Fil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fil...

Message  CROISIC le Sam 18 Aoû 2012 - 12:54

Fil joue
à saute-mouton,
je m’y emmêle, me démène,
hurle et interpelle.
rien n’y fait,
il suit un chemin
qui n’est pas le mien.

Fil à sauter
devient fil à coudre
puis fil à moudre.
Le moulin tourne vite,
fil décousu…
s’effiloche
me lâche.

Accroc,
ravaudage,
un tour de moulin,
fil se resserre.

Le temps n’y peut,
fil pourrissant
se délite enfin…
avatar
CROISIC

Nombre de messages : 2665
Age : 63
Localisation : COGNAC
Date d'inscription : 29/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://plumedapolline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Frédéric Prunier le Sam 18 Aoû 2012 - 13:53

j'aime bien

si c'était le mien, mon fil à écrire
je lui retravaillerai un tout petit peu la musique
à l'exemple du "rien n'y fait",
il ne me gène pas, il est juste, placé ici et là et pas ailleurs, plus pour moi paroles de dialogue que poétique,
est-ce l'avant que je transformerai ? est-ce l'après ? est-ce ce bout de phrase ??
je ne sais pas
et ce n'est pas mon fil à écrire
je ressens la même chose en arrivant sur "le moulin tourne vite"
et
"un tour de moulin"

plus prose que vers de poème...


amitié à vous, dame en rouge
avatar
Frédéric Prunier

Nombre de messages : 3568
Age : 55
Localisation : MONTLUCON
Date d'inscription : 08/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.quai-favieres-antiquites.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  CROISIC le Dim 19 Aoû 2012 - 8:26

Bonjour, je suis la dame en rouge, la la la la,

Merci ami Frédéric pour votre lecture attentive et vos conseils que je vais essayer de suivre car il m'est difficile de revenir - hélas - sur un "truc" écrit dans la plus grande spontanéité. Je viens de demander le déplacement en prose de ce texte.
Je profite de cet aparté pour vous dire que je vous lis et que j'aime votre style inimitable et votre humour.

Bonne journée à vous.
Croisic

Le texte a été déplacé selon vos souhaits, Croisic.
Petit rappel : les réponses aux commentaires se font de façon générale sur le fil dédié : http://www.vosecrits.com/t11914-discussions-autour-de-nos-textes
Merci.
La Modération
avatar
CROISIC

Nombre de messages : 2665
Age : 63
Localisation : COGNAC
Date d'inscription : 29/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://plumedapolline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 8:59

J'aime bien ce poème,
spontané, sans fioritures.

Quelle idée ridicule de vouloir le déplacer


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 10:52

CROISIC a écrit:Fil joue
à saute-mouton,
je m’y emmêle, me démène,
hurle et interpelle

il suit un chemin
qui n’est pas le mien.

Fil à sauter
devient fil à coudre
fil à moudre.

un tour de moulin,
fil se resserre.

Le temps n’y peut,
fil pourrissant
se délite enfin…

Oui... Une idée intéressante, mais il me semble que ton poème, Croisic, manque de musicalité... L'idée ne suffit pas, il faut aussi nettoyer, enlever les scories et les mots inutiles ( suis bien placée pour dire ça, moi qui en dis toujours trop en prose ! *rire* mais "fais ce que je dis et pas ce que je fais...)

J'ai mis en quote ce que j'ai apprécié, ce qui me parait davantage abouti. La première strophe surtout qui est bien rythmée. Un peu trop jeune peut-être ton texte ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 17:19

Désolé Croisic, mais en prose, on ne va pas à la ligne en cours de phrase. Et en principe on met un article devant les noms communs (ici fil).
Sous réserve de ces modif, vos vers libres peuvent en effet devenir une prose poétique tout à fait sympathique.
Mais trop brève à mon sens pour figurer dans sa nouvelle section.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Invité le Ven 24 Aoû 2012 - 20:23

Une jolie "chose" ( prose ? poésie ? Moi y m'en fous !!!) bien sinueuse, évocatrice avec le brin de nostalgie qui lui va si bien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  jfmoods le Sam 1 Aoû 2015 - 9:09

Subtilement agencé autour de la thématique fixée par le titre, le cours de la vie humaine s'impose : de l'enfance (jeux insouciants : « saute-mouton », « Fil à sauter ») à l'adolescence (activités impliquant des responsabilités :« fil à coudre », « fil à moudre ») ; de l'âge adulte (métaphore entérinant la prise de conscience du temps qui passe : « Le moulin tourne vite ») au vieillissement inéluctable (« fil se resserre », « fil pourrissant »). En début et en fin de poème, les négations (« rien n' », « n'... pas », « n' ») soulignent l'échec à concevoir sereinement, puis à tricoter habilement le vêtement métaphorique de sa propre existence (verbes avalisant l'image d'un conflit violent : « hurle et interpelle », chiasme : « Il suit un chemin / qui n'est pas le mien », verbes suggérant une maladresse inextricable : « emmêle », « me démène », champ lexical de l'usure progressive de la perspective : « décousu », « s'effiloche », « me lâche », « Accroc, / ravaudage », « se délite »).

Merci pour ce partage !
avatar
jfmoods

Nombre de messages : 676
Age : 52
Localisation : jfmoods@yahoo.fr
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Polixène le Mer 19 Aoû 2015 - 20:13

C'est surprenant comme les choses s'enchaînent
Ton texte "Rouge" est remonté -pourquoi ne l'avais-je pas commenté? je l'avais tant lu!- , et ce "fil" arrive en suite...
très logiquement, pour moi c'est clair. Il s'agit des laissées de la même marée toxique d'origine, traces qui finissent par s'effacer - "se délitent"- il faut une vie pour ça, et un farouche amour de la vie, un amour vibrant comme le rouge!
Pourtant, par instants, les cicatrices sont mises à jour, il faut si peu baisser la garde, ce n'est pas le temps qui fait son oeuvre, mais l'énergie de l'enfant à effacer le mal qu'on lui avait fait.
Je lis ce texte comme un constat, tel l'alpiniste qui fait une pause et observe son itinéraire; raison aussi peut-être pour laquelle l'auteur lui refusa le titre pompeux de "poésie". Le poster en prose, c'était peut-être dire "Je ne prétends faire rêver personne avec ce chemin-là, c'est le mien et puis voilà".
Mais comme tu écris avec talent et sensibilité, et que tu publies, tu ne peux empêcher les lecteurs d'y trouver autre chose, d'y lire leur propre histoire.
avatar
Polixène

Nombre de messages : 3054
Age : 55
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Ba le Mer 26 Aoû 2015 - 11:19

Ce tissu bien filé correspond en ce moment à mon état de " guenille " peine à coudre.
avatar
Ba

Nombre de messages : 4522
Age : 64
Localisation : Promenade bleue, blanc, rouge
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum