Exo « Train » : La minute 42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exo « Train » : La minute 42

Message  obi le Lun 5 Aoû 2013 - 18:36

La minute 42 *

I
 
 
Vingt heures passées
Les minutes s'en vont promenant
Un été fier sous les lauriers de Galice respire enfin au soleil alangui
Milliers de grains : la poussière de tout le jour amassé
Repose à l'ombre jusqu'au lendemain
Les portails des églises sont de grandes coquilles entrebâillées
Dans le soir appesanti il y a toujours les hommes
Chacun porte une douleur
Sans compter celle du voisin et tant d'autres à venir
Car le chemin est long les pierres coupantes
Je crois que saint Jacques sourit
Il a fait bien chaud aujourd'hui
 
 
 
 
                                          II
 
 
« Ôte- toi José de ce chagrin d'enfant.
C'est ta fille ? La mienne aussi je crois...
Qu'un jour elle partirait, tu le savais pourtant
Ce soir, nous connaîtrons le fiancé
Habille- toi, va- t'en nous les chercher. »
Vingt ans c'est tôt mais la vie n'attend pas
Elle aura son plat tout préféré
Percebes pousse-pieds  « de sol » 
Pour Marisol
L'eau est claire nous apprenons tous à nager
Quand la vie est en train
Qui peut l'arrêter ?
 
 
                                          III
 
 
 
 
Je suis Francisco cheminot de Galice
Fils de mes pairs de Ponferrada ou Monforte de Lemos
Mon destin c'est les voies qui toujours avancent et ne s'arrêtent pas
Madrid – Barcelone – Ourenze – El Ferreol j'irai
A La Coruna Maman j'achèterai les meilleurs percebes
Si tu peux te lever encore tu nous les cuiras
Et nous trinquerons comme nous faisions Papa moi et toi
Tu souriais à l'ombre des lauriers
J'ai voulu être cet homme-là
Le destin suit ses voies
J'aime mon prochain et je ne comprends pas
C'était A Grandeira minute 42 Saint Jacques priez pour moi 
 
 
 
 
 
                                      IV
 
 
« Nous attendrons sur le quai... » Marisol n'a guère menti
Poussière et cris – José reste assis
Tu ne savais pas combien c'est lourd un chagrin d'enfant
Etendu devant soi
De la couverture dépasse un seul pied percé
C'est tôt vingt ans quand la vie déraille 
Voici que tes paupières ont séché dans l'été de Galice
Au loin Rias Altas : les chèvres agiles grimpent
Toujours plus haut face au vent salé
De ta poche un téléphone chante : Besame
Là-bas une cuisinière attend pour servir le repas
Vous ne connaîtrez jamais ce garçon
 
                                       V
                                                 
 
 
Admirable mécanique les heures aveugles s'en vont oscillant
L'été doucement fume sous les débris de Galice
Ceci est mon sang : milliers de gouttes sur la poussière jetées
Cependant que brûlent bougies de Fortune
Des corps qu'on a troués
Aux frontons des églises sont de grandes portes d'ombre
Dans la nuit qui pèse il reste les hommes
Et pour chacun sa douleur à soulever
Sans compter celle du voisin et d'autres à venir
Saint Jacques s'est un peu voûté je crois
Couleurs d'un soir d'été
 
 
... voyez là-bas... voyez le luire... le chemin des traverses... qui file et ne revient pas...



* Le 24 juillet 2013 à 20 heures 42 un train à grande vitesse espagnol reliant Madrid à Saint Jacques de Compostelle a déraillé non loin de cette gare, causant la mort de 79 personnes.

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Invité le Mar 6 Aoû 2013 - 6:32

Très fort, très beau ! L'actualité mise, de façon magistrale, en poésie. 
Je suis plus que touchée par le superbe de la langue, par l'évocation pudique mais si forte, si expressive... Je ne peux en dire plus : je revis tous ces moments dramatiques. BRAVO Obi !

C'est plus qu'un exo réussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Invité le Mar 6 Aoû 2013 - 6:58

Texte bouleversant, criant de vérité.

"Les portails des églises sont de grandes coquilles entrebâillées
Dans le soir appesanti il y a toujours les hommes

Ceci est mon sang : milliers de gouttes sur la poussière jetées
Cependant que brûlent bougies de Fortune
Des corps qu'on a troués
Aux frontons des églises sont de grandes portes d'ombre
Dans la nuit qui pèse il reste les hommes"


En filigrane, un parallèle entre Dieu et les humains, et la question que les croyants osent à peine poser...

Magnifique poème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Invité le Mar 6 Aoû 2013 - 12:33

Non seulement cette évocation de l'actualité est bouleversante, mais encore, le poème a de l'allure. C'est très beau !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Lucy le Mar 6 Aoû 2013 - 18:31

Ouh ! Que j'aime ce voyage ! Impeccable, rien d'autre à dire.
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 40
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  elea le Mar 6 Aoû 2013 - 20:31

Ambiance, pudeur et petites touches, dévoilements et images, tout est là. Comme je ne suis pas apte à "juger" de la poésie, de la forme, je me suis attachée au fond, je l'ai compris par la mise en forme et par le triste thème actuel mais je me suis demandé si tout serait parfaitement compréhensible sans référence à l'actualité. Simple questionnement qui n'enlève rien au texte.



Pour info, et suite à ce commentaire, quelques lignes d'introduction explicative ont été rajoutées par la Modération à la demande de l'auteur.

elea

Nombre de messages : 4894
Age : 44
Localisation : Au bout de mes doigts
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

D

Message  Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 11:00

Dommage ces précisions du bandeau... La découverte du texte en est affectée, déflorée. Ou alors, à mettre à la fin, en tout petit... Enfin, ce que je dis... 
Encore toute mon admiration pour ce magnifique poème.



Dusha, ce message sera déplacé très prochainement à la suite du texte de obi.
Merci de votre compréhension.


< Voilà qui est fait, ceci afin de ne engorger le fil des demandes à la Modération. >

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 20:12

Arriver à traiter presque à chaud l'actualité, sans tomber dans l'excès, moi ça m'impressionne ! Bravo Obi, c'est magistralement construit avec ce qu'il faut de poésie pour faire naitre une émotion qui ne soit pas "brute"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Sahkti le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:53

Superbe déclinaison de l'actualité, souvent si triste. Il y a une lente progression vers le drame, entourée d'un berceau de lumière, de la chaleur du soleil et de l'amour qu'on voue aux siens et puis surgit l'inéluctable, comme ça, sans fioritures, dans une écriture bien maîtrisée. Du beau travail, vraiment, bravo !
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Sahkti le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:53

PS: même sans lien avec l'actualité, le texte vit très bien de lui-même, il pourrait raconter une rencontre jamais réalisée, une arrivée jamais fêtée. Oui, tout s'y tient si cruellement bien.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31257
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Janis le Lun 19 Aoû 2013 - 16:50


Ha je sais pas si je suis cruche mais j'avoue que sans l'explication je n'aurais pas compris.

Le titre, avec 42, associé au thème du train, ça évoquait d'emblée pour moi les rafles et les trains de la mort !

Mais belle construction que ces voix, ces chants, qui se font écho.
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Train » : La minute 42

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum