Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 19:47

Un petit deuxième texte pour cet exo...


Le 2 juin 2189, alors que les humains, après 250 ans de paix relative, avaient enfin décidé de déclencher une nouvelle guerre mondiale ; et que les chefs des états les plus puissants s’amusaient comme des petits fous à faire exploser leurs vieux joujoux atomiques ou à tester leurs tout nouveaux gadgets mortifères,  la planète, tout à coup, fut parcourue du pôle Sud au pôle Nord, de Pékin à Bourg-en-Bresse par une gigantesque onde de choc qui ratiboisa environ 95% de la population mondiale.

La méga-vague létale eut au moins un effet positif, celle d’arrêter net la guerre, faute de populations à exterminer. Il y eut une trêve entre tous les grands chefs qui se réunirent dans un abri secret pour savoir qui d’entre eux avait été assez imbécile pour lâcher cette arme quasi-définitive. Faire disparaître un pays ou deux de la carte, c’était plutôt marrant,  mais génocider l’humanité entière, c’était exagéré, tout le monde était d’accord sur ce point. L’homme est fou, certes, mais il n’est pas suicidaire.

Malheureusement, on ne trouva pas l’origine de cette onde mortelle. Personne sur la terre ne possédait une telle arme. Il y avait bien des armes bactériologiques, des chimiques, des  génétiques, des psychologiques et des métaphysiques, mais aucune bombe à micro-ondes. Les scientifiques établirent, quelques jours plus tard, qu’il s’agissait d’une attaque « extérieure », venue de l’espace, et qui avait aussi touché le reste de l’univers connu.

On se demanda alors s’il ne s’agissait pas tout bonnement de la fin du monde, d’une première salve avant l’explosion de la terre et de tout l’univers connu et inconnu, une espèce de big bang à l’envers qui s’annonçait. Tous les chefs d’état, extrêmement préoccupés par la santé de la planète,  signèrent alors le protocole de Yokohama, pour allouer 1% des richesses mondiales à la recherche scientifique, au lieu des 0,7% antérieurs à la catastrophe. Cela eut pour effet de galvaniser le secteur technologique, et à partir de cette époque-là on inventa plein d’objets très sophistiqués et on fit tout un tas de découvertes très intéressantes ;  mais hélas rien, absolument rien de nouveau à propos du micro-onde de 2175.

Heureusement, après presque 50 ans de recherches infructueuses, on se rendit enfin compte qu’on avait cherché dans la mauvaise direction : la réponse ne se trouvait pas dans l’infiniment grand, dans l’espace ou dans l’hyper-espace, mais dans l’infiniment petit.  C’est un biologiste moléculaire, Isaac Jolliot Euréka, qui en fournit la preuve  définitive, le 20 février 2222.

Isaac Jolliot Euréka avait conçu, dès 2202, un nouveau microscope révolutionnaire qui permettait de grossir mille fois les images des précédents. A cette occasion, il avait réussi à comprendre que la surface de certaines cellules était truffée de microparticules vivantes, de mini-organismes indépendants qui se nourrissaient les uns des autres, et qui vivaient, mouraient et se multipliaient de manière apparemment aléatoire. Ces mini-organismes, Isaac Jolliot Euréka les avait baptisés « flore cellulaire » et « faune cellulaire ».

Bien entendu, cette première découverte, tout le monde s’en foutait. Mais 20 ans plus tard, Isaac Jolliot Euréka fit une seconde découverte, cette fois-ci tout à fait essentielle pour l’avenir de l’humanité. Il avait, au début de l’année 2222, décidé de changer de type de cellules à étudier, cela faisait déjà plus de 30 ans qu’il n’observait que des amibes, et ça commençait à le lasser. Il se rendit compte alors que la recherche contre le cancer avait été complètement délaissée depuis la grande onde planétaire, et il se dit « tiens, pourquoi pas ? ».

Il se mit donc à observer, avec son microscope maison, des cellules cancéreuses. Des dizaines et des dizaines, pendant des semaines. Il remarqua bientôt que toutes ces cellules avaient un point commun : la présence d’un même micro-organisme appartenant à la faune cellulaire, qui avait muté, et qui, en se multipliant, nécrosait peu à peu les cellules. Isaac Jolliot Euréka se mit, les jours suivants, à concevoir un nouveau microscope, encore plus grossissant. Et quant il l’eût construit, il regarda de plus près encore ces fameuses  cellules mutantes. Sur une cellule à peine nécrosée, il découvrit un singe qui marchait sur ses deux pattes, sur une seconde, un peu plus ravagée, un chevalier teutonique, et sur une dernière, quasiment morte, un astronaute sur le point de voyager vers une cellule voisine.

Il nota alors ses conclusions dans un petit calepin:

1. L’humain est un cancer. Chaque fois que, sur une cellule, un micro-organisme animal se met à muter pour devenir humain, la cellule est infectée, et cette infection se poursuit irrémédiablement jusqu'à sa destruction finale.  

2. Encore à l’état d’hypothèse : la planète terre est une cellule cancéreuse, et l’univers, le corps d’un giga-humain. Le big bang correspondrait à sa naissance, quant à l’onde de 2189, à la première session de chimiothérapie de ce giga-humain, qui essaie de soigner la tumeur dont nous sommes la cause.  

Isaac Jolliot Euréka garda sa troisième conclusion en secret, mais divulgua son petit calepin avec les deux autres points. La même année, il reçut deux prix Nobel à la fois, celui de physique et celui de la paix. Il se dit alors, en recevant le trophée, qu’il avait bien fait de cacher son autre conclusion :

« 3. D’après mes calculs spatio-temporels appliqués à l’infiniment-grand et l’infiniment petit, si le giga-patient en question reçoit une session de chimio toute les semaines, la prochaine onde de choc est prévue pour le 31 décembre 2222 à minuit. »

En effet, la cérémonie des prix Nobel a lieu tous les 10 décembre de chaque année. S’il avait informé de la date de la fin du monde, la célébration aurait sans doute été annulée. Et Isaac Jolliot Euréka avait bien le droit, après 30 ans de recherche anonyme, à un peu de reconnaissance.  

Eh oui, parfois l’homme est à la fois fou ET suicidaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Invité le Jeu 3 Oct 2013 - 20:05

quant à l’onde de 21752189, à la première session de chimiothérapie de ce giga-humain,
(rectifié)

zut alors, j'ai du mal avec les dates du futur, faut croire ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Invité le Ven 4 Oct 2013 - 6:57

J'aime bien le ton sur lequel tu débites ces horreurs.

Blague dans le coin, il y a une forte probabilité que l'espèce humaine ait disparu en 2222.

A l'instar des kalachnikovs, les armes de destruction massive vont tôt ou tard se démocratiser et devenir accessibles aux mafias et aux terroristes.
Un onze septembre nucléaire pourrait être l’événement déclencheur de la prochaine (et sans doute ultime) guerre mondiale.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Sahkti le Sam 5 Oct 2013 - 7:52

J'avoue avoir un peu de mal mais je sais que c'est ma non-attirance au sujet qui veut ça, pas ton écriture, soignée encore une fois. Tu livres ici un texte riche, intéressant mais je reste un peu de côté, désolée.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31248
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Invité le Lun 7 Oct 2013 - 12:31

Mon œil a essayé de se faire perçant pour percevoir l'infiniment petit que tu détailles. Et soudain, j'ai eu peur.
Passionnante lecture. Merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Invité le Mer 16 Oct 2013 - 16:39

J'aime bien cette neutralité de ton genre encyclopédique.
Quand à la civilisation rapportée à l’échelle d'une cellule au fonctionnement malin, ça me va plutôt.
On a là de la nouvellette d'anticipation. Niveau longueur et panache c'est pas cadré, un ptit pense-bête qui tient la route.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « 2222 » : Le microcosme universel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum