Exo « Train » : Après l'Amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exo « Train » : Après l'Amour

Message  obi le Mer 14 Aoû 2013 - 8:59

Après l'Amour
 
 
 
 
 
 
Après l'Amour, Irkoutsk, Novossibirsk, Moscou...
Luisants et monotones sont les rails qui ronronnent
Côte après côte tirant dur sur le ventre de la terre
Et vont fuyant se joindre enfin 
Varsovie, Berlin, Paris...
C'est encore plus loin qu'attend l'océan Finisterre
Bien avant qu'on m'y perde,en mal de ciel et d'étoiles
Je roulais déjà sur la terre
Partout je suis passé où mais où suis-je né ?
 
 
Cela file et cela va – moi je reste là
Enfant des rails et des traverses
Je suis celui que l'on n'attendait pas
Qui glisse d'un sac ouvert sous la banquette...
Cinq minutes d'arrêt ! Passagers, descendez !
Quelque chose quelque part vous attend et vous repartirez
Prenez garde n'oubliez rien ici ! On vide les poubelles...
Qui a laissé dans du papier cyrillique
Un peu de glaire arrachée, un cordon rouge à peine desserré ?
 
 
Terminus bourru, café de gare
Yvonne essore la serpillière, nettoie le sac de sous la banquette
Tout à l'heure dans la foule qui grouillait
Une femme ensanglantée
Par dessus les voies a changé de quai
O voyageurs qui passez vous ne savez pas
J'aurais pu être czar...Qui sait ? Chanter God save the King...
Je parle français à Dormans, buffet de la gare
Yvonne rince une à une les tasses que l'on boit...
 
 
Je suis enfant des voies sous le comptoir de départ en arrivée
Correspondance entre deux sucres et des cafés
Sous l'horloge qui compte les pièces du tiroir
J'essuie des tables ramasse les billets qu'il leur arrive d'égarer
De poches crevées tombent parfois des villes en lettres poinçonnées
Des heures, rêves minutés de vies en voitures, de sièges avec ou sans fumée
Dans celle des matins de brume est mon royaume quand les rails s'évaporent
Jusqu'au pas loin et retour j'y parle aux sauterelles, aux escargots de la pluie
Un jour je partirai en rêve c'est déjà fait
 
 
 
 
 
Je suis la mauvaise herbe
Celle entre deux rails et des bouts de bois
Qu'on ne voit pas
De Vladivostok à Finisterre même les vaches n'en veulent pas
Créosote danger que les enfants n'y jouent jamais
Cela file et cela va - moi je reste là on m'a donné le manger-dormir
J'ai tout mon temps le village n'est pas loin
J'entends les hommes y parler tous leurs chagrins ont des prénoms
Connaîtrai-je un jour celui du mien ?
 
 
Je préfère à l'écart le vieux wagon rouillé
Sur la voie désaffectée comme ils disent
Certains soirs d'été dans les trous de la tôle rongée
Les yeux perdus je tends au ciel à longs traits mes lèvres gercées
Je bois alors splendeur lactée
Ma voie toute tracée et ses chariots d'étoiles à décharger
Sans billet sans bagage un jour je partirai
Je suis enfant des voies
Qui pourrait m'arrêter ?

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  Sahkti le Jeu 15 Aoû 2013 - 18:03

Un jour je partirai en rêve c'est déjà fait

Quelle autre destinée pour un enfant des voies...
Triste destinée, pourrait-on dire, emplie de la dose de misère humaine qu'une telle naissance ne peut que contenir et pourtant, il y a aussi de l'amour, une forme - certes discrète - de tendresse et puis l'espoir d'un lendemain plus rieur.
Le train, c'est aussi ça.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31251
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  Invité le Jeu 15 Aoû 2013 - 21:26

Quel texte, Obi ! Je l'ai lu et vite refermé, secouée, presque mal à l'aise... comme on détourne le regard devant trop de misère, ou alors il faudrait s'asseoir par terre et pleurer.
C'est un texte très fort, très bouleversant... et dont il est difficile de parler.
J'ai juste noté quelque chose à quoi me raccrocher, cette belle trouvaille : "...tous leurs chagrins ont des prénoms".
J'espère que d'autres seront plus diserts que moi pour te donner écho de ce texte, qui en mérite !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  Invité le Dim 18 Aoû 2013 - 7:24

Quelle belle trouvaille, ce titre aguicheur qui a tôt fait de nous noyer dans le fleuve d'une vie de misère.
Ce poème est poignant. Et longtemps encore après l'avoir lu, il laisse une impression de déchirement et de tristesse.
Et quelle belle écriture ! Vraiment !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  Janis le Lun 19 Aoû 2013 - 16:35


Grave, beau et mystérieux, et grinçant (le titre !)

Les deux derniers passages (je suis la mauvaise herbe...) sont mes préférés, ils me suffiraient presque.
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  CROISIC le Lun 19 Aoû 2013 - 21:20

J'ai lu, relu, je suis partie et je suis revenue, incapable de dire, car mon émotion est forte.
j'ai relevé : De poches crevées tombent parfois des villes en lettres poinçonnées, mais en fait, j'aurais pu faire un copié/collé de ce texte, riche, très riche.
avatar
CROISIC

Nombre de messages : 2665
Age : 63
Localisation : COGNAC
Date d'inscription : 29/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://plumedapolline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  elea le Mar 20 Aoû 2013 - 8:47

Joli texte avec de belles choses, émotion et images, je retiens la dernière, très belle, du wagon sur voie désaffectée.

elea

Nombre de messages : 4894
Age : 44
Localisation : Au bout de mes doigts
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : Après l'Amour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum