Exo « Anonyme » : Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exo « Anonyme » : Laura

Message  Modération le Dim 3 Fév 2013 - 21:35

Texte effacé à la demande de l'auteur : http://www.vosecrits.com/t11540p840-pour-les-demandes-a-la-moderation-modifications-catalogue-vos-ecrits-c-est-ici#384906
La Modération


J’ai longtemps pensé que je ne pourrais jamais raconter ce que je faisais quand j’étais seule au cours de l’été de mes vingt-cinq ans, que je n’aurais jamais le courage de d’écrire ces litanies monomaniaques, lumineuses et ridicules à la fois, dont même Antoine n’a jamais eu connaissance. Je voudrais pourtant parler de la honte qui accompagnait alors mon absurde recherche de preuves, la confusion de mes sentiments au cours de ces quelques mois qui depuis lors s’étendent sur ma vie comme une grande ombre ; le visage ou plutôt la sensation douce-amère de Laura flotte toujours en moi, remonte à la surface dans les moments d’ennui : une léger picotement.


Tapie dans le noir, les yeux brûlants, je pouvais entendre le vent grincer sous les planches, un bourgeon d’orage balloté dans la nuit et je me souviens de ce soir d’octobre comme du soir où j’ai pris conscience de la dimension de mon secret. J’étais obsédée par quelqu’un d’autre que moi, une fascination étrangère à l’amour, étrangère à la haine. Cela ne portait pas de nom. Je voulais tout connaître de Laura. Je cherchais à saisir, à posséder son visage à partir de quelques photographies, étudiais à la loupe sa bouche, ses sourcils, les vêtements qu’elle aimait, ses moindres attitudes. Elle était plus belle que moi. Je rêvais d’elle la nuit. À Paris, je me rendais dans les endroits que je croyais fréquentés d’elle, j’errais comme un fantôme, un parasite, ne m’avouant qu’à moitié que j’étais à sa recherche et espérant tomber sur elle par hasard, voir se dessiner le contour de sa main sur une rampe d’escalier. Plus que de la voir encore j’aurais voulu qu’elle me voie, qu’elle m’admire ma peau dorée, mes cheveux blonds, que je pénètre son existence ne serait-ce que par les mécanismes incertains de la perception. Je savais, grâce à ses lettres, qu’elle était déjà passée en ces lieux, au moins une fois, avec ses amis, avec le sac à main qu’elle portait sur les photos qu’Antoine gardait cachées au fond d’une malle. Elle avait vingt ans peut-être et Antoine avait été amoureux d’elle. C’était avant qu’il ne m’aime moi et que nous achetions la petite maison près du bois, dans laquelle nous vivons toujours. Je me rendais tous les jours au bord de la rivière en contre-bas pour penser à Laura.


Il m’était impossible de parler, ne serait-ce que d’évoquer ma fascination pour elle car je sentais que c’était malsain, qu’Antoine m’aurait reproché d’avoir cherché à connaître ses amours passés, par jalousie ou par malveillance. Mais je rêvais chaque nuit que nous nous croisions elle et moi dans les calanques, peut-être par une après-midi d’automne ; je rêvais de son corps que j’imaginais blanc et frêle, de ses épaules presque masculines, de ses longs cheveux bruns, mélancoliques, laissant dans son sillage farandoles et guirlandes aux tons sépias. C’était (c’est toujours, par relents, par petites touches impressionniste certaines fois lorsque je ne trouve pas le sommeil) une dévotion étrange que celle qui me liait à Laura. Je la connaissais par le biais de mes propres recherches mais également à travers les récits fragmentaires que me prodiguait Antoine, des allusions au cours de certains repas. Il disait « c’est un peu spécial, elle croit en Dieu », ou encore « Elle a souffert pendant son enfance ; elle a connu de grands paysages, les montagnes d’Orient et cela se voit dans ses yeux », sans se douter de l’effet que ces esquisses produisaient sur moi, combien elles attisaient mon envie furieuse d’en savoir plus, de posséder les informations composant Laura jusqu’à me confondre avec son être. J’ai ouvert tous les cahiers d’Antoine pour y chercher son nom. J’ai retrouvé des mots d’elle, à l’arrière de quelques cartes postales, et j’ai détesté son écriture ronde et précieuse qui sentait presque le shampoing et la naphtaline.


Il m’en fallait toujours plus. Aussi, chaque jour, une fois Antoine parti au travail, je menais mes petites enquêtes en buvant du thé vert dans le jardin, au milieu des grands arbres : c’était mon rituel, ma faiblesse. Je déroulais ses lettres, les grands albums photos aux couvertures de cuir et je regardais pendant des heures tous ces fragments de Laura, cherchant ce qui avait pu m’échapper la veille, quelle posture, quel détail (un pendentif, du vague dans le regard), pour le soir tout replier minutieusement avant que je n’entende le bruissement du portail dans les buissons et le chien s’affoler aux pieds d’Antoine. Puis mettre le couvert, l’embrasser sur le front, dire « mon amour », faire comme si de rien n’était : attendre qu’un jour une lumière nouvelle vienne éclairer ma connaissance méticuleuse, scientifique de Laura.


Mais à penser constamment à elle, à essayer de me coiffer de la même façon, à lire ses poèmes, je sentais bien que je m’éloignais du monde, que je ne vivais que dans son sillage, à la poursuite de son essence. Et quand je me levais au milieu de la nuit, que j’allais chercher une bougie pour éclairer son portrait caché dans la remise, j’éprouvais un tel malaise que je devais sortir précipitamment. Je fumais une cigarette sous le tilleul pour me calmer, au milieu des petits froissements et des oiseaux nocturnes. J’avais honte de vivre cette existence secrète. Mon quotidien n’était rien d’autre qu’un point flou à mi chemin entre le plein de sa vie et le creux de la mienne.


Et lorsque aujourd’hui j’y pense

je me dis

Laura,

Laura j’aimerais que tu lises ce texte

que tes yeux se posent sur quelque chose qui vient de moi

Je voudrais que tu saches que j’existe



Dernière édition par Modération le Mar 12 Mar 2013 - 14:34, édité 2 fois

Modération

Nombre de messages : 1361
Age : 104
Localisation : œ Œ ç Ç à À é É è È æ Æ ù Ù â  ê Ê î Î ô Ô û Û ä Ä ë Ë ï Ï ö Ö ü Ü – — -
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Dim 3 Fév 2013 - 21:55

Quel superbe texte, une écriture délicate, tout en nuance et effleurements, sous lesquels couve un feu brûlant.
Vraiment, je suis soufflée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Janis le Lun 4 Fév 2013 - 8:29


Magnifique, oui

j'ai ma petite idée car je me souviens d'une Laura dans d'autres textes

mais je le dirai pas, na
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Lyra will le Lun 4 Fév 2013 - 10:25

Elle a souffert pendant son enfance ; elle a connu de grands paysages, les montagnes d’Orient et cela se voit dans ses yeux », sans se douter de l’effet que ces esquisses produisaient sur moi, combien elles attisaient mon envie furieuse d’en savoir plus, de posséder les informations composant Laura jusqu’à me confondre avec son être.

C'est beau ça, et tout ce qu'il y a derrière.

J'aime aussi, en fait je le verrais même encore plus développé, plus fouillé, il me manque un petit quelque chose pour être pleinement emballée. Peut-être parce qu'à un moment la fascination est trop dite, racontée, et que je voudrais la ressentir ?
Mais en tout cas il y a quelque chose de fort qui est exploré et que je trouve vraiment intéressant.



avatar
Lyra will

Nombre de messages : 14070
Age : 28
Localisation : JJ's work
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lyrawill.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Lun 4 Fév 2013 - 13:34


Texte attachant. Très féminin. Ne me paraît pas possible émaner d'un esprit et d'une plume d'homme.
Mais, sait-on jamais ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Lun 4 Fév 2013 - 14:08

Superbe ! Une justesse dans la psychologie, une qualité d'écriture qui donnent envie d'un prolongement. J'hésite entre deux personnes, que je trouve par bien des côtés proches l'une de l'autre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Lun 4 Fév 2013 - 14:10

Des petites coquilles ça et là me donnent à penser que ça a été posté dans la foulée - ce qui ne correspond pas à l'une de ces personnes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Lun 4 Fév 2013 - 18:42

impressionnant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  elea le Jeu 7 Fév 2013 - 16:33

Très belle idée et j'aime beaucoup la manière dont c'est déroulé, dans l'ensemble, malgré quelques détails, des phrases un peu trop introspectives ou creusées qui me remettent un peu en dehors, à cause desquelles "j'écoute" un témoignage au lieu de plonger dedans. Et une fin peut-être un peu abrupte, l'obsession semblait être au passé, j'attendais peut-être quelque chose venant la rompre ou la modifier avant ce retour au présent.

elea

Nombre de messages : 4894
Age : 44
Localisation : Au bout de mes doigts
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 8 Fév 2013 - 10:48

Je ne crois pas me tromper en affirmant que nous avons ici affaire au texte d'une femme amoureuse d'une autre femme. Voila un secret bien troublant à pénétrer pour un hétéro définitif et jaloux comme moi. Mais, et c'est bien entendu tout l'intérêt de secret dévoilé à nos yeux de voyeurs, je me dis que cet Antoine est bien idiot de ne pas deviner, et même encourager cette liaison entre sa chum et son ex… C'est sur ce phantasme latent que tu nous tiens en haleine, qui que tu sois, auteur(e) anonyme. Et si Antoine, Laura et l'auteure anonyme finissaient tous au restaurant un soir après avoir lu ce texte… tu nous diras ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 8 Fév 2013 - 11:16

"J’étais obsédée par quelqu’un d’autre que moi, une fascination étrangère à l’amour, étrangère à la haine."

peut être s'agit-t-il là de ton propre fantasme...? car pour ma part je ne crois pas qu'il s'agisse de cela.
il me semble plutôt que c'est ce quelque chose qui lui échappe, avec la conscience sourde qu'elle n'y aura jamais accès (d'où cette ivresse, cet acharnement compulsif et méthodique à enquêter comme une drogue dont on n'a "jamais assez"), cette sorte de béance par laquelle l'auteure est aspirée qui est au centre du texte. quelque chose entre elle même et elle même, un effet miroir, en même temps qu'un reflet d' Antoine, et surtout cette part intime de la vie de l'homme qu'elle aime qui demeure un mystère inaccessible.
peut être est-ce cet inaccessible qui fascine et la renvoie à ses propres doutes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Lizzie le Ven 8 Fév 2013 - 20:20

Ah, les 3 premiers paragraphes ! Je crois avoir reconnu une voix particulière, déjà lue et aimée ici.
J'admire le souffle, le frisson, l'emportement de ce début. La suite est moins forte peut-être, enfin selon moi. Trop d'insistance sur l'étude de Laura, de détails "techniques" (les photos étudiées à la loupe, la coiffure imitée...).
Mais avant tout, un style qui résonne, bravo !

Lizzie

Nombre de messages : 1160
Age : 50
Localisation : Face à vous, quelle question !
Date d'inscription : 30/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Pussicat le Sam 9 Fév 2013 - 16:11

Le titre... argh ! je pense à la chanson de Johnny et je freine... ben oui, moi aussi cela m'a obsédé "madame ou mademoiselle Anonyme" - je pense auteure - et j'ai mis du temps avant de cliquer et lire le texte... et puis j'ai lu et je n'ai pas accroché.

Le premier paragraphe n'engage pas à poursuivre, les coquilles coline, ce ne sont plus des coquilles mais des rochers :

le courage de d’écrire (décrire) / ces litanies lumineuses et ridicules à la fois / "à la fois" est inutile.

les formules sont lourdes, font "cliché", déjà lues :

la confusion de mes sentiments au cours de ces quelques mois qui depuis lors s’étendent sur ma vie comme une grande ombre ; le visage ou plutôt la sensation douce-amère de Laura flotte toujours en moi, remonte à la surface dans les moments d’ennui : une léger picotement.

C'est quoi qui s'étend ? la confusion de mes sentiments ou mes sentiments

comme une grande ombre / c'est un peu cliché ça

Ensuite "le visage" c'est une image, mais "la sensation douce-amère de Laura" c'est quoi ?
Il y a passage d'une "sensation" à une autre sans autre précision que : "ou plutôt"

Et puis d'abord elle flotte pour en fait "remonter" à la surface, d'où ?

Désolée, je trouve cela mal écrit.
J'adhère au thème, à une certaine sensibilité, l'angle choisi pour dire "l'indicible", mais il y a trop de lourdeurs :

je pouvais entendre le vent grincer sous les planches / je ne sais pas ce que c'est qu'un vent qui "grince"...

... voir se dessiner le contour de sa main sur une rampe d’escalier. Plus que de la voir encore j’aurais voulu qu’elle me voie, qu’elle m’admire ma peau dorée, mes cheveux blonds, que je pénètre son existence ne serait-ce que par les mécanismes incertains de la perception.

"voir, voir, voie"...
qu’elle m’admire ma peau dorée ... ???
et que je pénètre son existence ne serait-ce que par les mécanismes incertains de la perception / je comprends mais je trouve l'écriture empruntée, lourde, je suis désolée.

Je m'arrête là, je crois avoir été assez dure.
De belles choses mais pas assez travaillées pour qu'elles m'accrochent.



avatar
Pussicat

Nombre de messages : 4693
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Frédéric Prunier le Lun 11 Fév 2013 - 17:17

d'abord deux trois petits détails

au début l'auteur m'installe en été et le premier exemple c'est Octobre je crois...

une question
dans tout ce ...j'aime d'elle....
pourquoi tout à coup nous écrire ... haïr son écriture... et revenir à tout aimer d'elle...


sinon
c'est un texte de fille pour les filles.... -))
et je vois bien ce texte lu par les nanas... en se rongeant les ongles...






et le sujet me plaît
la complexité de la psychologie féminine... un truc qui me faudrait encore au-moins un où deux divorces avant de comprendre !!

toutes mes excuses et mes amitiés à l'auteur
Bravo pour l'écriture !!
c'est texte est très bien écrit...

avatar
Frédéric Prunier

Nombre de messages : 3568
Age : 55
Localisation : MONTLUCON
Date d'inscription : 08/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.quai-favieres-antiquites.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Lizzie le Jeu 14 Fév 2013 - 17:55

Septembre ! ah mais ! ^^

Lizzie

Nombre de messages : 1160
Age : 50
Localisation : Face à vous, quelle question !
Date d'inscription : 30/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Jeu 14 Fév 2013 - 18:05

Oui, j'y pensais aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Janis le Jeu 14 Fév 2013 - 18:13


pas con !

(je pense ainsi suivre les avis des uns et des autres)

mais oui, ça le fait
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Lizzie le Jeu 14 Fév 2013 - 18:14

constructive, ce soir, Janis ! :-)))))

Lizzie

Nombre de messages : 1160
Age : 50
Localisation : Face à vous, quelle question !
Date d'inscription : 30/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Janis le Jeu 14 Fév 2013 - 18:16


vi
j'ai pas envie de me fouler !

en plus je vais partir
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Jeu 14 Fév 2013 - 18:51

non, pas septembre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Jeu 14 Fév 2013 - 19:47

C'est très beau. Un texte qui m'a beaucoup émue.
De qui ? Je ne sais pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Chako Noir le Jeu 14 Fév 2013 - 22:01

Oh dis donc ! Impitoyable la phrase de fin. J'ai beaucoup aimé. Le ton de la confidence à pas feutrés, bien manié.
L'auteur ? Je penserais à une dame, bien sûr.. et en même temps, ça me rappelle un peu un ancien texte à moi où une femme relatait un acte manqué avec une amie qu'elle aimait en secret.. un homme déguisé en femme ? Septembre pourrait être lu-k ? Ou Pussie qui a tellement démoli le texte dans son commentaire que ce pourrait être elle ? Incertitude.
Pourtant, il y a vraiment là quelque chose de la confession qui me paraît plus approprié à une plume féminine. Qui sait.
Sahkti a-t-elle participé ? Ou Iris, ou elea, qui a avoué avoir commenté son texte...
(bon, allez, j'ai lancé quelques noms, statistiquement ça fait une chance sur 5... plop !!)
avatar
Chako Noir

Nombre de messages : 5413
Age : 26
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gofeedthecat.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Septembre le Ven 15 Fév 2013 - 10:59

C'est bien moi !
Je suis surprise que beaucoup d'entre vous aient deviné si aisément la parenté de ce texte ! Je tiens à m'excuser pour les quelques coquilles, répétitions et maladresses, j'ai effectivement cliqué sur "envoyer" un peu vite.

Merci à tous d'avoir commenté. Beaucoup de choses m'interpellent...

@coline Dé : ce sont donc mes coquilles qui m'ont trahie ! Et oui, mon impulsivité me perdra, je poste effectivement souvent sans avoir laissé le texte "reposer".

@Lyra will : tu as raison, ce n'est pas assez développé. Encore une fois, j'ai voulu poster vite avant de me raviser. Mais vos commentaires me donnent envie de prolonger ce thème.

@elea : tout à fait d'accord pour la fin, je vais penser à dérouler davantage la fascination et son évolution dans le temps.

@Narbah : alors là je dis non ! Je crois que vous n'avez pas compris mes intentions... Il n'est pas question d'amour (sauf entre la narratrice et Antoine), encore moins d'une liaison entre deux femmes. Si vous avez perçu une dimension "voyeuriste" ce n'était pas du tout le but, bien au contraire ! À ce sujet je plébiscite le commentaire d'igloo juste en dessous


il me semble plutôt que c'est ce quelque chose qui lui échappe, avec la conscience sourde qu'elle n'y aura jamais accès (d'où cette ivresse, cet acharnement compulsif et méthodique à enquêter comme une drogue dont on n'a "jamais assez"), cette sorte de béance par laquelle l'auteure est aspirée qui est au centre du texte. quelque chose entre elle même et elle même, un effet miroir, en même temps qu'un reflet d' Antoine, et surtout cette part intime de la vie de l'homme qu'elle aime qui demeure un mystère inaccessible.

L'analyse est très juste ! Merci igloo.

@Frédéric Prunier : vous avez tout à fait raison pour cette incohérence temporelle et je m'en excuse ! Pour la question de l'écriture de Laura, je pense que vous avez mal interprété, un peu comme Narbah. Je ne crois pas avoir écrit que la narratrice "aime tout d'elle". Il n'est à aucun moment question d'amour. C'est marrant car il me semble que Chako fait aussi cet amalgame. Mais non ! Mille fois non ! Ce serait bien trop simple :).

@ Pussicat : outch ! Vous pointez sans complaisance mes petites faiblesses, merci d'avoir pris le temps de commenter tout ça ! Pour le titre, je dois avouer... je ne connais pas la chanson "de Johnny" (très peu pour moi !). J'aime bien ce prénom, simplement. Il y a des associations malheureusement difficiles à contrôler. Pour les coquilles-rochers, les répétitions mal venues, je suis encore une fois vraiment désolée, j'aurais du faire attention. Précision : le courage de d’écrire (décrire) : non, ici c'est le premier "de" qui est en trop, je voulais bien dire "le courage d'écrire". Mea culpa.

la confusion de mes sentiments au cours de ces quelques mois qui depuis lors s’étendent sur ma vie comme une grande ombre ; le visage ou plutôt la sensation douce-amère de Laura flotte toujours en moi, remonte à la surface dans les moments d’ennui : une léger picotement.

C'est quoi qui s'étend ? la confusion de mes sentiments ou mes sentiments

Ce sont les mois qui s'étendent !

Je suis également désolée que vous ne soyez pas sensibles à certaines images, mais je les maintiens, même si en effet certaines sont un peu bancales ("le vent qui grince"... je n'y peux rien ça me parle ha ha !).

@igloo : pourquoi pas Septembre ?


Pour finir cet interminable commentaire je voudrais soulever un point qui me chagrine un peu. Cette histoire de plume féminine (!!!!!!!!) Moi qui suis un poil féministe sur les bords je suis vraiment triste que mon genre social transparaisse de manière aussi évidente dans mon genre littéraire... Je ne crois pas aux écritures genrées, malheureusement. Je pense qu'un homme aurait pu écrire ce texte.
avatar
Septembre

Nombre de messages : 197
Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/camilleruiz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 15 Fév 2013 - 11:25

Chère amie féministe… et si tu essayais le machisme ?

Pour commencer, toutes mes excuses pour mon interprétation sexuelle. Mais je suis un sale coco qui se plait à chercher des intrigues que ton surmoi aurait pu éventuellement occulter. Qu'importe, je n'y vois aucun mal personnellement. Et ton texte m'a plu.

Quand à cette histoire de “plume féminine“, je comprends ton trouble. Je l'ai moi même ressenti lorsque j'ai écris pour la première fois un texte à la première personne du singulier et en l'attribuant manifestement à une femme.

Exemple si j'écris : “Lorsque je rentrerai tout à l'heure, mon amoureux aura fait la cuisine et je n'aurai plus qu'à me mettre les pieds sous la table. Cette idée me rend heureuse“, je deviens une femme l'espace d'une simple phrase.

C'est la magie de l'écriture qu'il faut maîtriser. Je fais ça souvent, et j'adore le faire. Et tout le monde peut le faire.
Et c'est bon de le faire je crois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 15 Fév 2013 - 11:28

ha-ha!
bon, si je me suis égarée question auteur, je suis contente d'avoir en tout anonymat tapé tout de même dans mille de la psychologie du personnage (et là, je suis en train d'arborer un large sourire face à mon écran). comme quoi, hein,...bref.
c'est en cela aussi que l'exercice est intéressant...instructif.
bon il faut dire que ça me parlait un peu beaucoup, d'où mon 1er commentaire laconiquement spontané.
alors pourquoi j'ai dit "pas septembre"?
pour une raison bête à souhait: "l'été de mes 25 ans".
j'ai aussitôt attribué ce texte à une femme d'au moins 10 ans de +
je crois que ce texte est mon exo préféré.
ravie de découvrir le nom de sa plume.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Lizzie le Ven 15 Fév 2013 - 12:33

Bravo Septembre ! Je trouve que ton écriture a sa propre voix, c'est rare et précieux.

Lizzie

Nombre de messages : 1160
Age : 50
Localisation : Face à vous, quelle question !
Date d'inscription : 30/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 15 Fév 2013 - 13:45

De façon générale, et par principe, je ne commente pas les exos (rien à voir avec la question de l'anonymat).
J'ai toutefois dérogé à ma règle personnelle à cause de ce texte, la lecture m'a emballée d'emblée :-) et j'ai voulu le faire savoir.
Ensuite, j'ai continué, d'abord par souci d'équité pour les autres participants et pour éviter toute suspicion quant à ce texte et son auteure, puis je me suis laissée prendre au jeu.
Bien sûr, d'autres textes m'ont énormément plu (le Géranium de Chako, le Loup ravi de igloo, d'autres encore...) mais c'est décidément celui-ci qui m'a fait tilter, il a été mon coup de coeur.
Quelqu'un a évoqué Johnny à propos du titre, c'est amusant parce que j'ai de mon côté pensé à Tennessee Williams, lequel, si j'ai bonne mémoire, a inspiré la chanson du même titre.
Mais l'association s'est arrêtée là, rien dans le reste du texte qui évoque la Laura de The Glass Menagerie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Ven 15 Fév 2013 - 13:46

Et donc encore, bravo Septembre ! (failli oublier le plus important )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Septembre le Ven 15 Fév 2013 - 13:54

Easter(Island) a écrit:
Quelqu'un a évoqué Johnny à propos du titre, c'est amusant parce que j'ai de mon côté pensé à Tennessee Williams, lequel, si j'ai bonne mémoire, a inspiré la chanson du même titre.

Si je dois être totalement honnête, j'avoue que ce prénom m'a en partie été inspiré par le roman Les Nuits Fauves (et non le film, que je n'ai pas vu), qui contient une jolie Laura.

En tout cas, merci Easter !
avatar
Septembre

Nombre de messages : 197
Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/camilleruiz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Janis le Ven 15 Fév 2013 - 14:10


Un de mes préférés aussi, sinon mon préféré

j'aurais franchement dû te reconnaître !

Le prénom de Laura, que je crois marine, et un autre (aseptans ? je ne sais plus) ont donné a lire - enfin, c'est de mémoire - m'a un peu égarée

mais la beauté de ton écriture si personnelle, si particulière, ça je la retrouve toute, avec un bonheur toujours renouvelé
avatar
Janis

Nombre de messages : 13490
Age : 56
Date d'inscription : 18/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Invité le Mar 19 Fév 2013 - 15:43

Je trouve que Lu-k et toi avez des tas de points communs dans l'écriture ( et si tu me demandes " lesquels?" je suis bien embêtée !!!) Mais l'orthographe de Lu-k est meilleure... ;-))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Zou le Mar 19 Fév 2013 - 16:45

Alors comment dire ? J'ai trouvé que le texte manquait un peu de force quant à la description de ce sentiment, enfin je ne sais si c'est un sentiment, qu'est la jalousie. Donc un peu trop dilué à mon goût pour être crédible mais finement ciselé. J'ai beaucoup aimé l'image de la main sur une rampe. Beaucoup.
avatar
Zou

Nombre de messages : 5470
Age : 55
Localisation : Poupée nageuse n°165, Bergamini, Italie, 1950-1960
Date d'inscription : 12/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exo « Anonyme » : Laura

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum