raccourci "je vois la lumière qui se reflètent sur le ciel dans la chambre alors je la source au ciel plutôt qu'au soleil lui-même, parce que je veux parler de la lumière dans la chambre et pas spécialement du soleil" ça ressemble plus à un moyen de le rendre plus clair même s'il est un peu imprécis. C'est toujours de la "rhétorique" mais celle que chacun manie tous les jours.

Je crois que j'en parlais parce que ça me semblait plus une contrainte d'oralité et qu'à l'écrit, ce n'était plus forcement nécessaire. Mais c'était plus une porte parmi d'autres dans ma lecture, en tout cas, quand on compare les deux quatrains, il y a un net progrès en terme de fluidité des mots comme des idées :

"Une femme est debout, le soir est rose et d'ambre.
Prodigue et généreux, le ciel haut en couleurs
derrière la fenêtre en reflets cajoleurs
rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

"Une femme se tait, le soir de pourpre et d'ambre
illumine un instant la rue d'éclats flatteurs.
Prodigue, indifférent, le ciel haut en couleurs
rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

Ça passe bien mieux en une seule phrase.
avatar
David

Nombre de messages : 412
Age : 47
Date d'inscription : 19/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://ahlalalan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Saveur du soir

Message  jfmoods le Sam 8 Mar 2014 - 16:36

Je te propose cette altenative, pour le vers 4 de "Saveur du soir"...

"puis du pain, du fromage, de doux fruits de septembre."

Ce que tu ne peux pas gagner pas l'intensité d'un seul sens (odorants), peut-être peux tu le rattraper par la diversité des autres... Doux est un adjectif qui peut sembler mièvre dans le contexte, mais il suggère quand même, de manière assez subtile, une couleur, un toucher, une odeur, un goût.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'équarrisseuse

Message  jfmoods le Sam 8 Mar 2014 - 18:14

Tiens ! On sent se profiler, de manière toute subliminale, les ombres de Hannah et de Dex...
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 679
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Sam 8 Mar 2014 - 22:32

David a écrit:
Je crois que j'en parlais parce que ça me semblait plus une contrainte d'oralité et qu'à l'écrit, ce n'était plus forcement nécessaire. Mais c'était plus une porte parmi d'autres dans ma lecture, en tout cas, quand on compare les deux quatrains, il y a un net progrès en terme de fluidité des mots comme des idées :

"Une femme est debout, le soir est rose et d'ambre.
Prodigue et généreux, le ciel haut en couleurs
derrière la fenêtre en reflets cajoleurs
rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

"Une femme se tait, le soir de pourpre et d'ambre
illumine un instant la rue d'éclats flatteurs.
Prodigue, indifférent, le ciel haut en couleurs
rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

Ça passe bien mieux en une seule phrase.
que devient la "femme(qui)se tait" ?
elle devient "debout", l'inverse de l'action de se taire
quand on est "debout" on se dresse contre... on marque une opposition

dans la version de Annie, j'ai l'impression que cette femme épouse le ciel qui se couche, elle est en phase avec les couleurs qui pendant un instant "illumine un instant la rue d'éclats flatteurs."

et puis "se tait" semble entrer en correspondance avec : "en s'inclinant" ... "rayonne en s'inclinant peu à peu dans la chambre."

dans la version que tu donnes de ce quatrain, je ressens de l'espoir, de la vie, de la bienveillance, ce n'est pas ce que je retiens du texte de Annie.

et puis le dernier tercet est définitif, il ne chausse pas la même pointure que ton quatrain...
il faudrait dans ce cas tout réécrire :

Ni le chat caressant, ni l'ordre quotidien
ne remédient. Elle regarde et se souvient
d'avoir rêvé hier, de ne pas vieillir seule.


modestes contributions d'un texte qui me travaille encore... comme quoi, einh, les premiers commentaires...
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4768
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  David le Dim 9 Mar 2014 - 0:42

"dans la version que tu donnes de ce quatrain, je ressens de l'espoir, de la vie, de la bienveillance, ce n'est pas ce que je retiens du texte de Annie."

Ce sont bien deux quatrains écrit par Annie, je les ai copiés du sujet. Le premier est celui du premier poème, et je préférais justement le second.
avatar
David

Nombre de messages : 412
Age : 47
Date d'inscription : 19/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://ahlalalan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Dim 9 Mar 2014 - 8:51

Merci, Jano, de votre commentaire sur un ensemble qui n'a visiblement pas trouvé ici de lectorat.

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum