Exo live 21 juillet à 20 h

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  obi le Lun 22 Juil 2013 - 18:59

coline Dé a écrit:
Obi, l'éclosion est prévue pour dans 21 jours ? ;-))
Puisqu'il y en a des qui...viennent me souffler dans les plumes je précise que :
Primo, c'est la faute à Polixène
Secundo,la faute à mon manque d'inspiration d'hier soir
Tertio ...à mon inspiration de la nuit qui va déborder.

Maintenant, ça va faire beaucoup trop long et il me manque du temps mais j'ai une histoire; alors, si vous voulez bien, laissez moi jusqu'à la fin de la semaine et je poste puis je vous lis....
Déjà que je viens à peine de terminer l'exercice d'Annie...

Signé: Le héron cocoï

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Lucy le Lun 22 Juil 2013 - 19:03

Bon, finalement !

Chako: Premier à poster, et quel savoureux petit texte ! On en redemande !

Iris: "Amédée labourait son champ, ou il le sarclait ou le binait, que sais-je." J'ai adoré l'entrée en matière, même si un peu moins accroché sur le dialogue. L'oiseau répondant : "Kighiz" est tellement bien trouvé. J'ai passé un bon moment.

Elvys: Alors, qu'en as-tu pensé de ton premier exo live ? Fun, pas vrai ? Mission accomplie en ce qui concerne ton texte !

Elea: "Les Oiseaux se cachent pour mourir" et les hommes-oiseaux, dans cette histoire, pourraient bien nous faire mourir de rire. Ça me rappelle "Le Placard" où les femmes comparent Auteuil à un pigeon. Tu iras voir, le mimétisme vaut le coup d’œil.

Polixène: Un texte qui se lit à voix haute : les chats, d'ailleurs, me faisaient un drôle d'air. Alors, comme ça, voilà un contrat de mariage avec date de péremption ; dire que le prêtre, samedi, disait que ça n'existe pas...

Coline: Une écriture sensible with a hint of class. À savourer sans modération !

Rebecca: Les noms d'oiseaux se suivent, mais ne se ressemblent pas. Et, dis-moi, il est où ce "Bar à Kuda" ? Ce bastringue promet une belle ambiance. Très réussi !

Janis: Et oui, Janis, on a joué à pile ou face, et c'est ton couple qui a gagné. L'épervier s'en prend un coup dans l'aile, au passage. Les femmes mènent !!!

Gobu: Un Loiseau parmi les oiseaux avec San Antonio, en prime : mais que demande le peuple vélien ? Savoureux !
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 39
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  elea le Lun 22 Juil 2013 - 20:09

je n'ai pas fait mes devoirs
pas résisté à l'attrait du squat de piscine pour tenter d'échapper à la fournaise
demain

elea

Nombre de messages : 4894
Age : 44
Localisation : Au bout de mes doigts
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Chako Noir le Lun 22 Juil 2013 - 21:22

Iris : un petit conte bien gentillet, la fin m’a laissé un peu sur ma faim néanmoins. Mais ton Amédée et son oiseau (et ce « rouge-queue », aussi, voilà qui est joli !) sont des plus sympathiques.

Elvys : belle première ! J’ai craint à un moment le piège pathos de l’autofiction, finalement non. Détaillé mais pas trop. Je ne m’attendais pas à l’utilisation du Kirghizistan sur la chute, ça finit en poésie. Et donc, la bienvenue !

Elea : dès la première phrase je me suis dit que j’allais rigoler. Rappel des cours de récré où on jouait à l’épervier, fichu jeu ! « Chouette dialogue », s’auto-satisfait l’auteur. Mais vrai, ça et ton barbouillis de couleur, ça a de la gueule ! Et merci pour la chute !

Lucy : j’ai adoré le catalogue des bonnes raisons non remboursable pour se balader en Orient façon liste de courses. C’est bien, en un texte court, deux personnages qu’on se plaît déjà l’une à détester, l’autre à soutenir moralement, et puis d’ailleurs vu la chaleur actuelle aux abords de la Bouconne (mais pas que) une image d’Alaska ce n’est pas de trop ! Et le p’tit dialogue au poil. Cette lecture m’a bien plu !

Polixène : joli ! Dialogue conjugal sauce exotique à plumes, ça traîne un peu la patte par moments mais tout de même c’est bien mené. Conclusion imparable, ça au moins c’est une chute de compète ! (bémol : ministre DU Riendutoutchistan.. rôôôh !)

Coline Dé : ah, bruant zizi pour la jeune mariée, sort de nulle part celui-là ! Mais sinon c’est pas mal du tout cette idée télé réalité raid photo. La vieille… ha, un personnage de 7ème art, toujours se méfier des vieilles ! Puis il est mignon ce Lucien un peu gauche. Sympathique programme !

Rebecca : alors, avant de lire quoi que ce soit, un titre aussi romantique n’amène-t-il pas nécessairement un texte complètement barré ? L’insertion de l’amulette un peu forcée, mais qui se rattrape aisément, et cette volière-tripot ne bat jamais de l’aile. Mention spéciale pour le « mais c’est un nom d’oiseau chérie »

Janis : ben voyons ! Ah, les filles et les garçons, toujours l’occasion d’en faire toute une histoire ! Il est presque sympa ton caballero épervier avec ses baby sans classe. J’applaudis, si si.

Gobu : San-An-Loiseau ! Pas souvent que Fred et Wanda ont de la concurrence, ton Béru leur vole presque la vedette, tiens ! Un beau crossover, camouflet poliétique en sus. Avec la patte de l’auteur, bien entendu – même sans allusion culinaire… quoique l’indéniable charme de Wanda, ça reste du cul-inaire !
avatar
Chako Noir

Nombre de messages : 5413
Age : 26
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gofeedthecat.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Gobu le Lun 22 Juil 2013 - 21:38

Corrigé exo 210713

IRIS :

Y a un truc qui me plaît vraiment, c’est la demi-douzaine de kirs. Mais je cause pas le tilou-oli.

ELVYS :

J’ai déjà dit que j’appréciais la poésie du truc. J’ajoute que je ne déteste pas les aéroplanes et encore moins la France Libre. On a tous un grand-papa qu’a résisté aux boches. Ou alors c’est qu’on est trop jeune.

ELEA :

Une fois écrasé, il était surtout rouge.

Ben oui. J’achète. Et le reste dans la foulée. Charogne, va !

LUCY :

Regrette rien. Le Kir…euh…royal…enfin gisthan, c’est pas ce qu’hongrois. Et les bruants de Boconne (comme un balais) sont plus vrais que les pisse-paulettes de la vallée du Fergana. S’il en reste.

POLIXENE :

Kestabu ?

J’ai retenu ça : MST. Mariage Subitement Tangent. Ca suffit à mon bonheur. Le reste n’est qu’anecdote

COLINE DE :

Dis-donc la jeune mariée, kesta contre la soupe aux choux au brèquefeuste ? Pour le reste, ça m’a bien effarvaté. Si je puis dire.

REBECCA :

L’argomuche façon Boudard ou Le Breton tient la route. On sent la personne qu’a des heures de comptoir au compteur. Et inversement.  Mais où est l’histoire ?

JANIS :

Bon le jambon, puréééée, j’ai rien contre, con !

Mais dans une yourte ? Au Kirgistrucmachinstan ? Tu sais qu’l’Imam y l’en a fait lapider pour moins que çà ? D’accord, ton épervier au regard chiasseux, t’as bien fait de le larguer parmi les moudjahidin, y font pas de cadeaux aux luscinioles à moustache, et c’est bien fait pour sa tronche de rapace. M’enfin du khalouf dans un pays aussi musulman, tu veux qu’on fasse fermer le site, oh, purée ?

NAKO CHOIR :

J’ai promis et con promis chose due. Ou compromis chômedu, comme dit la CGT. Non sans raison.

Mais si, mais si, il est con, Fucius. Et je le prouve : chez les chinois, le vieux radoteur se nomme Maître Kong. Cela donne matière à une infinité de jeux de mots d’une grande subtilité, tels que ce petit Kong, ce sale Kong ou ce pauvre Kong. Te dire s’il est respecté.

Maintenant, ceci : « Oublie les injures, n’oublie jamais les bienfaits. »

D’accord, ce vieux Kong aurait sans doute été capable de proférer une connerie pareille, il était pas à ça près, pourvu que le Fils du Ciel crache au bassinet, mais ça n’a rien à voir avec la philosophie orientale.

Lao Tseu a dit :

Oublie l’injure
Oublie le bienfait
Oublie même que tu as oublié.


Et Crazy Horse ajoutait, dans sa grande sagesse :

Oublie-moi, surtout.
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Chako Noir le Lun 22 Juil 2013 - 22:15

Ah ben ça c'est du commentaire!
Vraiment, King Kong Fucius ne serait pas si respecté qu'on le croit en extrême-orient? Et moi qui fouillais dans les recueils de citations pour trouver une phrase de fin qui m'aille... j'aurais préféré Lao Tseu, mais là-haut t'ce n'est pas toujours évident de trouver biàn xié à son pied.
Du coup ça ne me dit rien sur mon texte. Pô grave, le commentaire en lui-même en valait le coup. CGT, critique globalement tergiversée?
avatar
Chako Noir

Nombre de messages : 5413
Age : 26
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gofeedthecat.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Sahkti le Mar 23 Juil 2013 - 7:24

Je me suis bien amusée à vous lire à mon retour, un exercice bien mené.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31248
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Janis le Mar 23 Juil 2013 - 9:44


Je vais relire (mais pas recommenter, non non) certains textes car à découvrir les commentaires je pense que des choses zétentielles m'ont échappé.

Gobu, j'avais trop de signes alors j'ai tout simplement viré le retour (car, avion, que sais-je) de ma fille jambon-purée : c'est de retour en France qu'elle se tape son plat ! Il fallait que ce soit dit
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  elea le Mar 23 Juil 2013 - 10:46

Chako : c’est mignon et amusant, ça aurait pu être un poil plus corrosif mais ça c’est du goût personnel

Iris : lu avec plaisir les mésaventures d’Amédée, tu n’es pas tendre avec lui et sa culture dis-donc, une petite déception sur la fin, la dernière réplique de l’instituteur, et peut-être que tu pouvais éviter Nabila mais j’aime bien les migrateurs :-)

Elvys : jolie histoire, émouvante et pleine de tendresse, bel exo pour une première

Lucy : on comprend bien qui porte la culotte (comme on dit) dans l’histoire, j’ai bien aimé les relations du couple, un peu moins la pirouette finale en forme de rêve, mais c’est sans doute parce que j’aurai aimé de la rébellion et un vrai voyage !

Polixène : un dialogue enlevé, on sent bien les reproches de l’une et les tentatives de justification de l’autre et les éléments de l’histoire se mettent en place dans les répliques. Merci pour l’exo, chouette MC !

Coline : belle idée de télé-réalité, un sans-faute jusqu’au bruant zizi mais comme je sens que ça t’a fait rire et que j’ai beaucoup aimé le reste, ça passe

Rebecca : du pur jus, jonglage habile avec les mots, atmosphère et dialogues parfaits, un bémol sur la fin un peu expéditive pour moi

Janis : ça me rappelle quelque chose, sans doute juste parce que c’est toi et que je te retrouve bien dans ce texte, amusant et grinçant (oui, c’est bien je m’envole, difficile de craquer pour une tête d’épervier (une vraie) )

Gobu : belle idée de mélanger tes deux « spécialités », j’ai apprécié l’écriture et le déroulé même si je n’ai pas bien compris ce que le ministre voulait aux deux zoziaux

elea

Nombre de messages : 4894
Age : 44
Localisation : Au bout de mes doigts
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Invité le Mar 23 Juil 2013 - 12:26

Chako, Elea, je m'insurge grave : le bruant zizi existe !
preuve à l'appui :
Bruant zizi - Wikipédia fr.wikipedia.org/wiki/Bruant_zizi‎
Le Bruant zizi (Emberiza cirlus), décrit par Linné en 1766, est une espèce de ... La femelle de bruant zizi ressemble au bruant jaune, mais s'en distingue par des ...


Je le sais, ça avait été l'objet d'un beau chahut en classe !!!
Où on s'aperçoit qu'en savoir plus que le maître est toujours très mal pris !
Mais tu parles, quand t'es môme et qu'on t'offre un pareil cadeau, tu voues une vraie passion pour la vie à l'ornithologie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Gobu le Mar 23 Juil 2013 - 13:56

elea a écrit:Gobu[/color] : belle idée de mélanger tes deux « spécialités », j’ai apprécié l’écriture et le déroulé même si je n’ai pas bien compris ce que le ministre voulait aux deux zoziaux

Personne n'a compris et sans doute les zoziaux encore moins. Cela restera un secret des tas, je le crains fort...
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Gobu le Mar 23 Juil 2013 - 17:36

Chako Noir a écrit:Ah ben ça c'est du commentaire!
Vraiment, King Kong Fucius ne serait pas si respecté qu'on le croit en extrême-orient? Et moi qui fouillais dans les recueils de citations pour trouver une phrase de fin qui m'aille... j'aurais préféré Lao Tseu, mais là-haut t'ce n'est pas toujours évident de trouver biàn xié à son pied.
Du coup ça ne me dit rien sur mon texte. Pô grave, le commentaire en lui-même en valait le coup. CGT, critique globalement tergiversée?

No panic, Chak. Ton tesque il est rigolo. C'est la partie pastiche de dialogue du Maître qui m'a titillé le déclencheur. A propos de Confucius, il faut savoir qu'en Chine il est considéré par beaucoup comme un vieux con réac et mysogine, défenseur de la morale la plus traditionelle et la plus étriquée qui soit. La "sagesse" de Maître Kong se résume souvent à des clichés tels que "l'Homme trouve le bonheur dans la sérénité" ou bien "Honore tes ancêtres, tes enfants feront de même avec toi" quand ce ne sont pas des maximes carrément machistes du style "Au foyer, l'Homme parle, la femme obéit" ou bien odieusement lèche-bottes dans le genre "La vérité sort de la bouche de l'Empereur".

En fait, Confucius constitue un peu dans l'Histoire de la pensée chinoise ce que représente Aristote dans la philosophie antique, par opposition à Lao-Tseu qui ressemble plutôt à Platon et surtout Socrate. D'un côté des philosophes aristocratiques défendant les idées de leur caste, au service des maîtres du temps - l'Empereur pour Maître Kong, le Roi de macédoine pour Aristote, de l'autre des penseurs en rupture avec la pensée dominante, poussant la critique des institutions et l'exigence de vérité jusqu'à y laisser leur vie, comme Socrate.
avatar
Gobu

Nombre de messages : 2401
Age : 63
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Chako Noir le Mar 23 Juil 2013 - 18:35

Gobu a écrit:C'est la partie pastiche de dialogue du Maître qui m'a titillé le déclencheur.
D'aco-dac, y a pas de mal! Non mais en plus, je me suis douté que c'était ça le déclencheur, mais y avait aucune intention de pastiche là-dedans, le jour où je me décide à pasticher tes dialogues du Maître (et c'est pas dit que je ne m'y essaie pas un jour ou l'autre!) je tenterai quand même quelque chose de beaucoup plus subtil.
Très éclairante la comparaison avec les Grecs.
Merci et hau!
avatar
Chako Noir

Nombre de messages : 5413
Age : 26
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gofeedthecat.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  obi le Jeu 25 Juil 2013 - 16:04

Je ne sais pas combien ça fait de signes.De toute façon le premier qui me dit que je ne suis pas dans les clous est largement en dessous de la vérité.
1- Je ne suis pas dans les temps
2- Je ne suis sûrement pas dans les signes
3- J'ai écrit des "du"
4- M....aux consignes

Polixène, c'est un sale coup que tu m'as fait. L'écriture a été particulièrement éprouvante. Mais c'était très intéressant. Dommage que je ne connaisse rien au Kirghisizisristan!!! Merci


                       La porte orange

           C'est loin de Bishkek, entre la plaine rase et des sommets sans nuage.  Longtemps, il a nourri les chevaux mais à présent, le duvet vert du plateau a tout à fait disparu sous la neige qui verglace. Depuis les arêtes hautes, traversant le ciel immobile, le froissement lent d'un épervier qui plane, menaçant, s'accorde à la fatigue appesantie derrière les peaux tendues des yourtes. La saison a été rude. Tout au bout, avant que tourne, au pied du Tian Shan le chemin des pierres éclatées, piétinées par les sabots, c'est la dernière demeure cousue claire sous le ciel. La porte orangée rit. Derrière, les enfants se taquinent, chamailleurs, courent aux éclats mais Aïka et Ainura font les grands yeux. A peine rentré d'hier, Guljigit dort, écrasé. « Chut, enfants... » Aïka murmure. « Ne le réveillez pas » Les petits s'arrêtent, essoufflés, fixent gravement la mère. Oublient. La grand-mère ne dit rien. « Gamins, il faut vous taire ! insiste Ainura. » Leur grande sœur va se marier au printemps. La tristesse lui grignote le cœur maintenant. Elle regarde, de l'autre côté de la tente, Hansol, sa cousine aux yeux battus, Hansol d'ordinaire si gaie.
                                    Depuis deux jours le petit Sohrab délire. « Waa – so, waa -so » répète l'enfant dont les bras se tendent, désordonnés . Et ses mains crispées accrochent un rêve. Dans le ravitaillement qu'a rapporté l'oncle, il n'y avait rien pour soulager l'enfant. Hansol penchée sur la couche frappe le fond de son cœur. Elle tourne et retourne le rire énorme de sa belle -mère, jadis, au-dessus du nouveau-né. « Sohrab : brillant ! Vous l'avez bien nommé. Longue vie à lui. Sohrab ! Rien ne lui résistera... » Hansol hurle : « Rien sauf la fièvre ! » Des gouttes de sueur comme des perles amères naissent au-dessus de la lèvre misérable, gercée par le souffle brûlant. « Koo...ko... » gémit l'enfant. Hansol relève son cou douloureux, jette un œil égaré vers les autres là-bas . Non, elle n'a pas crié, bien sûr . La grand-mère d'ordinaire renfrognée, si raide, penche un peu la tête sur le côté, la bouche ouverte, la rejoint. C'est comme un pont de neige fragile sur le silence. Hansol n'a pas crié. Il lui semble même que plus rien, jamais ne franchira la barrière de ses dents. Elle les serre avec tant de force que la douleur lui monte au crâne, tape et résonne comme le galop de Rostam qu'elle attend depuis toutes ces heures. Hier, Rostam n'a pas supporté. Son grand corps était si maladroit près du lit où Sohrab, découvert, s'agitait. Dans la lueur orangée projetée par le poële, il a regardé le torse maigre sur lequel respirait, comme un animal endormi, l'amulette du chaman. Puis le père s'est détourné. Est sorti vers le froid. Hansol a regardé l'enfant surmonté de son totem monstrueux, un oiseau aux ailes brunes a dit le chaman. Hansol a entendu dans sa chair résonner les fers du cheval sur les cailloux, un peu assourdis de neige. Elle a toujours considéré le chaman avec respect. Cependant a-t-elle cru à quelque chose jusqu'ici ? A rien vraiment, se dit-elle. A rien qu'au sourire de Sohrab.

                                                      ****

     Cela sent la galette aux oignons. Le thé du soir bout sur le poële mais Hansol n'a pas bougé. Quand enfin la porte a poussé son petit cri, elle a senti dans son dos toute la force de Rostam et,  l'espace d'un instant, l'espoir éclaté dans son ventre l'a soulevée vers les cimes. Mais la figure de l'homme est pitoyable. L'avion de la base américaine a été abattu. Les médicaments de Manas ne sont pas arrivés au dispensaire. Il tend devant lui ses mains, vaines. Que reste-t-il ? Attendre.
    Et comme Hansol lui retire ses gants, tombe un petit rectangle coloré sur la peau des yaks. «  Je suis passé devant l'école. Le maître a demandé des nouvelles. C'est l'image de l'oiseau d'Amérique. Il avait promis. » Avec sa voix rauque que le chagrin écorche encore, Rostam articule, hésitant, le nom : « hé-ron ...co-coï  » Dans ces syllabes exotiques qu'il a peiné à retenir Hansol reconnaît brusquement le délire de l'enfant.  Incrédule, elle suit le long cou blanc, élégant, les hautes pattes de l'animal dans l'eau marécageuse. Le bec jaune effilé secoue une grenouille.  Waa-so ! La mère roule le petit morceau de papier et le glisse dans la paume de l'enfant dont elle referme un à un les doigts. « Oiseau, waa-so, répète-t-elle, waa-so » C'est comme une prière.

                                                      ****

   Guljigit est sorti soigner les yaks. Sous la tente, un homme ivre de fatigue dort près d'un enfant de fièvre et d'un héron. Dehors, adossée à la porte orange, Hansol regarde le soleil qui va déborder l'arête du Tian Shan. Dans l'ombre de la muraille, l'épervier brun va plonger. Que vient-il chercher ?
« Non, jette Hansol. Non ! »
Kirghizistan. Quelque part sous le ciel, entre la plaine rase et les sommets, c'est sur un plateau. Une femme pleure au soleil du matin.

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Elvys le Jeu 25 Juil 2013 - 21:53

Bonsoir,

je repasse après avoir tenu sous les orages. Je viens de lire les derniers textes que je n'avais pas encore vus, un beau panel ! Du coup je découvre la coutume du commentaire, je vais m'en inspirer. Merci pour vos retours, je me sens bien accueillie ! J'ai participé à beaucoup d'ateliers d'écriture donc ce n'était pas mon premier jeu de ce genre en live. Heureusement car j'avoue que le cumul de consignes était un défi. Merci Polixène de nous pousser à dépasser la facilité. Mon cerveau n'a même pas imprimé qu'il fallait éviter le mot "du"... je m'en rends tout juste compte.

Je vais prendre un peu de temps pour bien vous personnaliser quelques lignes chacun, dès qu'on aura fini de solliciter mes petits bras musclés pour porter des cartons

Pour l'Emouchet aéroplane, franchement les oiseaux ne m'inspiraient pas, mais j'ai passé une bonne demi-heure entre google et wikipedia, comment faisait-on "avant" !!! (question rhétorique, je me rappelle très bien, on galérait entre l'Universalis et le Quid et le résultat utilisable tenait sur un post-it). Non non, pour mon texte, c'est pas vraiment de l'autofiction, j'ai bien connu la prépa mais les avions me laissent de glace
avatar
Elvys

Nombre de messages : 15
Age : 37
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 20/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Polixène le Ven 26 Juil 2013 - 10:54

obi a écrit:Je ne sais pas combien ça fait de signes.De toute façon le premier qui me dit que je ne suis pas dans les clous est largement en dessous de la vérité.
1- Je ne suis pas dans les temps
2- Je ne suis sûrement pas dans les signes
3- J'ai écrit des "du"
4- M....aux consignes

J'adore, ça!

Polixène, c'est un sale coup que tu m'as fait. L'écriture a été particulièrement éprouvante. Mais c'était très intéressant. Dommage que je ne connaisse rien au Kirghisizisristan!!! Merci
[/color]
m'enfin!!? y'en a de plus féroces que moi, en consignes d'écriture, tu verras!
En tous cas, c'est super que tu aies eu envie de t'y coller!
Et le résultat en vaut la peine à la lecture .


Je n'ai juste pas compris deux choses au début : à quel personnage renvoie le "il a nourri les chevaux"       ? Et tu annonces le début de l'hiver avec la glace qui remplace le duvet vert, puis tu dis "la saison a été rude" ; à mon avis dans ces contées, c'est plutôt l'hiver qui est rudissime!   

Sinon ton texte est très cohérent, d'une écriture dense et poétique, même si on voit les coups de rabot, j'ai vraiment aimé cette ambiance! Et l'émotion en plus, bravo! j'espère que tu ne regrettes pas tes efforts
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 54
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Polixène le Ven 26 Juil 2013 - 11:00

Elvys a écrit: Merci Polixène de nous pousser à dépasser la facilité.

Ah mais de rien! C'est pareil pour tout le monde, la consigne nous aiguillonne, et l'émulation constructive aussi!
Je suis ravie que l'exo t'ait plu , et que tu nous révèles ainsi ton talent! J'espère que tu auras envie de continuer à partager ici avec nous.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 54
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  obi le Ven 26 Juil 2013 - 12:35

"Il" c'est" le duvet vert du plateau"
pour: "la saison a été rude": j'ai vaguement regardé ici et là et comme la principale activité du pays est agricole et que j'imagine (je dis bien j'imagine) qu'on récolte le blé, la betterave, les légumes et les fruits en été et automne, lorsque vient l'hiver, il n'y a plus que le bétail dont il faut s'occuper. C'est comme ça que je voyais les choses mais je ne m'y connais guère...

Si tu pouvais m'indiquer les coups de rabot les plus visibles, je n'en ai pas conscience...
Merci.

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Polixène le Ven 26 Juil 2013 - 15:15

Mais oui, c'est clair maintenant!

"cela sent" fait un peu emprunté, semble être d'un autre registre par rapport au reste; de même la personnification de la porte (qui "pousse un petit cri").
Dans la dernière phrase, le "c'est sur un plateau" atténue la force du propos ( pourquoi pas quelque chose comme: "Quelque part sous le ciel, un plateau entre la plaine rase et les sommets. Une femme pleure au soleil du matin." ?)
Le mot porte revient un tout petit peu plus souvent que nécessaire, s'il fallait vraiment aller jusque là.
Attends peut-être d'autres commentaires, d'autres avis!
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 54
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Invité le Ven 26 Juil 2013 - 20:45

Très chouette texte, Obi, et pour quelqu'un qui ne connait rigoureusement rien au Kir- machinstant, tu as installé une couleur locale tout à fait crédible, ça  devait bien nécessiter quelque délai supplémentaire ! Mais ça valait la peine d'attendre, je trouve : j'aime le mélange de réalisme et de quasi fantastique  " waa-so" (me rappelle plus comment ça s'appelle quand on parle en rêve une langue qu'on ne connait pas, je crois que ça porte un nom)
L'écriture est poétique  et ça participe au charme de ce texte. ( t'es un peu chaman ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  obi le Sam 27 Juil 2013 - 15:52

Chako : Les noms latins, ça le fait ! Le côté fable aussi. Et moi j'ai j'ai un faible pour Fucius qui a oublié d'être c..

Iris : Bravo pour la philosophie de l'existence d'Amédée ! Et la mornitude... !

Elvys : « Enfourner des palanquins de théorèmes comme un troupeau d'oies rieuses. »
Souvenirs, souvenirs... Extra. Histoire touchante par ailleurs.

Elea : Chapeau pour le héron iroquois. Il fallait y penser. J'admire beaucoup quelque chose que tu sais faire : trancher dans le vif. Tu es dans les limites imposées. C'est net, sans bavure. Efficace et évident. Avec une espèce d'ironie désinvolte qui tape juste. Bravo.

Lucy : Ce ton pince-sans- rire ! Décapant. « Au lieu de me rebeller, je me suis contenté de dormir. » Bien observé tout comme : « Et les billets non remboursables»

Polixène : Bien pour le traitement de ton oie rieuse. Les jeux de mots sont d'enfer. Subtil ! Bref, bien sûr le M.S.T. Est délectable mais que j'aime le prénom :  Henriette tu dois...» !

Coline : Le bruant zizi de la jeune mariée : ça vaut son pesant de dragées ! Quel à-propos ! Lucien et sa chouette des marais ! Ça effraie...Ah ! La perfidie des femmes...

Rebecca : Dès le « vitef » dans le gosier on reconnaît la signature : « Reb' des chaf »
Bar à Kuda : bien vu.
« Mais c'est un nom d'oiseau chérie ! » Extra !

Janis : Comme Elea, tu m'impressionnes par ta concision qui va droit à l'essentiel. Tout y est et je trouve la psychologie «  purée -jambon » un raccourci saisissant qui explique tout. Pour moi il n'y a pas de problème de temps . Je vois la dernière phrase en France au moment où elle fait le bilan de ses vacances. « Et c'est ce que je suis en train de faire ! » Na !

Gobu :  J'aime toujours ta verve mais là, Béru et San A. ça m'a rappelé des livres de jeunesse. Devant ce type de lecture, l'impression est toujours partagée :
c'est une prouesse technique, tu maîtrises ton sujet, j'en suis baba.
Je ne suis pas vraiment capable de tout saisir et c'est frustrant.
Bravo pour ta virtuosité !

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Chako Noir le Dim 28 Juil 2013 - 13:44

Bravo Obi pour ce texte, tu as bien fait d'attendre avant de poster! Poétique, dense aussi (moi pas toujours tout compris à première lecture) et qui fait voyager - peut-être pas tout à fait l'exact Kirghizistan que personne ne connaît, mais on a bien quelques références himalayennes pour avoir une atmosphère à transposer? Chouette en tout cas!
avatar
Chako Noir

Nombre de messages : 5413
Age : 26
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gofeedthecat.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Lucy le Dim 28 Juil 2013 - 17:22

Bien contente d'être passée faire un tour par ici pour y lire le texte d'Obi. Je n'ai rien d'autre à dire que (et c'est très spirituel) : j'ai vraiment aimé.
Atmosphère très prenante, la malheureuse attente des parents, en quelques traits on découvre des personnages qu'on suivrait bien un peu plus longtemps. Beau texte !
avatar
Lucy

Nombre de messages : 3411
Age : 39
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo live 21 juillet à 20 h

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum