Discussions autour de nos textes

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Jano le Jeu 21 Nov 2013 - 11:39

Pas trop envie de m'étendre Igloo, je vous laisse à vos opinions. Je me doutais simplement que ma remarque sur Raoul susciterait des commentaires indignés. Pourtant je persévère, je n'aime pas cette façon de pleurnicher quand un texte ne recontre pas suffisamment de coms, c'est une façon déguisée d'attirer la pitié pour se faire lire et surtout un manque flagrant de retenue. La grande majorité des auteurs se taisent quand leur texte fait un bide et ne se répandent pas en jérémiades.
Je dis ce que je pense, pourquoi le cacher ?

Maintenant Vosécrits atone, en effet, depuis quelque temps d'ailleurs. Mais j'arrête de revenir là-dessus, je comprends que ça lasse. Puisque je m'ennuie ici, il serait cohérent que je n'y vienne plus pendant un moment. Ce que je compte faire à partir de ce post pour me consacrer davantage à Oniris.
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 11:59

mais je ne suis pas du tout indignée, Jano.
les grands mots brandis à la hâte sont le terreau des désaccords instantanés.
je les neutralise et les tempère le plus que je peux, parce que ça n'aboutit à rien.
et ce qui m'intéresse, c'est justement ce qui aboutit à quelque chose.

je devine que vous ne seriez pas le dernier à prendre ombrage du manque de commentaires,
ce dont vous n'avez du reste même pas à vous plaindre ici au regard de votre dernier post, plutôt bien fourni en la matière.

d'autre part, il me semble que les revendications de mécontentement peuvent tout aussi bien faire partie des jérémiades que vous invoquez.

donc, à chacun effectivement de se situer, ici ou pas,
au feeling comme vous le dites en parlant d'Oniris.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jano

Message  Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 17:29

Jano a écrit:

Je regrette par exemple que la science-fiction soit quasiment absente de Vosécrits.
Tiens, tiens... Je rebondis, évidemment, tu viens de me fournir un superbe hameçon pour pêcher un nouveau lecteur pour mon "2222". Prépares-toi à une cinquantaine de pages plus toutes celles à venir, gniark gniark. -:)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Lizzie le Jeu 21 Nov 2013 - 20:19

@ vincent: j'ai pris du retard dans mes lectures, mais ce n'est pas du désintérêt pour ton roman... faut pas trop que je traine, sinon, 800 pages à rattraper ! ;-)

Lizzie

Nombre de messages : 1160
Age : 51
Localisation : Face à vous, quelle question !
Date d'inscription : 30/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Ven 22 Nov 2013 - 7:21

Lizzie a écrit:@ vincent: j'ai pris du retard dans mes lectures, mais ce n'est pas du désintérêt pour ton roman... faut pas trop que je traine, sinon, 800 pages à rattraper ! ;-)
pas de lézard, j'attendrai un peu, on a 209 ans avant qu'il périme, le texte, ça va -:)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Lucy le Ven 22 Nov 2013 - 22:11

Sur "Nuage de lait", merci à Aseptans, Arielle, Igloo et Iris pour leurs lectures et commentaires bienveillants !
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 40
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : Discussion autour de nos textes

Message  Raoulraoul le Mar 26 Nov 2013 - 13:50

N'oublions pas que derrière l'anonymat et les pseudos il y a du vivant, des personnes, des individus qui ressentent et qui subissent... Si l'anonymat autorise la franchise et la sincérité, il ne doit pas pour autant déshumaniser sa relation avec l'autre. Je le dis pour ceux qui se sentiront concernés, moi compris parfois.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Carmen P. le Mar 26 Nov 2013 - 14:05

Je n'ai lu que cette page puique j'ai eu une notification.
Je ne vois pas du tout les choses comme Jano. Ici ou ailleurs il m' est arrivé d'être peu commentée, le texte ne fait pas un "bide" pour autant. Cela ne veut pas dire qu'il est médiocre, il passe c'est tout... je ne me pose pas trop de questions quant aux raisons, si je veux changer les choses c'est à moi d'aller un peu plus au devant des autres (si j'en ai le temps). Certaines personnes disent tout haut leur déception, pourquoi pas, ça marche parfois, car qui ne demande rien n'obtient rien, en général. Je ne le ferai pas, c'est une question de tempérament, mais je comprends. La tolérance est la meilleure attitude à avoir.
avatar
Carmen P.

Nombre de messages : 537
Age : 63
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : Discussion autour de

Message  Raoulraoul le Ven 29 Nov 2013 - 19:01

Easter est revenue. Je le croyais partie. Cela aurait été dommage. Ses commentaires si justes, sensibles, intelligents, et "humains" auraient manqué... Ouf !
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : Correction

Message  Raoulraoul le Ven 29 Nov 2013 - 19:06

la croyais partie... Pardonne la masculanisation hâtive.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Ven 29 Nov 2013 - 19:34

< Je ne vois pas ce qui vous permet de vous hasarder à de telles allégations. Easter(Island) s'est résolue à prendre « [s]es distances définitives » avec Vos Écrits et rien ni personne ne saurait infléchir cette décision. Au nom de l'équipe du site, je vous enjoins à cesser de faire pression sur elle et à respecter son choix.
LM. >

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  AliceAlasmartise. le Lun 2 Déc 2013 - 18:05

midnightrambler a écrit:Je crois que le "a" de "a la saveur" ne prend pas d'accent grave car il s'agit bien du verbe "avoir" à la troisième personne du singulier de l'indicatif présent.
Mea culpa, je vais tâcher d’éviter de partager mon talent pour le rajout de fautes après relecture :-)
avatar
AliceAlasmartise.

Nombre de messages : 5387
Age : 19
Localisation : Liban (c'est tout pitit)
Date d'inscription : 23/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://dessin-mania.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Lucy le Mer 11 Déc 2013 - 2:22

Merci, Vertigo !
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 40
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  midnightrambler le Jeu 12 Déc 2013 - 0:07

Merci à Maud !
avatar
midnightrambler

Nombre de messages : 2394
Age : 64
Localisation : NORMANDIE laclefdeschamps66@hotmail.fr
Date d'inscription : 10/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Lucy le Ven 13 Déc 2013 - 18:57

Merci, Jfmoods et Pussicat, pour vos lectures !

Pussicat, tu vois de la poésie dans mon écriture, hein ? Mais je ne suis pas douée pour torcher des poèmes.
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 40
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une fille en or

Message  Invité le Lun 16 Déc 2013 - 22:50

Merci à vous qui avez commenté ma fille en or. j'étais très curieuse de voir de quelle façon serait perçu ce texte. Lucy, tu as choisi de voir le côté idyllique, les autres ont tous noté qu'il y avait certainement de l'ironie dans ce " en or".
J'essaie dans ce texte de maintenir une sorte de ligne de crête entre les deux aspects de cette histoire : un côté ensoleillé, amoureux et fleur bleue et un côté moins séduisant.
Mon idée de départ est de montrer comment parfois le " faible" prend en otage le " fort" avec une manière d'opérer dont on ne peut décider si c'est simplement narcissique mais innocent ou si c'est une manoeuvre délibérée...
La suite est plus difficile à écrire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Lun 16 Déc 2013 - 22:51

Merci tout spécial à Louis qui, comme toujours, me fait découvrir des choses cachées même à mes propres yeux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sur "John"

Message  Rebecca le Mer 18 Déc 2013 - 12:47

Je me demandais précisément si ce dialogue brut avec une personne atteinte du syndrôme d'Alzheimer pouvait se suffire à lui-même en tant qu'objet littéraire et j'avais l'impression que oui sans en être convaincue.
D'autant plus qu'il s'agit d'une autofiction ... non fictionnée, ou alors juste dans son parti pris de ne presque rien décrire du contexte, quasiment un copié collé de ma dernière entrevue avec "John"
Un document véridique donc , qui me semblait par son côté un peu surréaliste, pouvoir faire surgir un questionnement sur notre rapport à la réalité , et sur ce que la réalité nous offre comme situations qui ressemblent à une fiction.
Intéressant de confronter aussi ce qui pourrait être pur "documentaire" et "texte d'auteur", la question centrale étant : l'auteur a t il tous les droits y compris de "voler" les paroles de son entourage pour en faire un objet de fiction ?

Je sens un double mouvement dans le fait d'échanger avec une personne qui a des troubles (de la mémoire ou autres) : on s'habitue à ancrer ce décalage dans le quotidien
et en même temps on accepte que ce quotidien nous surprenne toujours , on peut choisir d' accepter de voyager dans le quotidien avec ce décalage

De cette réalité décalée pour moi il me semble que nait une sorte de fiction , une échappée dans l'imaginaire, voire une certaine poésie
qui justifie à mes yeux ce "vol" , et cette écriture brute de décoffrage. Mais je pense à la relecture que sans broder inutilement autour du sujet, ce texte aurait pu être un peu plus "écrit". Vos comm sont un peu contradictoires à ce sujet , c'est interessant et je vous en remercie.
Pour ce qui est de l'absence de description de la détresse des aidants, la maladie évolue on le sait bien, mais il est des stades où le pragmatisme et peut être un certain fatalisme souriant permet encore d'assumer la situation sans drame . Et mon but était juste de faire un flash, de photographier un instant au présent, sans augurer du futur, un instant imparfait peut être, pas si simple sans doute mais pas invivable.
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"Ce que je vois" et "Cantique pour les créatures"

Message  Invité le Dim 29 Déc 2013 - 12:07

Je vous remercie toutes et tous pour vos précieux messages. Je suis pas très "rudy" comme fille (cf. Coline Dé), mais je regarde, j'écoute, je m'émeus et j'en fais des petits textes exutoires. Sans VE je n'aurais sans doute pas persévéré, je vous lis régulièrement et c'est une formidable source d'inspiration.
Jfmoods, je lirai avec avec plaisir Marcovaldo.
Le châtaignier des cent chevaux existe, il vit en Sicile, c'est un arbre extraordinaire qu'il est impossible d'enlacer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Si tu es fatiguée

Message  Lyra will le Dim 5 Jan 2014 - 18:59

Merci Kilis et Pussi !


(mais Pussi, pourquoi tu dis que tu n'arrives pas à écrire ?!)

avatar
Lyra will

Nombre de messages : 14070
Age : 29
Localisation : JJ's work
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawill.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Dim 5 Jan 2014 - 21:37

parce que !
mes textes postés en prose sont nuls... je ne suis pas dupe,
mais je travaille, t'inquiète )))
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un matin comme tous les autres, ou presque II

Message  Pussicat le Dim 5 Jan 2014 - 21:49

Je n'aurais pas dû citer "Gobu" dans la seconde partie, c'est ridicule...
la citation se suffit à elle-même pour mettre le lecteur sur la piste de son texte - ô combien jubilatoire : "Quand les moules ont la frite".
Au travail !
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

jfmoods : Un matin comme les autres, ou presque

Message  Pussicat le Lun 6 Jan 2014 - 21:57

Ouf !
je pensais être passée à côté de mon sujet...
bon, ça casse pas trois pattes à un canard - je reconnais qu'il y a du boulot avant de pondre un ... de bon texte, je veux dire, je m'entends - mais je te remercie pour le passage... et l'allusion à Moravia )))
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  jfmoods le Lun 6 Jan 2014 - 22:15

Je te trouve un peu dure envers toi même côté prose, Pussicat.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A Pussicat ; Les multiples d'Eros

Message  Raoulraoul le Sam 11 Jan 2014 - 16:54

Chaque ligne comprend 8 mots, les n' d' qu' l' c'... n'étant pas considérés comme mot. La ligne "Ici jamais de gosse. De Ciz, quarante quatre ans" compte aussi 8 mots, puisque De Ciz est le nom propre d'un personnage du "Partage de Midi", pièce de Paul Claudel. Merci Pussicat pour ton attention. Je te devais ces petites explications... A bientôt.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Sam 11 Jan 2014 - 17:18

Je te réponds ici sur la question "pubienne" (encore que tes notations pileuses dépassent de beaucoup cette zone). C'est quelque chose qui m'avait frappée dans le premier texte que j'ai lu de toi : " Rêve chaud dans la vie froide".
Tu fais percevoir avec force le lien entre pilosité et sexualité, ou du moins poils et âge adulte. Une sorte de mélange (hormonal) puissant d'attirance et de répulsion....c'est vraiment bien dit, un peu comme un jeune adolescent timide pourrait le ressentir.
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Sam 11 Jan 2014 - 23:08

"De Ciz est le nom propre d'un personnage" : la naïveté a précipité mon commentaire dans la fosse erreur... tout comme "les n' d' qu' l' c'...",
je me sens confuse,
merci pour la précision.
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à "Les hommes qui partent"

Message  Invité le Lun 13 Jan 2014 - 11:00

Luluberlu, Coline, vous me faites rougir, je vais essayer de ne pas m'écraser comme une vieille mouette sur les carreaux. Je vous remercie pour vos commentaires, c'est un texte qui me tient à cœur. Quand j'ai commencé à vouloir écrire il y a quelques temps, je ne pensais pas que ce serait si dur, j'essaie de ne pas lâcher et de travailler quand j'en ai le temps. Ce texte s'inspire d’événements réels, je rêverais d'écrire cette histoire d'émigrants dans son intégralité mais je n'ai malheureusement pas toutes les billes pour le faire. Jfmoods, je suis entièrement d'accord avec ta remarque, je vais réécrire le dialogue, corriger les fautes et sans doute supprimer quelques métaphores qui n'apportent rien au récit.
Merci encore à toutes et tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Lun 13 Jan 2014 - 11:04

Pussicat a écrit:parce que !
mes textes postés en prose sont nuls... je ne suis pas dupe,
mais je travaille, t'inquiète )))

????!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Lun 13 Jan 2014 - 21:33

Je dis comme toi : ???!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Mar 14 Jan 2014 - 9:00

vertigo a écrit:
Pussicat a écrit:parce que !
mes textes postés en prose sont nuls... je ne suis pas dupe,
mais je travaille, t'inquiète )))

????!!!!!
coline Dé a écrit:Je dis comme toi : ???!!!
Ce que je veux dire est que je ne maîtrise pas les règles élémentaires de la prose, suffisamment pour écrire un texte, une nouvelle, dense et court ou de plus 2500 mots au minimum - et les exercices ont été pour moi révélateurs, un marqueur de mes faiblesses.
Je m'explique :
réunir lieu(x), temps, espace(s),
peindre des décors,
créer des personnages avec une identité et une épaisseur,
les faire se mouvoir dans cet espace, les faire penser, agir, tisser des relations,
trouver un ou plusieurs sujets/thèmes pour que la sauce prenne et que l'histoire avance,
et la chute, la fin qui ne doit pas se louper,
tout cela je ne sais pas le faire, pas encore.

Regardez ce que Gobu est capable d'écrire sur un sujet aussi bateau que les moules-frittes et la meilleure façon de déguster ce plat simple...
simple ??? son texte est une merveille avec ses trouvailles, ses rebondissements, son humour - indispensable quand on s'empare d'un tel sujet...
Et je ne parle pas de Raoul, Louis, obi pour ne citer qu'eux... je vous mets entre parenthèse parce que vous m'interpellez mais je peux aussi bien vous répondre :

vertigo, tu me sidères au sens premier. Tes textes sont vertigineux et lorsque je te lis, j'ai cette impression de me trouver au bord d'un gouffre (l'inverse de la symbolique montagne) avec au ventre ce sentiment d'aspiration, c'est puissant.

coline, je ne te l'ai jamais dis, avoué, mais ton écriture parait si simple, si évidente, alors que je sais pertinemment qu'elle est le fruit d'un long travail, qu'elle en est désarmante et d'autant plus que tu sais mieux que d'autres toucher l'âme humaine, et le lecteur , et ça c'est rare.
Ce ne sont pas des éloges mais le reflet de ce que ma mémoire retient de ces deux années de présence sur le forum passées à poster évidemment, mais aussi et surtout à vous lire toutes et tous.

C'est pourquoi je peux dire que je ne maîtrise pas encore les règles pour écrire une bonne histoire, une histoire qui déroule et qui n'est pas bancale.
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  jfmoods le Mar 14 Jan 2014 - 9:21

Disons alors... que tu es en chemin, que tu cherches ta forme.

Ce que tu écris en prose offre de l'intérêt.
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mar 14 Jan 2014 - 9:39

Pussicat a écrit:
vertigo a écrit:
Pussicat a écrit:parce que !
mes textes postés en prose sont nuls... je ne suis pas dupe,
mais je travaille, t'inquiète )))

????!!!!!
coline Dé a écrit:Je dis comme toi : ???!!!
Ce que je veux dire est que je ne maîtrise pas les règles élémentaires de la prose, suffisamment pour écrire un texte, une nouvelle, dense et court ou de plus 2500 mots au minimum - et les exercices ont été pour moi révélateurs, un marqueur de mes faiblesses.
Je m'explique :
réunir lieu(x), temps, espace(s),
peindre des décors,
créer des personnages avec une identité et une épaisseur,
les faire se mouvoir dans cet espace, les faire penser, agir, tisser des relations,
trouver un ou plusieurs sujets/thèmes pour que la sauce prenne et que l'histoire avance,
et la chute, la fin qui ne doit pas se louper,
tout cela je ne sais pas le faire, pas encore.

Regardez ce que Gobu est capable d'écrire sur un sujet aussi bateau que les moules-frittes et la meilleure façon de déguster ce plat simple...
simple ??? son texte est une merveille avec ses trouvailles, ses rebondissements, son humour - indispensable quand on s'empare d'un tel sujet...
Et je ne parle pas de Raoul, Louis, obi pour ne citer qu'eux... je vous mets entre parenthèse parce que vous m'interpellez mais je peux aussi bien vous répondre :

vertigo, tu me sidères au sens premier. Tes textes sont vertigineux et lorsque je te lis, j'ai cette impression de me trouver au bord d'un gouffre (l'inverse de la symbolique montagne) avec au ventre ce sentiment d'aspiration, c'est puissant.

coline, je ne te l'ai jamais dis, avoué, mais ton écriture parait si simple, si évidente, alors que je sais pertinemment qu'elle est le fruit d'un long travail, qu'elle en est désarmante et d'autant plus que tu sais mieux que d'autres toucher l'âme humaine, et le lecteur , et ça c'est rare.
Ce ne sont pas des éloges mais le reflet de ce que ma mémoire retient de ces deux années de présence sur le forum passées à poster évidemment, mais aussi et surtout à vous lire toutes et tous.

C'est pourquoi je peux dire que je ne maîtrise pas encore les règles pour écrire une bonne histoire, une histoire qui déroule et qui n'est pas bancale.

Et bien si tu y mets autant d'acharnement, autant de ferveur et de belle sauvagerie qu'en poésie, moi je me fais hara-kiri tout de suite. J'ai voulu un moment t'envoyer un mail pour te dire mon admiration, mais je sais pô où te joindre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Pussicat le Mar 14 Jan 2014 - 19:23

vertigo a écrit:Et bien si tu y mets autant d'acharnement, autant de ferveur et de belle sauvagerie qu'en poésie, moi je me fais hara-kiri tout de suite. J'ai voulu un moment t'envoyer un mail pour te dire mon admiration, mais je sais pô où te joindre.
"admiration" holà vertigo, moderato... je ne suis encore qu'une apprentie, je le sais, je le sens, je le lis... je reconnais un, ou deux textes peut-être postés en poésie qui me satisfont pleinement, alors parler de mon travail en ces termes me surprend, sans fausse modestie... et puis on est mauvais lecteur de ce que l'on produit, je ne sais pas toi mais moi oui... je garde mes distances sur ce que je fais pour rester lucide et poursuivre...
le courriel, oui pourquoi pas - je vois que tu as publié ton adresse, je t'enverrai un mot...
avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4725
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mar 14 Jan 2014 - 20:31

Mais Pussi, moi je n'aime que quatre ou cinq des textes que j'ai écrits ! Et il y en a plus d'une bonne moitié que je considère ( avec le recul, quand je viens juste de les pondre, c'est différent!) comme des merdes !
Et je ne parle même pas des merdes honteuses que je n'ai jamais publiées !
En plus toi tu travailles. Moi, je ne sais pas faire : quand ça sort pas, ça sort pas, et inutile que je m'acharne dessus, je peux y passer des semaines, ça reste mauvais...
Alors que toi, tu bosses ! Et le résultat est là !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pour mam'zelle Pussi

Message  Invité le Mer 15 Jan 2014 - 13:43

Pussi, oui, j'ai de l'admiration pour ton acharnement, ta rage, ton travail incessant. Et au bout du compte c'est payant. Ça fait un moment que je te lis et je vois une incroyable évolution. Moi je suis comme Coline, je peux rester des semaines entières complètement sèche et si je m'acharne c'est pire, ça se termine en grosse scheisse qui pue. Toi tu remets tout sur la table et puis tu recommences, y'a le Prunier qui est comme ça aussi, on sent qu'il y a un vrai projet d'écriture derrière et ça me fascine vraiment. T'es une grande, ça c'est pour ton ego.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re : A jfmoods

Message  Raoulraoul le Lun 20 Jan 2014 - 15:36

J'ai été heureusement surpris de voir resurgir ce texte "Profondeur, silence et vodka". Merci pour ta curiosité et la pertinence de ton commentaire, structuré, et d'une clarté enrichissante. Depuis mon écriture "a bougé" un peu... il me semble, mais la substance demeure, et tu en retraces finement l'actualité.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nos commentaires

Message  Raoulraoul le Mer 29 Jan 2014 - 10:10

Il y a le commentaire sur la forme (style, vocabulaire, structure, humeur ; c'est triste, ironique, drôle etc...). Ce commentaire utile est souvent frustrant pour l'auteur.
Il y a le commentaire sur le fond (idées, intentions, symbolique...). Ce commentaire est gratifiant pour l'auteur.
Il y a le commentaire sur la forme et le fond, réunis, penchant souvent plus vers l'un ou l'autre. L'auteur y guette les points d'accord et de désaccord avec lui-même.
Il y a le commentaire qui juge, en argumentant ou sans argumenter. L'absence d'argumentation est mal vécu par l'auteur.
Il y a aussi tous les autres commentaires : impulsifs, tatillons, provocateurs, bienveillants, diplomates, arrogants, etc...
Il y a l'absence de commentaire, pour raison d'incompatibilité, d'apriorisme et d'exclusion définitive.
Il y a l'absence de commentaire aussi parce que le texte est une aporie. Il vous laisse "muet".
(J'ai dû en oublier. On peut compléter...)
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Question à la modération

Message  Raoulraoul le Jeu 27 Fév 2014 - 17:12

Peut-on poster simultanément un texte en rubrique "prose" et un autre en rubrique "poésie" ? La réponse doit être quelque part mais je ne la trouve pas. Merci à vous.



< Vous êtes autorisé à poster un texte par semaine et par catégorie, mais il n'est pas possible de poster le même texte à la fois en prose et en poésie, quand bien même il serait rétif à des classifications aussi sommaires…  
La Modération. >
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Harem

Message  Jano le Dim 13 Avr 2014 - 17:12

Effectivement Polixène, mieux vaut que vous n'alliez pas plus loin, vous risqueriez de faire une syncope ! C'est un texte violent qui peut choquer, un portrait de psychopate qui n'aime pas beaucoup les femmes...
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum