Discussions autour de nos textes

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand tu descendras du ciel

Message  jfmoods le Jeu 8 Mai 2014 - 15:21

Raoulraoul a demandé :

"Comment nos manières de langage (et d'écrire) nous empêchent-elles de penser, percevoir, ressentir autrement ?"

Quelle excellente question ! Tes textes bousculent et il faut accepter d'être bousculé, déboussolé, d'être emmené là où l'on n'aurait pas forcément envie d'aller, c'est-à-dire dans un questionnement, sur un sentier de montagne un peu escarpé mais praticable. Je me suis lentement habitué à ton style si particulier, à cette image d'une dualité que tes textes explorent sans cesse. Serais-tu en mesure de changer ta manière d'écrire afin de te rendre plus accessible ?
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Jeu 8 Mai 2014 - 19:24

il y a quelque chose de contradictoire dans ce que tu dis, jfmoods, comme quelqu'un qui aurait fait de belles randonnées en montagne, serait ravi de se sentir plus en forme, d'avoir fait de surprenantes découvertes, et irait voir le syndicat d'initiative le dernier jour en leur demandant s'ils n'envisagent pas d'aplanir un peu tout ça afin de rendre la locomotion plus aisée, voire accessible aux voitures.

(je ne parle pas des audaces stylistiques purement décoratives, ou guidées par le désir de "faire nouveau"....encore que celles-ci aussi disent quelque chose de leur auteur et du monde dans lequel il vit)
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  jfmoods le Jeu 8 Mai 2014 - 19:50

Ma question à Raoulraoul était de pure forme. C'était même de la provocation de ma part. J'apprécie grandement son style tel qu'il est.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Jeu 8 Mai 2014 - 20:19

j'aurais bien envie de te pousser dans tes retranchements, parce que j'ai été effectivement surprise de ta question......heum...pouvez-vous réfléchir à ce qui vous a amené à cette question de "pure forme"....creuser un peu cette...heum..provocation ?d
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  jfmoods le Jeu 8 Mai 2014 - 20:35

Oui, docteur.

Je m'interrogeais sur la faculté (pour moi assez improbable) à changer véritablement de style face à l'incompréhension (et aux éventuelles attentes) d'un lectorat.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

à Seyne à propos d'analogie

Message  alizarine le Ven 9 Mai 2014 - 8:56

Merci pour ton commentaire qui m'a fait sourire. C'est vrai, j'ai prêté quelques-uns de mes traits à le femme de mon court récit : les tartes aux pommes (mon homme les aime !), le plaisir d'écrire et de marcher... Mais tout le reste est imaginaire !

Je ne peux pas dire "je" au lieu de "elle"... Ce n'est pas du tout la maison de ma grand-mère qui a été veuve très jeune et qui n'avait pas de pommier dans son jardin... Elle n'est pas moi : je vis en couple avec enfants et petits-enfants (et nombre d'amis), je n'éprouve pas les émotions de mon personnage... etc...

Mais je te remercie.

alizarine

Nombre de messages : 104
Age : 74
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Parole de la Mort - réponse à Polixène et jfmoods

Message  Madeleine Adèle le Ven 9 Mai 2014 - 10:26

Toute nouvelle sur le site, j'avoue très humblement ne pas avoir l'expérience de certain(e)s dans l'écriture ni même les techniques de l'explication de texte. C'est donc un exercice difficile pour moi que d'interpréter vos messages tant par la nature très recherchée des mots que par la richesse des images associées.
Encore une fois je parle trop.
 
Polixène, tu me conseillerai donc d'être moins 'évidente' dans cet écrit ... ?
Jfmoods, j'ai du relire à plusieurs reprises ton commentaire. Pour autant si je comprends bien il n'est pas assez allusif. Dans quel sens ?
 
Il est complexe pour moi de laisser plus de place au lecteur tant les émotions ressenties ont besoin d'être expulsées sur le papier ...
Elle est perdue dans son passé, ne parvient pas à s'en échapper, meurtrie par son enfance, en deuil incessant et face à un présent qu'elle ne percoit pas comme vivant car elle est déconnectée de la réalité.

Madeleine Adèle

Nombre de messages : 38
Age : 37
Date d'inscription : 11/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

À propos d'analogie

Message  seyne le Ven 9 Mai 2014 - 11:17

Non, je pensais à l'élaboration de l'écriture, qui me semblait le thème essentiel.
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

La parole du Mort _@Madeleine Adèle

Message  jfmoods le Ven 9 Mai 2014 - 11:19

Je comprends ton besoin de transmettre les termes de cette violence subie mais le martinet et quelques éléments de gestuelle suffiraient à connoter de manière suffisamment explicite ton propos. Charge au lecteur, alors, de s'accrocher aux aspérités, aux lignes de fuite de cette filiation. Je pars, bien évidemment, de l'hypothèse que ton texte est conçu comme un texte de pure fiction et non comme un texte à caractère autobiographique, auquel cas tu aurais établi implicitement un pacte autobiographique avec ton lecteur (un peu comme au tribunal : dire toute la vérité, rien que la vérité...).
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

à propos d'analogie

Message  alizarine le Ven 9 Mai 2014 - 11:27

seyne a écrit:Non, je pensais à l'élaboration de l'écriture, qui me semblait le thème essentiel.

Je comprends. Mais ce thème, je l'ai développé dans d'autres textes, en prose et en poésie. Je ne voulais pas m'y attarder davantage ici, ça devient une idée fixe chez moi. Et les idées fixes...

alizarine

Nombre de messages : 104
Age : 74
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Madeleine Adèle le Ven 9 Mai 2014 - 12:03

Je pars, bien évidemment, de l'hypothèse que ton texte est conçu comme un texte de pure fiction et non comme un texte à caractère autobiographique, auquel cas tu aurais établi implicitement un pacte autobiographique avec ton lecteur (un peu comme au tribunal : dire toute la vérité, rien que la vérité...).
 
Oups ... D'autant plus compliqué qu'en effet il y a, là ,une part certaine d'autobiographie ...

Madeleine Adèle

Nombre de messages : 38
Age : 37
Date d'inscription : 11/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

à Madeleine-Adèle

Message  Polixène le Ven 9 Mai 2014 - 18:45

Effectivement, déjà le titre donne le "la" et même une bonne partie de la musique!
Trop d'insistance, d'explication finit par saturer le lecteur, qui, cabotin, préfère trouver tout seul des hypothèses et réfléchir, se sentir intelligent. Sinon, (je rejoins jfmoods), on n'est pas en littérature mais en description de cas, en exagérant.

Ceci étant, peu m'importe personnellement le pourcentage d'autobiographie quand je lis un texte qui fait mouche. Et le tien n'est pas mal, il captive, c' est important. Quelques coups de lime...

(J'ai oublié si je t'ai souhaité la bienvenue parmi nous, et si ce n'était pas le cas, c'est réparé!)
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

re : A jfmoods et Seyne

Message  Raoulraoul le Sam 10 Mai 2014 - 16:10

Je crois que je suis pendulaire. Je balance régulièrement entre le "normal" et l'"extrême". Où est ma bonne "heur" ? Mon temps, le meilleur, celui qui pourrait me reposer. Ce mouvement de balancier, pour moi, souvent, est un fléau. La réalité ne peut être vue qu'à travers des branches, derrière un voile, dans une brume, dans une perspective biaisée... La forme crue des choses m'insupporte. Ecrire donc est le retardement de quelque chose qui jamais ne parvient à s'expliciter. Est-il possible de soulever les quatre voiles d'Isis, sans que cette violence nous tue, et elle avec nous ? Patatras. jfmoods et Seyne, merci à vous de vous arrêtez à mes questions. Ca m'aide.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand tu descendras du ciel

Message  Jano le Dim 11 Mai 2014 - 8:16

Pas de connotation de quoi que ce soit dans ma formule "une orgie de mots" Raoul. C'était juste pour souligner la richesse du vocabulaire.
C'est étrange que vous parliez de "Je crois que je suis pendulaire" alors que dans mon commentaire j'évoque justement un "pendulier temporel".
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  hi wen le Dim 11 Mai 2014 - 15:13

Raoulraoul a écrit:Je crois que je suis pendulaire. Je balance régulièrement entre le "normal" et l'"extrême". Où est ma bonne "heur" ? Mon temps, le meilleur, celui qui pourrait me reposer. Ce mouvement de balancier, pour moi, souvent, est un fléau. La réalité ne peut être vue qu'à travers des branches, derrière un voile, dans une brume, dans une perspective biaisée... La forme crue des choses m'insupporte. Ecrire donc est le retardement de quelque chose qui jamais ne parvient à s'expliciter. Est-il possible de soulever les quatre voiles d'Isis, sans que cette violence nous tue, et elle avec nous ?.

que ne le disiez vous ainsi, ça pourrait faire un texte?!
ça me touche et ça me donne aussi à réflechir. Ecrire pour ne pas écrire, waouh. g'éponge donc j' échuis.



hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'accident de voiture

Message  Pussicat le Mar 13 Mai 2014 - 14:36

jfmoods a écrit:Merci pour ce partage !
merci pour le commentaire qui m'a fait faire un bon dans le passé et relire ce texte différemment.
l'étrangeté de se relire... de plus, les textes en prose sont une souffrance, c'est bizarre à dire, je n'ai pas confiance en moi, c'est pourquoi j'en poste très peu.
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

@Madeleine Adèle_La parole du Mort

Message  jfmoods le Mer 14 Mai 2014 - 7:17

L'écueil à ton texte se trouve en partie dans les propos que tu tiens, plus haut sur ce fil...

"D'autant plus compliqué qu'en effet il y a, là, une part certaine d'autobiographie ..."

Le lecteur est confronté à une ambiguïté impossible à lever : trop explicite pour du roman, pas assez explicite en tant que travail autobiographique.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le langage parlé_Gris poussière / Dans les bras de la trouille

Message  jfmoods le Mer 14 Mai 2014 - 7:53

Seyne a écrit (sur le fil "Gris-poussière", à propos de Yoni Wolf et de Raoulraoul) :

"Et tous les deux aux prises avec le langage "parlé", "populaire", qui me semble bien l'exercice le plus acrobatique qu'on puisse tenter dans l'écriture."

Il s'agirait donc, en partie, pour les deux textes, de la question de l'authenticité, de la modernité du langage ?
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Mer 14 Mai 2014 - 8:34

J'ai lu un truc sur le problème de l'argot dans les textes écrits. L'argot est une langue en créativité permanente, mais du coup il vieillit très vite, est très vite "daté".
J'ai beaucoup d'amusement devant cette créativité. Je me souviens de l'époque où les enfants se traitaient de "tache humide" !
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

un jeu

Message  So-Back le Mer 14 Mai 2014 - 8:55

jfmoods merci pour votre analyse( et les corrections d'orthographes), c'est le but de ce texte, comment les gens jeunes et ceux âgés perçoivent leur époque par rapport aux critiques que l'on entend de façon récurrente.
" de mon temps" opposé "" a maintenant""

autrement trait d'humour "" pour ce texte est a chier" je ne connaissais pas le mot "" métonymie""

la richesse d'un forum c'est le partage et vous l'assurez très bien


So-Back

Nombre de messages : 2330
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à jfmoods et Jano

Message  Madeleine Adèle le Mer 14 Mai 2014 - 10:08

jfmoods a écrit:L'écueil à ton texte se trouve en partie dans les propos que tu tiens, plus haut sur ce fil...

"D'autant plus compliqué qu'en effet il y a, là, une part certaine d'autobiographie ..."

Le lecteur est confronté à une ambiguïté impossible à lever : trop explicite pour du roman, pas assez explicite en tant que travail autobiographique.

Ainsi, je prends bonne note que ce texte est à retravailler afin de le rendre plus 'impreignable' pour le lecteur. Je dois donc sortir de la dimension thérapeutique de l'écrit qui parfois se substitue à mon divan

Jano,
'supercherie' ... Je dois avouer que j'ai trouvé le mot un peu fort mais si c'est l'image que le texte donne à la lecture en effet il est urgent de le corriger !

Madeleine Adèle

Nombre de messages : 38
Age : 37
Date d'inscription : 11/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Gobu le Mer 14 Mai 2014 - 10:14

seyne a écrit:J'ai lu  un truc sur le problème de l'argot dans les textes écrits. L'argot est une langue en créativité permanente, mais du coup il vieillit très vite, est très vite "daté".

Oui. Mais justement, c'est souvent le fait d'être "daté" qui fait le charme d'un texte (ou d'un film ou d'une musique, d'ailleurs) Que vaudrait la prose de Carco, de Céline ou Boudard, si on n'y sentait pas le fumet de leur temps ?

C'est d'ailleurs ce que je reproche à pas mal d'oeuvres, c'est qu'on n'y sent pas l'époque. La nôtre.

Quant à l'argot, c'est un vaste sujet de discussion. D'une manière générale, deux mots (ou plusieurs) valent mieux qu'un seul pour exprimer une idée, ne serait-ce que pour éviter les répétitions. On peut certes écrire : "le tueur brandit son couteau", mais aussi : "Le chourineur extirpa son ya" ou bien encore : "Ziva le chessla (verlan de schlass) qu'y m'a sorti, le fils de tepu". On y gagne en pittoresque, je trouve.

Gobu

PS : à propos "textes écrits", ça serait-y pas des fois un pléonasme répétitif ?

avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Mer 14 Mai 2014 - 20:26

Certes certes, monsieur Gobu. Mais il est utile alors que quelques détails laissent entendre que l'auteur est lui-même averti du contexte temporel auquel appartient son argot, et pas simplement que c'est celui qu'il a mémorisé dans ses vertes années, sans remettre à jour le compteur (et d'ailleurs le peut-on vraiment ?)



Il y a des textes écrits tellement parlés qu'on l'oublie, mais c'est de la magie....
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

@Jano_Autoportrait au gouffre intérieur

Message  jfmoods le Ven 16 Mai 2014 - 9:38

Jano a écrit :

"Un autoportrait devient attachant quand il s'appuie sur autrui, qu'il établit des comparaisons et peut ainsi se prétendre commun."

Cet autoportrait est d'un genre assez particulier... mais il s'appuie bien sur autrui. Qu'il soit ou non attachant, c'est une autre histoire.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Portrait

Message  Pussicat le Dim 25 Mai 2014 - 10:27

So-Back a écrit:portraitiste, voilà une fonction utile par temps d'indifférence, et tant qu'a faire pour un cher ami.
avec "il fera un bateau" , il manque le gouvernail qui me semble un adjectif  de bon aloi pour un ami
re-bonjour So-Back... je dis ça passeque j'viens de poster un p'tit mot sur le fil "Discussions autour de nos textes" à ton intention... comme quoi on se suit, où se précède... bref, on se quitte plus quoi )))

son bateau fait de mots n'a pas besoin de gouvernail, c'est ça le p'tit côté "poétique" !
il n'est pas maître à bord, son bateau va où les vents le portent, où les mots l'emportent...
à moinsse que - coquinerie cachée toute masculine - tu ne parles d'autre chose...
dans ce cas, je te laisse "le gouvernail" ; perso, il ne fait pas partie de mon portrait )))
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  So-Back le Dim 25 Mai 2014 - 10:47

t'as raison pas besoin de gouvernail ( aucune allusion machiste)

c'est un bateau ivre ( caricature ou portrait)

So-Back

Nombre de messages : 2330
Age : 94
Date d'inscription : 04/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 28 Mai 2014 - 17:54

[pour poursuivre votre débat] Flaubert parlait de "ficelles"...
Un texte est, de toute façon, ancré dans son temps (style, mots, référents, idéologies, etc.), est-il bien utile de vouloir l'ancrer davantage par des grimaces qui vieillissent mal ?


Sinon, Jfmoods et Alzarine, je vous ai répondu (bêtement sur le fil).
J'apprécierais que vous me répondiez à votre tour, si ce n'est abuser de votre temps et de votre patience.
Merci d'avance.

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 35
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 28 Mai 2014 - 18:54

joe-joe a écrit:(désolé, mais je craque: normalement, et ça aide à la compréhension, je joue sur les polices pour expliciter le "qui parle"- mais c'est trop de boulot. Excusez-moi.)

pareil ! je craque... "c'est trop de boulot" de te lire joe-joe, et je parle même pas de commenter...
alors je prendrai mon temps, einh, on va dire ça comme ça.
à bientôt...


Je l'avais déjà dit, (à d'autres, en poésie)mais, si c'est trop difficile, ne vous donnez pas ce mal, ça n'en vaut forcément pas la peine. (J'ai la douleur et le masochisme en horreur.)

Sinon, sur le fond, ça me troue quand même le cul que sur un forum qui se dit littéraire, le refus de l"effort soit devenu une antienne reprise par tout un chacun.
Sans effort, le plaisir n'est jamais que mesquin, non ?

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 35
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 4 Juin 2014 - 17:25

Ba et JFmoods, J'aurais bien aimé une réponse, quand même, plutôt que ce silence...

Sinon, cheffe, j'enquille la suite ?

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 35
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Sahkti le Mer 4 Juin 2014 - 17:57

non, le 3 est toujours fermé :-)
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  joe-joe le Mer 4 Juin 2014 - 19:11

M**** ! Pris dans le siphon, j'avais zappé ces trucs de date.
Crotte.
Rt demande rampante de pardon pour ça.
Deux gages dans une seule journée.
Et avec les oreilles, qu'est-ce que je fais...?

joe-joe

Nombre de messages : 441
Age : 35
Date d'inscription : 01/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Sahkti le Mer 4 Juin 2014 - 20:48

joe-joe a écrit:Et avec les oreilles, qu'est-ce que je fais...?
du hochepot à la flamande
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Violette @Polixene @Pussicat

Message  Madeleine Adèle le Mer 11 Juin 2014 - 7:46

Bonjour Polixene,
Tu as tout a fait raison quand tu dis que l'écriture peut avoir deux moteurs.
Il est vrai que pour ma part, et tu l'as très bien saisi, j'y vois une thérapie salvatrice. Plaisir et parfois souffrance sont mêlés puisqu'en grande partie mes textes sont impreignés de ma 'vraie' vie ... Si on peut appeler cela comme ça.
Rendre le texte attrayant aux yeux du lecteur est un exercice que je ne voyais pas aussi difficile. Narcisse ne doit pas être loin ...
Je ne connaissais pas l'écriture 'sous contraintes' et cela me semble une excellente idée pour me décentrer comme tu le dis, de mon 'moi' en l'occurence.
Je suis de nature perfectionniste donc je ne lâcherai pas. Mais prendre du recul ... Oui. Mon Papillon m'y aidait notamment (sourire).
En tout cas, avoir de vos critiques, commentaires, points + sont essentiels pour avancer.

Bonjour Pussicat,
Je ne voyais pas mon texte comme un gros gâteau ... Mais maintenant que tu le dis ... (sourire)
La fin est totalement décalée. C'est vrai. C'était une amorce à la libération d'Adèle en vue de devenir Violette comme fil conducteur pour les autres textes que je suis en train d'écrire. Mais je vais l'amener différemment. Complètement d'accord !
NB : J'adore tes poèmes et cette façon que tu as de traduire les émotions ...

En tout cas belle journée à vous 2 !
Le soleil semble enfin être de la partie ... Un peu de baume au coeur ne fait jamais de mal ! Espérons tout de même qu'il ne brûle pas trop ...

Madeleine Adèle

Nombre de messages : 38
Age : 37
Date d'inscription : 11/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  hi wen le Mer 11 Juin 2014 - 21:12

joe-joe a écrit:    
Je l'avais déjà dit, (à d'autres, en poésie)mais, si c'est trop difficile, ne vous donnez pas ce mal, ça n'en vaut forcément pas la peine. (J'ai la douleur et le masochisme en horreur.)

Sinon, sur le fond, ça me troue quand même le cul que sur un forum qui se dit littéraire, le refus de l"effort soit devenu une antienne reprise par tout un chacun.
Sans effort, le plaisir n'est jamais que mesquin, non ?

maso ou mesquin, vous ne nous laissez pas beaucoup d'alternatives.

hi wen

Nombre de messages : 899
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : A hi wen

Message  Raoulraoul le Mar 24 Juin 2014 - 9:33

A propos de mon dernier texte "La différence entre fille et garçon", tu as parlé de "mécanique". Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Explique. Un mot comme ça ne pas rester sans explication. Ceci pour que ton commentaire serve à quelque chose. C'est le but du fil... Merci de me répondre pour que j'avance.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le prix du sang

Message  Jano le Sam 6 Sep 2014 - 7:47

Merci jfmoods pour la lecture et les corrections. Par contre, en ce qui concerne la ponctuation, permettez-moi de défendre la liberté du style. Les virgules que je place sont toujours bien réfléchies et jamais aléatoires. J'ai essayé de reprendre les phrases que vous me proposiez avec votre ponctuation et ça ne me correspond pas, ça déforme le rythme que j'essaie d'insuffler. Je crois que la ponctuation est quelque chose d'assez subjectif, une marque de l'auteur, et ne peut être uniforme à chacun.

Effectivement minuit, le thème de la vengeance paternelle est souvent traité mais j'ai voulu lui donner un caractère original en le transposant dans un cadre que j'affectionne : les Pyrénées. J'aime relater des histoires à l'aide d'éléments que je connais bien.
Votre texte "Tunnel" est fort, bourré d'émotion, mais pourquoi l'avoir mis à la suite du mien ? Peu de gens le remarqueront et c'est réellement dommage.
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  minuit le Sam 6 Sep 2014 - 8:34

Merci, Jano

Ce n'est pas grave si peu de gens le remarquent.
Être dans les sillages me suffit pour l'instant.

minuit

Nombre de messages : 420
Age : 59
Date d'inscription : 24/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Rebecca le Sam 6 Sep 2014 - 15:45

Vous avez écrit sous mon texte "Mémoire, travelling et goéland".

Je vous préviens sans ambages que si un jour j'écris un recueil de nouvelles, je vous volerai votre plume et ce qui constitue à mes yeux un titre merveilleux . Vous pourrez bien me voler dans les plumes, je m'en approprierai tous les droits d'hauteur :-)
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  minuit le Mar 9 Sep 2014 - 18:06

Mais je vous ai donné ces mots 
qui sont à vous, maintenant.

minuit

Nombre de messages : 420
Age : 59
Date d'inscription : 24/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le prix du sang

Message  Jano le Sam 13 Sep 2014 - 16:45

Merci Sahkti de votre commentaire. Ce n'est pas la première fois qu'on repproche à mon style d'être impersonnel, j'avoue être un peu démuni face à ça. Sans doute qu'en essayant de produire une belle écriture je perds en route l'émotion. Prochain texte je balance tout pêle-mêle, on verra le résultat :-)
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum