Discussions autour de nos textes

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discussions autour de nos textes

Message  Raoulraoul le Ven 26 Juil 2013 - 13:15

Quelques contrastes significatifs à propos de mon texte "Rêve chaud dans la vie froide". L'ombre du clocher de l'église projetée sur les cochonneries des adultes - la femme brune, plantureuse, vulgaire, vivant l'immanence des actes / la femme blonde étrangère, vêtue de blanc, préférant le rêve, l'imaginaire - les enfants découvrant, avec candeur, sans a priori, la sensualité des corps - le luxe de la maison bourgeoise des adultes / la cabane maladroite construite par les enfants dans les arbres - l'odeur naturelle de la forêt/ l'odeur poisseuse masculine de l'adulte - le luxe bourgeois et l'animalité des pulsions - les jeux dévoyés des adultes et les jeux innocents des enfants - domination et soumission - l'image de la famille se recomposant masquant les libidos singulières des parents ; le mâle redevevant le père protecteur, la femelle redevenant la maman et fine cuisinière - le soleil triomphe sur l'ombre du clocher éclairant la famille reconstituée - la belle femme blonde élégante repart, toute décoiffée et meurtrie, dans son pays d'origine (et originel)...
Probablement on pourrait déceler encore d'autres binômes contradictoires. Ceux-là sont voulus et charpentent mes intentions.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rêve chaud

Message  seyne le Dim 28 Juil 2013 - 16:44

Ce que je trouvais intéressant dans le texte c'est qu'il est porté à la fois par la force, la charpente de ces oppositions et une autre possibilité de lecture : les jeux "innocents" des enfants sont le germe des jeux "dégoûtants" des adultes. J'ai eu le sentiment que l'excès de "répulsif" dans la description des adultes cherchait à masquer cette dérangeante réalité, comme dans un sursaut moral (ou moraliste ?). Comme si l'auteur ne pouvait s'y résoudre sans répugnance ; et elle transparaît dans tous les qualificatifs employés, la description étouffante de l'intérieur bourgeois, des caractères sexuels burlesques des adultes.
Ce sursaut de moralité, d'ailleurs, gagne tous les protagonistes à la fin.
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Bleu et blanc

Message  OZz le Dim 28 Juil 2013 - 20:44

Merci à embellie pour son commentaire et d'avoir pris le temps de corriger mon texte!

OZz

Nombre de messages : 37
Age : 21
Date d'inscription : 30/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour coline

Message  Invité le Mar 30 Juil 2013 - 5:44

Je ne trouve pas Attaches dans le catalogue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Sahkti le Mar 30 Juil 2013 - 6:49

Je vais voir ça, vertigo
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Sahkti le Mar 30 Juil 2013 - 6:50

Tu peux me donner le lien du texte sur VE stp, je ne le trouve pas sur le site, merci
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mar 30 Juil 2013 - 7:03

Non, il n'y a pas de texte de ce nom, Coline a dû donner un titre erroné...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Attaches

Message  Invité le Mar 30 Juil 2013 - 9:28

J'ai trouvé, sur son blog.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Sahkti le Mar 30 Juil 2013 - 10:03

Ha ok, pas sur VE.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour Seyne sur Entre vinylique et violacé

Message  Invité le Mar 30 Juil 2013 - 14:52

Je ne suis pas particulièrement jouasse que ce texte soit remonté. Il a été pénible à écrire et j’ai bien conscience de ses défauts, le sujet n’est pas du tout simple à traiter, à vrai dire je regrette un peu de l’avoir fait. Il me semble que la joliesse, la beauté peuvent être des remèdes ou plus exactement des pansements à la peur, chacun puise où il faut pour que tout redevienne supportable. Enfin, il serait plus juste de dire que « je le sais ». Merci tout de même de t’être arrêté et d’avoir commenté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  seyne le Mar 30 Juil 2013 - 15:26

oui, c'est peut-être le thème le plus difficile à traiter, et pourtant je crois que c'est nécessaire - comme un trou noir à humaniser.
merci de l'avoir tenté.
avatar
seyne

Nombre de messages : 840
Age : 97
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Phoenamandre le Mer 31 Juil 2013 - 11:29

Sahkti !

Merci pour ton commentaire !

Oui le personnage a conscience de ce qu'il fait, à savoir sa fuite, mais ne sais pas quoi faire pour autant, d'où la contradiction.

Et en effet il manque le mot "posées", merci de l'avoir remarqué...
J'avais l'impression en écrivant qu'il était étudiant que ça risquait d'étonner. C'est le cas, à ce que je vois, je vais peut-être retravailler ça. En plus de quelques lourdeurs, que j'ai pu voir avec le recul.

Phoenamandre

Nombre de messages : 2422
Age : 26
Date d'inscription : 08/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Phoenamandre le Sam 3 Aoû 2013 - 12:14

Merci Easter pour ce commentaire !
Tu m'as démasqué, j'ai bel et bien senti que j'avais un peu imité le style de Cornichon sans suffisamment le peaufiner. Tout est un petit peu trop dit dans le première partie, ça en devient presque plaintif !
Merci d'avoir relevé ces phrases !
J'ai quelques idées en reprenant cette base, je pense en faire autre chose !

Merci beaucoup encore une fois ! :-)

Phoenamandre

Nombre de messages : 2422
Age : 26
Date d'inscription : 08/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fantômes

Message  Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 6:44

Je vous remercie d'avoir aimé ce texte, vos messages sont pour moi de précieux encouragements et me donnent envie de continuer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Rebecca le Sam 31 Aoû 2013 - 8:15

Ah ben j'espère que t'as même pas besoin de nos encouragements pour continuer...Tu as une vraie qualité d'écriture, un style remarquable . Et on veut te lire encore et encore, donc tu ne te poses pas de questions, tu écris point barre :-)))

Ton Barbie blues m'a beaucoup plu aussi. (Jalouse je suis.)
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12288
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pour rebecca

Message  Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 22:04

Ok, j'me détend, j'me fais un cataplasme à l'égotique ... tac... je m'envoie une poire à meuf (c'est de la gnole des alpages) et je vais m'coucher. Bonne nuit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re : Femmes battues

Message  Raoulraoul le Mer 4 Sep 2013 - 16:01

Sujet brûlant : celui des mères battues par leurs enfants ! Les lecteurs sur ce thème sont partagés. Le dénonciateur de tels sujets parfois se trouve piégé lui-même dans ses intentions. Comment un texte (de fiction) peut-il aborder ce thème, sans moralisation ? Maladresse de l'auteur peut-être. Subjectivité et sujet de société se confrontent. Mon dernier texte "Nuit de Fête" fait les frais de cette question !


Message fusionné par la Modération.
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Ba le Mer 4 Sep 2013 - 19:23

Dernière réponse avant rangement du parasol, pour ceux et celles qui ont lu le texte sans lui demander plus qu'il n'avait à donner, merci; pour ceux et celles qui attendent des réponses sémiologiques, linguistiques, lexicales et autres joyeusetés de lecture expliquée ce sera impossible dans la mesure où ces petites productions se livrent d'elles-mêmes toutes faites, comme si l'intérieur enregistrait, agençait des " choses vues " sans que la logique et le ciselage flaubertien entrent en jeu.
Sans doute que les "puristes" n'y trouveront pas leur compte, sans doute que les lecteurs exigeants se trouveront frustrés devant ces mots tirés à la hue sans le dia, parfois sans cheval, parfois sans voiture; que voulez-vous, chacun prend le risque de circuler dans le monde des lettres sans pour autant respecter tous les codes et les lignes droites.
Publier un écrit, quels qu'en soient la forme et le fond, constitue une exposition qui ne montre jamais plus qu'une parcelle de pas grand chose, une écume de presque rien.
En conséquence, il ne vaut pas que l'on se déméninge à lui trouver un sens caché...;-)

avatar
Ba

Nombre de messages : 4522
Age : 64
Localisation : Promenade bleue, blanc, rouge
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Ba le Mer 4 Sep 2013 - 19:32

Il va de soi que " lecteurs puristes et exigeants " est ironique...
avatar
Ba

Nombre de messages : 4522
Age : 64
Localisation : Promenade bleue, blanc, rouge
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Jeu 5 Sep 2013 - 7:44

Gobu ; est-allemands, pas tout à fait. J'ai eu la chance d'assister à une lecture de mon ami le professeur Rolf Kloss sur l'essor du féminisme dans l’Allemagne d'après guerre, et crois le bien, il n'est pas trop question de dopage ou de changement de sexe, mais bel et bien comme souvent un résultat des modifications profondes engendrées par les guerres sur la démographie. Tu sais bien que dans la Ruhr, les femmes fondaient le fer pour que ces messieurs se trouent à tout va.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Gobu le Jeu 5 Sep 2013 - 8:05

pandaworks a écrit:Gobu ;  est-allemands, pas tout à fait. J'ai eu la chance d'assister à une lecture de mon ami le professeur Rolf Kloss sur l'essor du féminisme dans l’Allemagne d'après guerre, et crois le bien, il n'est pas trop question de dopage ou de changement de sexe, mais bel et bien comme souvent un résultat des modifications profondes engendrées par les guerres sur la démographie. Tu sais bien que dans la Ruhr, les femmes fondaient le fer pour que ces messieurs se trouent à tout va.  
Tout à fait d'accord, Herr Doktor. C'était naturellement un joke. Mais je me rappelle qu'à l'époque (j'ai qq années d'heures de vol de plus que toi) les soupçons de dopage aux stéroïdes pesaient lourdement sur les athlètes est-allemandes, à tel point que l'une d'elles a même été accusée d'être un mec. Et ce que le Pr Kloss dit des femmes allemandes était aussi vrai à l'est qu'à l'ouest. Et c'était valable aussi pour les femmes soviétiques, avec des conséquences similaires. Et puis il faut se souvenir que les états du bloc de l'Est investissaient à fond dans le sport, excellent outil de propagande et de ferveur patriotique. Fermez le ban.
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Presentation et texte, réponse à coline Dé

Message  Julien76 le Lun 9 Sep 2013 - 15:24

coline Dé a écrit:Tu peux aussi le publier par bouts ici : les commentaires seront  sans doute plus nombreux.
Ok ! Merci. Cependant, je trouve que c'est mieux, quand le texte est fini et qu'il est un peu long, que le lecteur puisse l'avoir en entier.



Julien76, vous pouvez publier sur son fil original un nouvel extrait de votre texte pour commentaires ; toutefois, et concernant une éventuelle discussion autour dudit texte publié ailleurs, nous vous engageons à bien vouloir désormais utiliser ce fil.
Merci.
La Modération


Julien76

Nombre de messages : 13
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 26/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour Narbah, à propos de "Formica"

Message  Gobu le Jeu 12 Sep 2013 - 13:47

"Et puis si vous voulez, je peux en rajouter un peu : c'est l'automne, avec la pluie inlassable à travers la vitrine, l'odeur des paletots mouillés, le sandwich énorme abritant un misérable morceau d'épaule dernier choix et dans lequel il serait vain de chercher autre chose que des traces de beurre, ou s'étend solitaire au centre du sarcophage de pain à la fois dur et mou, un cornichon coupé en deux dans le sens de la longueur. Dehors, sur la nationale qui coupe en deux, elle,  la rue principale, les camions écrasent d'un pneu négligent les flaques d'eau noire."

Ca c'est mieux troussé, je trouve. Ceci étant, ce genre de sandwich, tu le trouves plutôt sur les buffets de kermesse de banlieue déshéritée, au guichet de la soupe populaire ou, plus vrai encore, dans les cellules du sous-sol du Palais où tu poireautes en attendant que le juge d'instruction daigne te faire mander. Je le sais j'y étais. Au milieu d'autres minables tout aussi minables que moi. Te dire si je suis un vrai touriste.

Mon cher Narbah, je n'ai rien d'un aristocrate, et lorsque je vais au bistrot, ce n'est pas en touriste - d'ailleurs ça fait dix ans que je n'ai pas bougé de mon bled - mais en habitué. Les clients qui les fréquentent ne sont pas pour moi d'une espèce étrangère à étudier avec le détachement mi-amusé mi-dégoûté de l'entomologiste en présence d'un spécimen particulièrement peu ragoûtant, mais des soeurs et des frères ramant dans la même galère que moi. Et si je ne les aime pas tous - on peut pas aimer tout le monde - je sais que je ne vaux pas mieux qu'eux.

La seule aristocratie à laquelle je postule est celle de l'esprit - je suis encore loin de compte - et l'unique noblesse que je revendique est celle du coeur. C'est cela qui me pousse à essayer de voir - et montrer - par delà la grisaille, sinon la noirceur du quotidien, la lumière qui illumine parfois sauvagement même la misère ordinaire.

Même les malheureux que tu croques avec si peu d'empathie appartiennent à cette humanité - j'ai failli mettre une majuscle, mais ma nostalgie n'est plus ce qu'elle était - que, finalement, nous avons trahie. Quand je dis nous, c'est toi et moi, c'est-à-dire les intellos, ceux qui ont la capacité et le loisir de réfléchir, un luxe de plus en plus rare de nos jours. Si une partie de ces gens vote FN, ce n'est pas tant à cause de la misère ou au moins de la précarité - la plupart des vrais miséreux ne vote pas - mais plutôt à cause du mépris, voire du dégoût professé par les NBP (Nouveaux Bien-Pensants, achtung copyrigth déposé !) envers tout ce qui sent le populo, nécessairement présumé bas de plafond, réac et surtout résigné à son sort de merde. Bien fait pour eux, tas de veaux. A l'opposé de ce qu'on raconte, le FN ne surfe pas sur la crise et ne fait pas carton plein parmi les victimes de la vaste destructuration économique en cours, mais par contre il affiche des progrès constants parmi ceux qui se sentent rejetés par les partis qui mettaient jadis un point d'honneur à ne pas les considérer comme des "moisissures humaines" , mais au contraire à les rappeler en permanence à leur dignité d'homme qu'un système inique et cynique bafoue quotidiennement.

Quant à écrire que je prendrais tant de plaisir à "voir s'assommer les petites gens dans les bistrots", ça relève du procès d'intention et ça n'est pas digne de toi. Je t'ai connu plus clairvoyant. Ca reviendra, j'ai confiance dans l'Homme.

Gobu

PS : Kesta contre le robusta ?
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour herve.lyne sur "Nous sommes les enfants indésirés..."

Message  Polixène le Jeu 12 Sep 2013 - 16:20

J'espère que tu ne t'es pas méprise sur le mot "niaiserie" : il ne s'applique qu'à la prière finale, et pas à tout le texte, encore moins à ton style.
Personnellement, si à 17 ans on m'avait aidé à y voir clair sur mes textes, j'en aurais commis beaucoup moins, de niaiseries! Après ce n'est qu'un avis, Narbah a raison, le principal c'est d'écrire, encore et encore!
à te lire.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Formica

Message  Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 17:28

Gobu a écrit:
"

PS : Kesta contre le robusta ?

Je ne peux pas répondre à tout ça.
A partir d'un certain point la misère n'est plus que tristesse et saleté.
Je le déplore crois-moi.
Je ne juge pas : je constate. Où est le prolo glorieux (mon grand père, lui même bistrotier) inscrit au parti communiste ?
Le robusta, c'est dégueulasse et c'est ce qu'on te sert dans les bistrots généralement parce que le prix au kilo est moins cher que le délicat arabica.
J'espère en écrivant ça, non pas me moquer, mais faire voir quelque chose que l'on n'a pas envie de regarder. Et décidément, tu n'as pas envie de voir.
Je me demande pourquoi ça te choque tant : c'est tellement vrai que ce genre de truc fiche le bourdon ! On ne parle pas des trucs qui fâchent, c'est ça ?

Je mets le lien pour ceux qui voudraient savoir de quoi on parle. Mais continuons à en discuter ici puisque c'est le réglement.
http://www.vosecrits.com/t13934-formica

Souvent je vois ici des conversations qui m'intéressent mais je ne sais pas où trouver le texte qui est débattu. Donc moi je fais comme ça. Il n'y a qu'à me répondre, ou à Gobu, en gardant le lien. ça peut-être une solution.



Mettre le nom du texte en discussion (et le destinataire éventuel du post) dans le titre du message, ça aide aussi, beaucoup.
La Modération  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pour Gobu

Message  Jano le Jeu 12 Sep 2013 - 20:57

Gobu a écrit : « A l'opposé de ce qu'on raconte, le FN ne surfe pas sur la crise et ne fait pas carton plein parmi les victimes de la vaste destructuration économique en cours... »

Un peu, quand même. Les emplois détruits en France sont principalement la conséquence du libéralisme économique, de la recherche du plus faible coût de production à travers le monde. Le Front National qui veut réinstaurer les frontières et remettre du protectionnisme trouve forcément une oreille attentive chez  ceux qui ont vu partir leur usine en Chine ou au Bangladesh.

« ...mais par contre il affiche des progrès constants parmi ceux qui se sentent rejetés par les partis qui mettaient jadis un point d'honneur à ne pas les considérer comme des "moisissures humaines" , mais au contraire à les rappeler en permanence à leur dignité d'homme qu'un système inique et cynique bafoue quotidiennement. »

Je ne pense pas que les sympathisants du Front National se sentent rejetés par les grands partis politiques, c'est plutôt le contraire. Ce sont eux qui rejettent des partis incapables de trouver des réponses au chômage, à la baisse du pouvoir d'achat et aux problèmes d'intégration. Il ne faut pas perdre de vue que le Front National canalise d'abord des votes protestataires, des gens qui expriment leur frustration avant d'embrasser une idéologie. Idéologie dangereuse car discriminatoire.

(Je ne pourrai donner suite à cette discussion car je file demain à Barcelone, histoire de voir comment les espagnols se débrouillent avec la crise. Una cerveza por favor !)
avatar
Jano

Nombre de messages : 961
Age : 48
Date d'inscription : 06/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Histoires de l'air

Message  Loïc Relly le Mer 18 Sep 2013 - 13:06

Merci à tous!

J'ai mis un temps à répondre mais malheureusement je ne trouve pas celui d'écrire ces jours-ci… oui Easter, c'était mon intention de jeter un "tableau" et de l'ancrer particulièrement dans la langue, pour dessiner brièvement quelque chose qui "reste dans la tête". Je ne sais pas si c'est réussi. Moi non plus je n'aime pas cet "autiste" qu'on entend partout à propos de n'importe quoi, d'autant que l'époque y est peut-être plus qu'une autre, à l'autisme.

Ca me fait très plaisir d'avoir su éveiller votre intérêt Jano, à défaut de vos émotions ! J'ai l'impression à vous lire que nos sensibilités sont très différentes et… voilà, ça m'a fait très plaisir. Oui je voulais me servir de cet hermétisme, ai-je trouvé le bon dosage? C'est la question que je me pose tout le temps avec ce style d'écriture.

Richard2, c'est bien la première fois qu'on me dit trouver un de mes écrits simple! j'espère que c'est vrai, que j'ai réussi à élaguer un peu plus.

Polixène: parmi mes premières grandes émotions "littéraires" étaient les Schuiten, Andreas, Pratt, Bourgeon, Comès etc. qui hantaient la bibliothèque de mon père, et leurs découpages m'ont certainement marqué. Je ne souhaitais pas poursuivre cette "page" mais je vais essayer, du coup...

Merci, ô grand Panda. Je t'aime tu sais. Quelle mise en page?

Tu m'as intrigué avec ton "lucknérien" Marchevêque, je n'ai pas pu en savoir plus sur le terme! Aïe, j'ai peur de le gâcher en le continuant finalement, peut-être que je me suis dit qu'en publiant des morceaux ridiculement courts à la suite des autres je prenais moins de risques… ton commentaire m'a bien pansé l'ego et ce jour-là il en avait besoin…

Lucy, je voulais juste que ça sente la fuite, la préoccupation inutile, l'affairement qui encombre pour encombrer. Je suis conscient que, comme l'a souligné Jano, cette forme est parfois tordue à lire, et donc ne peut plus fonctionner au-delà d'un certain nombre de lignes…
avatar
Loïc Relly

Nombre de messages : 120
Age : 24
Date d'inscription : 29/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

à propos de "2222"

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 13:51

Bonjour à tous, et merci pour vos commentaires !

Easter, oui c'est vrai que je vais aussi vite que le tube du Pacifique. Mais d'un autre côté, l'écriture est parfois comme ça, ça met longtemps à mûrir et puis, paf, tout sort d'un coup.

Bref, je ne sais pas trop comment faire, à partir de maintenant : vu le fonctionnement du site, je me rends compte qu'il n'est pas vraiment élaboré pour y proposer des romans, même si c'est possible de le faire. Le problème, c'est que chaque fois qu'on poste un nouveau fragment, ça fait "remonter" le texte en question, et ce n'est pas forcément sympa pour les autres membres.

Mais d'autre part, vos avis me sont tout à fait utiles au fur et à mesure du processus d'écriture, parce qu'ils me permettent de déceler les éventuels problèmes avant que ce ne soit trop tard (quand les chapitres sont bouclés, c'est difficile de faire des changements substantiels).

Donc, vous l'avez déjà compris, j'ai écrit environ trois nouvelles pages entre hier et aujourd'hui (eh oui...), c'est un autre chapitre, une contextualisation très différente, et j'ai essayé un registre humoristique un peu nouveau, en tout cas au début, je ne sais pas du tout si ça passe ou pas, si je peux continuer sur ce ton-là ou si je laisse tomber...

Le motif de ce message c'est de savoir s'il vaut mieux que j'attende pour grouper les publications (tout le chapitre 2 d'un coup) ou si je me lance dès à présent, avec environ un tiers du chapitre en question.

(Easter, tu peux prendre ton temps pour lire, bien sûr, on a 109 ans devant nous avant que le texte ne soit périmé)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 14:09

Hello Vincent, vas-y poste tant que tu es inspiré.
Après tout, tu as raison, il y a toujours moyen de lire au fur et à mesure ou de rattraper les étapes (et même dans 109 ans).

Je pense toutefois qu'il vaut mieux publier par petits bouts successifs, c'est moins rébarbatif qu'un gros bloc soudain.

Pour ce qui est de remonter le texte à chaque nouvelle publication, on n'y peut malheureusement pas grand-chose, c'est pourquoi nous faisons dans de tels cas preuve de tolérance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 14:15

Ok, j'y vais de ce pas.
Par contre, ne serait-il pas intéressant d'envisager un "bloc de topics romans", ou au moins, écrits de plus de, mettons 50.000 caracteres, en marge de celui "prose", et "poésie" (j'ai vu que les exos constituaient un bloc indépendant maintenant, et je m'en rejouis) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Mer 25 Sep 2013 - 19:51

Disons à vue de nez qu'il y a de façon générale trop peu de textes dits longs pour que se justifie la création d'un nouveau sous-forum dédié à ce genre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Jeu 26 Sep 2013 - 6:32

Easter(Island) a écrit:Disons à vue de nez qu'il y a de façon générale trop peu de textes dits longs pour que se justifie la création d'un nouveau sous-forum dédié à ce genre.
Oui, c'est ce que je pensais aussi, mais d'un autre côté, l'offre crée la demande...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re : C'est inouï !!

Message  Raoulraoul le Lun 30 Sep 2013 - 14:02

Je suis sur la plage. J'entends une phrase "banale" dite par un baigneur s'adressant à des gens. Cette phrase m'intrigue. Rentrant chez moi je me demande si ça vaut le coup d'écrire à partir de cette phrase... Et puis je me lance. Cette phrase devient un texte intitulé "Le regard des vaches rend les trains plus beaux". Onze commentaires sur ce site. Et le 12ème commentaire de Louis qui décrypte longuement et généreusement ce texte. D'une phrase de presque rien, elle devient l'objet d'un échange, de critiques, de réflexions, d'elle se répand un flux de pensées. J'aurais pu laisser filer cette phrase sur la plage. Mais non. Je me suis entêté. Ce qui aurait pu ne pas être, est devenu quelque chose. Grâce à vous aussi. Un geste d'écriture tient à peu de chose décidément. J'en suis encore baba. Certains penserons que je suis naïf. Peut-être. Ce baigneur sur la plage ignore qu'il a été l'inspirateur, la cause d'un écrit, d'un poème, d'une méditation... Il existe à présent pour moi et pour vous aussi lecteurs qui avaient prêté une oreille attentive à sa phrase. Ce parcours des petites choses est inouï ! Non ?...
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Invité le Lun 30 Sep 2013 - 18:37

Raoulraoul a écrit: Ce parcours des petites choses est inouï ! Non ?...
Oui ! C'est extra aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Docteur Banania le Jeu 3 Oct 2013 - 20:50

Easter(Island) a écrit:
Raoulraoul a écrit: Ce parcours des petites choses est inouï ! Non ?...
Oui ! C'est extra aussi.
" la pensée dans les locutions vulgaires, tous creusés par des générations de fourmis."
avatar
Docteur Banania

Nombre de messages : 22
Age : 73
Date d'inscription : 22/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Docteur Banania le Jeu 3 Oct 2013 - 20:50

Docteur Banania a écrit:
Easter(Island) a écrit:
Raoulraoul a écrit: Ce parcours des petites choses est inouï ! Non ?...
Oui ! C'est extra aussi.
" la pensée dans les locutions vulgaires, tous creusés par des générations de fourmis."
avatar
Docteur Banania

Nombre de messages : 22
Age : 73
Date d'inscription : 22/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Docteur Banania le Jeu 3 Oct 2013 - 20:52

désolé pour le double post, mon déjà-vu fait des siennes
avatar
Docteur Banania

Nombre de messages : 22
Age : 73
Date d'inscription : 22/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cadavre exquis

Message  Invité le Dim 13 Oct 2013 - 7:57

Easter(Island) a écrit:chi va piano va sano, ça avance à pas menus mais ça avance, c'est le principal.
Hé ! Bon, ben oui, grosse flemme, pas envie d'écrire, pas assez d'aiguillons, de critiques (même féroces), des vacances (en Émilie-Romagne), plein de boulot à la maison, la vie quoi. Mais surtout le manque de désir. Même chose pour commenter les autres textes. Passage à vide.

Easter(Island) a écrit:-"Quant au fil, out ce qui l’intéresse… l’intéressait, c’est la chasse." ("fils" je pense ; "tout")
Voilà ce qui arrive quand on balance une phrase vite fait, mal fait, au dernier moment, sans relecture sérieuse. Mes excuses aux lecteurs/trices.

Easter(Island) a écrit:histoire de me remémorer ce qui précède, j'ai un peu relu et je trouve que l'emploi des temps manque d'une certaine cohérence, avec des passés composés (ou simples) inattendus sinon incongrus, alors que l'ensemble du récit est écrit au présent ; mais rien de grave, tout cela pourra faire l'objet d'une lecture plus pertinente et d'ajustements éventuels lorsque le récit sera terminé.
On démarre en se disant : "je vais écrire au présent et essayer de m'affranchir du foutoir que sont les conjugaisons françaises (pour moi)" et voilà ce qui arrive. Chassez le naturel… Et paf ! l'incongru surgit au détour d'une phrase. Le texte est en cours de corrections (l'auteur aussi). je le posterai à nouveau dans la semaine. Merci ; c'est ce que j'attends d'un site comme vosecrits.

Coline Dé a écrit:Voilà qui marche bien ! Je  trouve aussi bizarre qu'un ado  aime et connaisse le jazz ( ils ont plutôt tendance à trouver ça encore plus nul que le classique !) et je m'insurge contre une méchanceté gratuite de ta part : pourquoi une " minuscule érection" ? A 14 ans,  ça peut être somptueux ! ( j'ai quand même besoin  que les mecs confirment, je ne suis pas allée voir...)
Coline, on est dans les années 50 (1950). Ado (dans les années 60 donc), j'ai pris goût au jazz. Le classique est venu plus tard.
Quant à la somptuosité d'une minuscule érection, pourquoi pas :-))). Ce n'est en tout cas pas le sentiment de la jeune femme :
(Elle se retourne et son regard amusé s’attarde sur le gamin que je suis et sa minuscule érection. Elle rit et me dit :

— Non lo so. Finirà per svegliarsi... Come te. Ma è un po presto, non trovi? *

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Effarant !

Message  Raoulraoul le Jeu 17 Oct 2013 - 8:09

Il y a ceux qui comprennent et ceux qui ne comprennent pas. Rien à voir avec l'intelligence bien sûr. Mais peut-être avec la disponibilité du lecteur, sa faculté à se libérer ou pas de ses a priori, ses préjugés, ses certitudes, son savoir... Les autres font toujours une re-lecture de vos écrits ; ils sont créatifs, audacieux, assez confiants en eux pour livrer leur interprétation ludique et originale (merci Louis et autres). Une lecture n'est jamais une lecture mais toujours une re-lecture personnelle. Encore faut-il vouloir (ou pouvoir) prendre le temps de lire ? Le séraphique Christian Bobin parle du plaisir de la lecture "lente". Mais sur Internet, est-ce possible ? Internet devenu vide-grenier ou cabinet des curiosités qu'on parcourt à grands pas, toujours pressé par l'exposition ou étalage du voisin... Ces remarques me sont venues à partir de mon avant-dernier texte "Le regard des vaches..." où je désespérais de ne pas avoir un peu plus d'écho quand Louis et quelques autres ont compris le langage de mon tam-tam. Ouf !
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re : Effarant 2

Message  Raoulraoul le Jeu 17 Oct 2013 - 8:21

J'ai oublié de dire que mes remarques concernent surtout mon texte "Trois bouquets de phrases pour aimer" qui est vraiment l'avant-dernier édité sur ce site. Petite précision pour les curieux qui voudraient aller vérifier et que je remercie à l'avance...
avatar
Raoulraoul

Nombre de messages : 603
Age : 56
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussions autour de nos textes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum