Lipogramme (sans e) : Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Modération le Dim 14 Avr 2013 - 9:01

Un jour sans aura, un jour sans or au mascara ;

un jour planton sur bord d’infini fou, chagrin, satin noir,

mais où vas-tu si tard, Laura ?

Où vas-tu ?


A courir ainsi par vaux, par monts,

Toi, si…

Au nord, tu…

Quand tu nouais tant d’horizons au fil, lin, pur coton, motifs sur soi, sur nous, tu savais tout accord, tu savais tout unir, lointains, disjoints chagrins. Tu savais.

Pourquoi, mais pourquoi dans l’aujourd’hui navrant, fou, satin noir, tu romps tout sans fracas, tu pars si loin. Tout à l’abandon sans communion, tout sans union. Tout distant.

Trop noir un pli dans ton mouchoir.


Soupirs d’azur, il y avait tout pour un amour fou ; un parfait accord d’amis aimants, d’amas d’or brillant, tout sur tapis voilant la mort au sol, la mort rampant, l’animal avilissant.

Il y avait tout, il y avait nous.


Tu suis d’odorants rubans parmi tous champs, du soir aux matins coruscants ; tu cours, l’air hagard, jusqu’à l’inanition, jusqu’à plus pouvoir, jusqu’au cri d’abandon, puis sur toi suffocant, l’on voit qu’il point trop d’affliction, alarmant chagrin, mal trop grand pour toi, Laura.


Tu voulais bâtir d’illusions, grands palais aux murs charmants, ton futur raccourci par un sort maudit ; tu voulais saisir l’instant fugitif, ravir son irruption pour qu’il n’ait plus à fuir, pour l’agrandir d’infinis horizons.

Puis d’un coup tout s’affaissant

toi s’abîmant

toi sanglotant

Faudrait un chant à l’unisson, aux accords d’un matin profond.

Faudrait, oui… faudrait… l’incantation.

Pouvoir t’offrir la saison lilas, un madrigal, chanson sans souci, galant futur qui saura, par tout instant florissant, accomplir l’appui sûr à ton jour vacillant.


Là, toujours, au plus profond, à jamais dans l’instant fou du transport jusqu’aux paradis triomphants, jusqu’à l’azur grisant d’un saphir inouï, mirobolant.

Vains alcools ; passion sans fruit.

Handicap d’impouvoir.

Trop impuissant.

N’avoir à t’offrir, à toi sans consolation, qu’un soupçon d’illusions, à t’offrir boutons d’or, myosotis, à toi Laura.





Modération

Nombre de messages : 1361
Age : 104
Localisation : œ Œ ç Ç à À é É è È æ Æ ù Ù â  ê Ê î Î ô Ô û Û ä Ä ë Ë ï Ï ö Ö ü Ü – — -
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Invité le Dim 14 Avr 2013 - 9:44

oh là là,
c'est beau...!
je suis soufflée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Rebecca le Dim 14 Avr 2013 - 11:38

C'est trés beau
De la poésie chatoyante, des mots qui brillent comme de petits joyaux, un vrai souffle qui m'envole
avatar
Rebecca

Nombre de messages : 12275
Age : 58
Date d'inscription : 30/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Invité le Dim 14 Avr 2013 - 18:51

Émotion. Poésie.
Bravo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Invité le Dim 14 Avr 2013 - 20:22

C'est chatoyant, fort, , plein d'amour... Juste ça qui me semble moins bien venu :
Pouvoir t’offrir la saison lilas, un madrigal, chanson sans souci, galant futur qui saura, par tout instant florissant, accomplir l’appui sûr à ton jour vacillant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Jean Lê le Dim 14 Avr 2013 - 21:05

Trop d'espaces me parasitent la lecture et me semble en délier le sens, comme aussi ces entames de phrases vite réduite par les points de suspension. J'ai du relire à trois fois avant d'entrer dans le texte. Comme Coline je pense que des retouches l'allègeraient. Je relève aussi la création et la poésie dans cet exo et vu les contraintes : bravo !
avatar
Jean Lê

Nombre de messages : 591
Age : 58
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 22/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Invité le Mer 17 Avr 2013 - 9:40

Elle est magnifique cette poésie. A lire à voix haute c'est encore mieux. Bravo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  obi le Mer 17 Avr 2013 - 15:37

Une belle songerie mélancolique, poétique.

obi

Nombre de messages : 441
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Invité le Jeu 18 Avr 2013 - 7:58

Bien fait ! Moi aussi je couperais certains passages. Mais l'exercice est réussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Sahkti le Sam 20 Avr 2013 - 13:51

Très beau !
J'apprécie tout particulièrement l'invisibilité de la contrainte, effacée par cette présence de mots si ronds, si élégants, si exubérants aussi. Cela remplit l'esprit et permet de déguster ce texte.
avatar
Sahkti

Nombre de messages : 31248
Age : 43
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Pascal-Claude Perrault le Dim 21 Avr 2013 - 3:25

C'est de belle facture, poétique, assonant. Que dire ?
avatar
Pascal-Claude Perrault

Nombre de messages : 4923
Age : 56
Localisation : Paris, ah Paris, ses ponts, ses monuments et ses merdes de chiens !
Date d'inscription : 20/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lipogramme (sans e) : Laura

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum